Le Forum Afrique Développement monte en gamme    Garanties mobilières: Le projet de loi adopté    Fonction publique: Nouveau modèle à l'étude    Fintech: Les bons conseils du FMI aux émergents    Le débat sur le changement d'heure reprend    Macron en Afrique de l'Est: Des intérêts stratégiques    Le CESE renouvelle ses instances au titre de l'année 2019    Mettre l'homme africain au cœur du développement et de la protection sociale    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc primé à Tunis    La réussite de l'entreprise est tributaire de la garantie du bien-être du salarié    Trafic aérien intense à Dakhla à l'occasion du Forum Crans Montana    Les manifestations contre Bouteflika mettent à mal le Polisario    Arlene Foster, la femme qui détient les clefs du Brexit    La Nouvelle-Zélande va durcir sa législation sur les armes    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie de soutien aux prix    Le Barça se rapproche de la consécration    Mbappé et Di Maria, un duo pour l'unité du Parc    Coupe de la Confédération : "Le Hassania in, le Raja out of Africa"    "Un partenariat novateur au service des compétences"    Pour de jeunes Canadiennes, le cannabis permet d'être une meilleure mère    Insolite : Selfie imprudent    Aziz Samsaoui, l'ambassadeur de la musique arabo-andalouse en Espagne    "Kilikis, la cité des hiboux" remporte le prix du meilleur film étranger au Canada    Captain Marvel commande toujours le box-office    Crash d'Ethiopian Airlines. Le P-DG de Boeing réagit    SIDA. Un programme ciblant les jeunes, les femmes et les migrants    Agressions sexuelles : Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison    La Tribune de Nas : Vers une finale Leo/Cris ?    Flexibilité du dirham : Les objectifs de la première phase pleinement atteints    Message royal au 5e Forum Crans Montana de Dakhla    Digitalisation: C'est maintenant ou jamai!    Fès : Sous l'effet de l'alcool, un marchand ambulant tue son ami    El Jadida: 8 ans de réclusion criminelle pour un tailleur pédophile    Tétouan : Un jeu de hasard qui finit dans le sang    IB Maroc passe au rouge    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad se qualifie haut la main en quarts de finale    Le PPS condamne vigoureusement l'attaque terroriste de deux mosquées en Nouvelle Zélande    La porte du souk hebdomadaire d'El Aroui inscrite au patrimoine national    Point de vue : «Terrasses en Scènes» de Morocco l'Ghedd !    «A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca    Maroc-Argentine. Messi sera de la partie    37ème Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie à Marrakech : Rachid Talbi Alami désigné nouveau président    Bank Al-Maghrib, the limitations of an accommodative monetary policy    « Lumières Marocaines », Fouad Laroui rend hommage à l'art contemporain marocain    Les Marocains s'illustrent aux Special Olympics d'Abu Dhabi    Fiscalité, AMO… La corporation des cliniques privées fait le point    18 FICAM®: L'Espagne à l'honneur    UMT : Miloudi Moukharik rempile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des experts marocains débattent de la durabilité et de l'innovation dans le secteur touristique
Publié dans Libération le 18 - 12 - 2018

Des experts marocains participant à la 6ème édition du Forum international du tourisme de Maspalomas Costa Canaria, qui s'est tenu les 13 et 14 décembre dans l'île de Grande Canarie, ont débattu de plusieurs sujets se rapportant à la durabilité et l'innovation dans le secteur touristique.
Des professeurs et des chercheurs représentant notamment les Universités Ibn Zohr d'Agadir, Abdelmalik Essadi de Tanger, Hassan II de Casablanca et l'Université internationale de Laâyoune, ainsi que l'Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla et de Tanger et l'Institut supérieur international de tourisme de Tanger (ISITT) ont animé un atelier scientifique organisé dans le cadre du Congrès international des destinations touristiques intelligentes.
Cet atelier a été l'occasion pour les chercheurs et universitaires marocains d'aborder divers sujets en lien avec les techniques visant à promouvoir une activité touristique durable et amie de l'environnement à travers le recours à l'innovation et aux nouvelles technologies, rapporte la MAP.
Les différents intervenants ont présenté à cette occasion des communications sur le produit touristique culturel, le patrimoine et les nouvelles technologies de l'information et de la communication dans le tourisme, l'impact environnemental du tourisme balnéaire et l'urbanisation du littoral.
Ils ont également planché sur les destinations touristiques comme objet de recherche en sciences de gestion, les stratégies de marketing territorial pour améliorer l'attractivité des destinations et l'intégration de la stratégie de durabilité et son impact sur la compétitivité des destinations touristiques.
Le Maroc était représenté à ce forum international, dont les travaux ont pris fin vendredi, par une forte délégation comprenant des entreprises touristiques de Casablanca, des élus et des responsables locaux des provinces du Sud notamment de la région de Dakhla-Oued Eddahab et de la province de Tarfaya, ainsi que des représentants des secteurs du tourisme et de l'artisanat à Dakhla.
Le programme de ce rendez-vous comprenait notamment un congrès international des destinations touristiques intelligentes, des journées-débat, un "Gastroforum" et des conférences scientifiques sur des thématiques liées au tourisme, ainsi que des ateliers et des tables rondes.
A noter que l'ouverture de ce forum, qui a connu lors de sa précédente édition la participation de quelque 1.200 panélistes entre spécialistes, chercheurs, professionnels et experts du tourisme, a été marquée par la présence de responsables locaux, dont le président du cabildo (gouvernement insulaire) de Grande Canarie, le conseiller (ministre régional) du tourisme et le consul général du Royaume à Las Palmas, Ahmed Moussa.
Cette 6ème édition était organisée par le conseil municipal de San Bartolomé de Tirajana et l'Université de Las Palmas de Grande Canarie, en collaboration avec l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), l'Université Ibn Zohr d'Agadir, l'Institut polytechnique de Setúbal au Portugal, la Rochelle Business School de France et le Centre d'études touristiques et économiques (CETURE).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.