R-M® fête ses 100 ans avec la marque suédoise Volvo    Entretien Exclusif – Jo-Wilfried Tsonga : « Je suis heureux de jouer à Marrakech ! »    Mawazine vibrera aux sons du hip-hop US avec Black Eyed Peas    La 1ère édition du Festival du cinéma québécois à Rabat    Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem de golf : C'est parti !    International: Maroc Telecom résiste à la conjoncture    Hervé Renard passe au confessionnal    Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice    Repenser la chose migratoire!    Tennis : Le Maroc au Championnat africain U14 en Afrique du Sud    Said Amzazi suspend le dialogue avec les enseignants    Lever de rideau sur le 2e Festival national du rire «Comique Benslimane»    Afrique du Sud: 51 morts dans des inondations, le président Ramaphosa sur place    Ukraine: Le comédien Volodymyr Zelensky remporte la présidentielle    BCIJ: Démantèlement d'une cellule terroriste de six «Daechiens»    Commissions parlementaires : Les nouveaux présidents élus    Algérie: Le PDG de Sonatrach limogé, celui d'un groupe privé en détention provisoire    Abdennabaoui s'attaque à la traite des êtres humains    Edito : Ramed, mort clinique?    DGSN : Lancement d'une large enquête judiciaire sur des centres d'appels fictifs    Cinq Marocains légèrement blessés dans un accident de la route à Cuba    Casablanca : Le BCIJ met la main sur 7 tonnes de chira    Aziz Akhannouch dresse un premier bilan    ONCF: Al Boraq transportera bientôt son millionième voyageur    850.000 MRE y sont attendus…    Kim Jong Un espère un sommet « couronné de succès et utile » avec Poutine    Mawazine2019: Du Hip Hop à l'OLM Souissi    Vidéo-Trophée Hassan II de golf : Brillante entrée en jeu de l'équipe du Prince Moulay Rachid    Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid    Le Maroc, une destination des plus dynamiques du moment    La Chambre des représentants exprime sa solidarité avec les détenus palestiniens    L'enfer tel que raconté par des Marocains de Syrie    La FDT boycotte le 1er Mai    Ces mystérieux objets au-delà de Neptune    Les chœurs de Notre-Dame, ces "orphelins" de la cathédrale    La grotte d'Ifri N'Abbou, un joyau naturel au potentiel touristique réel    Détenus d'Al Hoceima : Driss Lachguar reçoit une délégation d'ONG des droits de l'Homme    Poursuite de la généralisation du guichet numérique des autorisations    Le PDG du plus grand groupe privé algérien incarcéré    Après le titre, objectif Coupe de France avec Neymar pour le PSG    Chelsea manque l'occasion de monter sur le podium    Colloque international sur la "Digitalisation-numérisation au service de la gouvernance"    Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour    Le long métrage marocain "Le Miracle du Saint Inconnu" en compétition à la 58ème semaine de la critique de Cannes    Sept tonnes de haschich saisies à Casablanca    Les avocats plaident pour une réforme de fond    L'EI revendique les attentats au Sri Lanka    126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





French Montana s'attire les foudres des Américains
Publié dans Libération le 17 - 01 - 2019

Le chanteur et producteur américain R. Kelly est accusé, dans un documentaire, d'avoir eu des relations sexuelles avec plusieurs jeunes filles de moins de 16 ans alors qu'il était majeur. Long de six heures, ce nouveau documentaire, diffusé par une chaîne américaine en six épisodes, offre un nouvel éclairage sur les accusations dont fait l'objet depuis plusieurs années Robert Sylvester Kelly, de son vrai nom.
Aux Etats-Unis, de nombreuses célébrités se sont exprimées sur ce scandale sexuel au cœur duquel se trouve le chanteur. Si certains expriment haut et fort leur soutien aux victimes présumées, d'autres ont préféré être du côté de l'interprète de Thoia Thoing, à l'image du rappeur marocain French Montana. Dans une vidéo relayée par le site TMZ,
le natif de Casablanca fait un parallèle entre Michael Jackson et R. Kelly : «Tous les grands chutent de cette manière. Laissez enfin quelqu'un profiter de son héritage. Ce qui est arrivé appartient au passé. […] Les gens ne laissent personne profiter de son héritage», a-t-il déclaré, avant de citer les paroles d'un ancien tube de R. Kelly, «Bump n'Grind». «Il (R. Kelly) vous a déjà dit: "Mon esprit me disait non, et mon corps me disait oui"», a-t-il souligné, avant de conclure : «Il nous a prévenus».
L'indignation des internautes ne s'est pas fait attendre et French Montana a fini par s'excuser. «Mon cœur est avec les victimes», a-t-il écrit sur son compte Twitter. «Je n'aurais jamais pensé que les gens que j'admirais dans mon enfance, qui chantaient et dansaient et qui me donnaient l'espoir de devenir une superstar deviendraient des toxicomanes, des agresseurs d'enfants et des violeurs. J'espère que notre culture créera de meilleurs leaders. Nous avons besoin d'eux», a-t-il précisé. Pour ce qui ne le connaissent pas, French Montana a vécu à Casablanca jusqu'à l'âge de 13 ans, avant d'émigrer à New York, dans le Bronx, avec ses parents et ses frères. Petit garçon, il s'est rapidement acclimaté à la culture Bronx, en partie grâce à sa passion pour le hip-hop. Une obsession qui deviendra plus tard sa profession. French Montana est, aujourd'hui, l'un des meilleurs rappeurs américains de sa génération. Il est également fondateur du label Cocaine City Records. Après une vingtaine de mixtapes, il a sorti son premier album «Excuse my french», en mai 2014. Le suivant est sorti en juillet dernier. Intitulé «Jungle Rules», ce deuxième album studio de l'ex-de Khloé Kardashian regroupe de grands noms de la scène hip-hop actuelle avec notamment The Weekend, Max B, Future, Travis Scott, Young Thug, ou encore Pharrell Williams.
Les Etats-Unis ont été une terre d'opportunité pour French Montana, mais la vie ne fut pas toujours rose pour le rappeur. En 2003, alors qu'il sortait d'un studio d'enregistrement, il a été atteint d'une balle dans la tête.
Sa carrière aurait pu s'arrêter là, en même temps que sa vie, mais French Montana s'accroche, et après des semaines de soins, il sort vainqueur de sa bataille contre la mort. Depuis, sa détermination n'a jamais failli, et il prouve qu'en se donnant les moyens de faire les choses, on y arrive !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.