Vidéo – Achraf Bencharki signe un magnifique doublé et délivre Lens    LdC : Le Wydad laisse des plumes en Afrique du sud    La DGSN se dote d'un système informatisé pour les amendes    Buzz – Bill Gates, le milliardaire qui fait la queue    Tunisie : Une deuxième grève générale prévue pour février    Pargneaux : La Maroc, exemple africain dans la lutte contre le chômage des jeunes    LdC : Le Wydad ne pourra pas aligné son meilleur joueur de l'année    Diapo – Un fourgon transportant 17 millions de dirhams se renverse    Ghazali : La stratégie énergétique du Maroc est fondée sur les énergies renouvelables    Création d'un registre national pour organiser les médias numériques    Organisation du programme jeunes Marocains ambassadeurs des Nations-Unies à Casablanca    Bourita appelle à la création d'un "G10 Méditerranée"    Benchamach œuvre à renforcer les relations maroco-saoudienne    Le Forum international de l'étudiant fait escale à Dakhla    "Gilets jaunes" : A nouveau dans les rues malgré le "Grand débat" lancé par le gouvernement    Fortes pluies dans plusieurs provinces du Royaume    "Afrique du Rire" : Deuxième édition ouverte ce vendredi à Abidjan    VIDEO - Corniche Aïn Diab : Le cri de colère d'une femme à mobilité réduite    2,4 MMDH consacrés à la gestion des déchets ménagers en 10 ans    Casablanca : 5 ans de prison pour chacun des membres d'une bande de malfrats    Deux jeunes hommes se suicident à Nador et Chtouka Aït Baha    El Othmani : Le Maroc « parie sur la transformation digitale »    Fespaco 2019 : «Indigo» de Selma Bargach en lice pour l'Etalon d'or de Yennenga    Musée Saint Laurent: Les 4 expos de cette nouvelle année    Marrakech : Localisation d'une ressortissante danoise portée disparue    Triple candidature pour l'organisation du Mondial-2030 : Le verdict dans quatre ans    Divers sportifs    Le scénario à 48 équipes toujours en gestation    Federica Moghrerini reçue en audience par S.M le Roi Mohammed VI    Habib El Malki : Le Royaume est attaché à sa stratégie de partenariat avec l'UE    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Donald Trump, le show et le chaos    Andy Murray aura bientôt droit à sa statue à Wimbledon    Trump et Pelosi à couteaux tirés autour du "shutdown"    L'IS représente 15,3% des recettes fiscales en Afrique    Le prix du cannabis au Canada en hausse après la légalisation    Le Kluster CFCIM labellisé par la CCG    Des investisseurs italiens saluent les performances économiques réalisées au Maroc    Ligue des champions : Le WAC en force à Pretoria    Brad Pitt moqué sur la Toile    Selena Gomez fière de la personne qu'elle devient    Kim Kardashian bientôt maman pour la quatrième fois    « Chantons Notre Patrimoine Commun », le spectacle placé sous le signe du vivre ensemble    Algérie : la date de l'élection présidentielle fixée le 18 avril    Le Zamalek ne lâchera pas Hamid Ahaddad    SM le roi Mohammed VI reçoit Federica Mogherini au Palais Royal    Nouvel an Amazigh : À quand Yennayer au Maroc?    Brexit : Les discussions entre May et l'opposition dans l'impasse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Haïti réitère son respect de l'intégrité territoriale du Maroc et de sa souveraineté sur ses provinces sahariennes
Publié dans Libération le 13 - 12 - 2018


Bocchit Edmond et Nasser Bourita.
Le ministre haïtien des Affaires étrangères et des Cultes, Bocchit Edmond, a salué, mardi à Marrakech, l'initiative marocaine d'autonomie pour le Sahara, et réaffirmé le respect de son pays à l'intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté sur ses provinces sahariennes.
«Le ministre haïtien a réaffirmé le respect de la République de Haïti à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et à sa souveraineté sur le Sahara marocain», indique une déclaration conjointe signée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et son homologue haïtien.
Bocchit Edmond a aussi «salué l'initiative marocaine d'autonomie pour parvenir à une solution à ce différend, en indiquant qu'elle constitue une garantie pour la stabilité dans la région», souligne le même document.
Dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Bocchit Edmond a affirmé que son pays continuera à soutenir les efforts du Maroc et sa politique étrangère en précisant que cette entrevue a été l'occasion d'examiner les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays et de consolider davantage les relations bilatérales.
Le chef de la diplomatie haïtienne a aussi fait savoir que les deux parties ont signé, à cette occasion, une déclaration conjointe à travers laquelle les deux pays ont pris une série d'engagements en vue de promouvoir leur coopération bilatérale.
«Le Maroc va continuer à supporter nos efforts. Comme vous le savez déjà, nous avons des étudiants ici dans le Royaume», a expliqué Bocchit Edmond, précisant que la partie marocaine s'est engagée à renforcer la coopération dans ce domaine aussi bien au niveau de l'enseignement supérieur que celui technique.
«Les deux parties ont convenu de renforcer davantage les relations bilatérales, qualifiées d'excellentes, à travers notamment la promotion des liens d'amitié, de fraternité et de coopération entre les gouvernements et les peuples des deux pays», indique, à ce propos, la déclaration commune maroco-haïtienne.
Il en ressort aussi que les deux ministres ont également souligné la nécessité de consolider leur coopération dans tous les domaines et mis en exergue la qualité du partenariat politique bilatéral enclin à insuffler un élan au partenariat économique, au regard des potentialités et des opportunités existantes de part et d'autre.
Les chefs des diplomaties des deux pays ont également convergé sur l'importance d'encourager et de promouvoir la culture et le patrimoine, ainsi que de jeter les ponts d'un partenariat culturel fructueux pour contribuer au rapprochement des deux peuples, avant de convenir de mettre en place des instruments juridiques additionnels, pour contribuer à la facilitation et à la diversification des échanges bilatéraux, notamment à travers l'instauration d'un cadre institutionnel, qui vise à renforcer la coopération bilatérale et à faciliter les échanges de délégations entre les deux pays.
Ils ont, par ailleurs, réitéré leur engagement à mettre en œuvre l'ensemble des accords de coopération conclus entre la République de Haïti et le Royaume du Maroc, en particulier le Mémorandum d'entente, signé à New York le 27 septembre 2013, par les représentants permanents des deux pays auprès des Nations unies, et «convenu de mettre en place de nouveaux mécanismes pour que les bourses d'études octroyées par le Royaume du Maroc soient plus efficientes».
Il ressort également de la déclaration conjoint maroco-haïtienne que «les deux parties ont manifesté leur ferme engagement à poursuivre la dynamique caractérisant les relations bilatérales et d'ériger un véritable partenariat stratégique, fondé sur les principes d'avantages mutuels et de développement commun, à travers notamment la coopération Sud-Sud. Le Maroc constituant un pont naturel entre les Caraïbes, l'Amérique latine et le monde arabo-africain, alors que la République de Haïti représente une porte d'entrée et un tremplin vers les Caraïbes et l'Amérique latine».
Rappelant leur attachement au respect des valeurs de la démocratie, des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, les deux parties ont affiché leur satisfaction commune à l'égard des avancées et des étapes franchies par les deux pays en matière de consolidation de l'Etat de droit, principe fondamental et condition sine qua non pour un développement qui préserve la dignité humaine.
Les deux ministres ont également fait part de leur «détermination à poursuivre, dynamiser et renforcer le partenariat actuel entre les deux ministères et ont décidé de se retrouver prochainement, lors de la réunion du Mécanisme de consultations politiques», pour «donner une impulsion nouvelle aux relations de coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines d'intérêt commun », précise ladite déclaration commune.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.