Le 3ème Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique se conclut par la « Déclaration de Laâyoune »    Résultats annuels : Un chiffre d'affaires en hausse de 3,8%, et un bon comportement de l'automobile    Plafonnement des honoraires : Une grève au menu pour les notaires    Immatriculation des véhicules : Près de 900.000 cartes grises délivrées    Dakhla : un consulat général de Djibouti sera inauguré ce vendredi    La NARSA met le paquet dans un vaste programme de sensibilisation    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend l'octroi de visas à sept nationalités    La direction des prisons répond à un proche de Zefzafi    Le Conseil de la concurrence se penche sur son inventaire de l'année 2019    Coronavirus / Maroc: le nombre de cas suspects en hausse    Brexit : Londres songe à se retirer des négociations dès juin    Création à Kinshasa d'une Chambre de commerce RDC-Maroc    Mais où est Obama ? Le grand absent omniprésent face à l'ascension de Sanders    60e anniversaire du séisme d'Agadir    Agadir abrite le 27ème Rallye Maroc Classic en mars    Raja-Mazembe: à quelle heure et sur quelles chaînes ? (Champions League)    La FRMF annule la suspension à vie de l'arbitre Hicham Tiazi    Fouad Chafik prolonge avec Dijon!    Le Maroc, est-il une nation moderniste?    Sahara marocain: le Parlement espagnol précise sa position    La République dominicaine soutient l'intégrité territoriale du Maroc, au niveau des Nations unies    Il y a 60 ans, Agadir: Penser la catastrophe    Nadia Fettah Alaoui : Le tourisme contribue de 7% au PIB national    L'armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d'Idlib    Hakim Ziyech s'offre une nouvelle villa aux Pays-Bas    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Célébration aujourd'hui du 13ème anniversaire de S.A.R la Princesse Lalla Khadija    La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE    Le coronavirus plombe l'économie    Ligue des champions : Le Raja à l'assaut du Tout Puissant Mazembe    Divers sportifs    Moutaouali, la perle du Raja    La CCISCS scelle un partenariat avec l'AFEM    Bouillon de culture    L'Emir du Qatar reçoit Fouad Ali El Himma à Doha    L'OMDH demande la mise en adéquation des lois nationales avec les conventions internationales signées par le Maroc    Plaidoyer pour un modèle de démocratie participative et inclusive    Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc    Le parc Murdoch victime d'un vandalisme aveugle    Caravane multidisciplinaire    Record absolu d'œuvres vendues en 2019 sur le marché de l'art    Avant une cérémonie sous tension, les César nomment une présidente par intérim    Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sacre surprise pour "Bohemian Rhapsody" aux Golden Globes
Publié dans Libération le 08 - 01 - 2019

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/29516388-28529131.jpg?v=1546865665" alt="Sacre surprise pour "Bohemian Rhapsody" aux Golden Globes" title="Sacre surprise pour "Bohemian Rhapsody" aux Golden Globes" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/29516388-28529131.jpg?v=1546865677" alt="Sacre surprise pour "Bohemian Rhapsody" aux Golden Globes" title="Sacre surprise pour "Bohemian Rhapsody" aux Golden Globes" width="708" /
"Bohemian Rhapsody" sur la vie du chanteur de Queen a créé une grosse surprise dimanche aux Golden Globes, en décrochant les titres de "meilleur film dramatique" et de "meilleur acteur" pour Rami Malek dans son rôle de Freddie Mercury. Les autres longs métrages sacrés dans cette soirée très éclectique, rassemblant le gratin d'Hollywood, ont été "Roma", du Mexicain Alfonso Cuaron, et "Green Book", de Peter Farelly.
Donné grand favori, "A Star is born", de et avec Bradley Cooper, a été le grand perdant de la soirée, avec seulement une récompense, celle de la meilleure chanson pour Lady Gaga. La pop star, dont la performance avait pourtant séduit le public et la critique, a laissé le trophée de la meilleure actrice à Glenn Close, pour "The Wife", autre coup de théâtre de cette 76e édition. La soirée a également donné l'occasion à l'industrie du film de promouvoir ses progrès vers une meilleure intégration des minorités, avec plusieurs Golden Globes attribués à des oeuvres traitant de la discrimination en tous genres, notamment raciale. Au palmarès des récompenses, c'est "Green Book" qui est arrivé en tête, avec trois récompenses: meilleure comédie, meilleur scénario et meilleur second rôle pour Mahershala Ali.
L'acteur y incarne le pianiste noir Donald Shirley, qui osa une tournée dans le sud des Etats-Unis encore régi par la ségrégation raciale en 1962, sous la protection d'un garde du corps d'origine italienne joué par Viggo Mortensen. Si les deux protagonistes de cette histoire vraie ont pu "trouver un terrain d'entente, nous pouvons tous le faire", a relevé Peter Farrelly en recevant sa récompense. "Il nous suffit de nous parler, de ne pas juger à l'aune de leurs différences mais de chercher ce que nous avons en commun (...) Nous voulons aimer et être heureux et traité de manière équitable", a ajouté le réalisateur, très applaudi.
L'actrice noire américaine Regina King a de son côté reçu le Golden Globe de la "meilleure actrice dans un second rôle" pour "Si Beale Street pouvait parler". Tirée d'un roman de James Baldwin, la nouvelle oeuvre de Barry Jenkins raconte l'histoire d'un jeune couple noir dans le Harlem des années 1970, et des obstacles que son amour doit traverser, sur fond de racisme et d'erreur judiciaire. "Le cinéma, dans ce qu'il a de meilleur, bâtit des ponts entre les différentes cultures", avait lancé un peu plus tôt le Mexicain Alfonso Cuaron, sacré "meilleur réalisateur" pour "Roma".
Tourné en espagnol, et ne pouvant à ce titre pas concourir dans la catégorie phare du "film dramatique", "Roma" a aussi obtenu le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère. Chouchou de la critique, Alfonso Cuaron, 57 ans signe avec "Roma" un film très personnel, inspiré par son enfance à Mexico et une domestique employée par sa famille. Ses deux Golden Globes pourraient servir de marchepied à son film - produit par Netflix - vers les Oscars fin février, même si les pronostics sont toujours délicats car, contrairement aux Oscars, ce ne sont pas les professionnels du cinéma qui votent aux Golden Globes mais la petite centaine de membres de l'Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA). Connu pour ses choix parfois imprévisibles, le jury n'a pas failli à sa réputation cette année en faisant primer le très populaire "Bohemian Rhapsody" sur "Black Panther", "BlacKkKlansman" ou "A Star is born".
Rami Malek, incarnant Freddie Mercury, a été sacré meilleur acteur de cette catégorie, devant Bradley Cooper, davantage attendu. Pas de surprise en revanche dans la catégorie "comédie": Christian Bale, méconnaissable dans le rôle du vice-président Dick Cheney pour "Vice", et Olivia Colman en reine Anne, pour "La Favorite", ont été récompensés.
Une petite déception pour "Vice", pourtant en tête des nominations le mois dernier. Mais le film d'Adam McKay a certainement fait les frais d'avoir divisé la critique. Quant à la dernière production Marvel, "Spider-Man: New Generation", qui met en scène un nouvel homme araignée à la fois noir et latino, elle a remporté le prix du "meilleur film d'animation".
Les Golden Globes récompensent aussi les oeuvres de télévision, de plus en plus prisées des spectateurs.
Le vétéran Michael Douglas a ainsi été désigné "meilleur acteur" pour son rôle dans "La Méthode Kominsky", également primée "meilleure série comique". La série "The Americans" a empoché le prix de la meilleure série télévisée dramatique, tandis que Richard Madden (Robb Stark dans "Games of Thrones) a reçu le Golden Globe du meilleur acteur dans cette catégorie. La soirée était présentée par le duo de comédiens Andy Samberg et Sandra Oh, récompensée par un Golden Globe pour son rôle d'agente pas si secrète dans la série "Killing Eve".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.