Règlement en espèces: Le plafonnement risque de multiplier les impayés    Le VAR à la Botola Pro    Mohamed Mouhib lors d'une rencontre organisée par la section locale du parti à Sidi Bernoussi    Un colloque national met la lumière sur les nouveautés de la loi de Finances    Maroc Telecom affiche des réalisations supérieures aux objectifs annoncés    Le Conseil de la concurrence pour une refonte globale du secteur des hydrocarbures    La performance hebdomadaire de la Bourse de Casablanca dans le vert    Une fusillade près de Chicago fait cinq morts    Après l'UE, les Etats-Unis infligent un nouveau revers au Polisario La loi budgétaire promulguée par le président Trump stipule explicitement que les fonds alloués au Maroc sont également utilisables au Sahara    Ligue 1 : Marseille reprend des couleurs Monaco sort de la zone rouge    Le derby du nord débouche sur un nul    Luis Rubiales : Peu de pays de par le monde disposent d'installations sportives comme celles du Maroc    Appel à la protection des zones humides de la région Laâyoune-Sakia El Hamra    Divers    Driss Lachguar appelle à l'adoption d'un nouveau contrat social    "Nulle part loin de toi" de Mamoun Lahbabi    Le film grec "Holy Boom" remporte le Grand prix du Festival international du film de Fès    SIEL-2019 : Remise du Prix national de la lecture    Signature d'une convention pour la promotion de l'emploi associatif    Chutes de neige, pluies et temps froid attendus la semaine prochaine    Benslimane: Plus de 800 bénéficiaires d'une caravane médicale multidisciplinaire    MSC2019: L'Alliance Iran-Qatar mise en relief à Munich    Bouzineb: La culture marocaine a toujours fasciné et inspiré les grands écrivains espagnols    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    Un élan haussier royal!    Botola Maroc Télécom : Sous un accent des nouveaux coachs    Lydec se rattrape au second semestre 2018    Ahmed Boukous et les traducteurs Hamid Guessous et Azzeddine Chentouf primés    Hossain Bouzineb, premier Marocain à intégrer l'Académie royale espagnole    Amzazi : Le digital, indispensable à l'employabilité des jeunes    Etude du CMC : Le secteur agricole doit gagner en compétitivité    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    Bruxelles: Des marocains partagent avec des étudiants leurs expériences inspirantes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





French Montana s'attire les foudres des Américains
Publié dans Libération le 17 - 01 - 2019

Le chanteur et producteur américain R. Kelly est accusé, dans un documentaire, d'avoir eu des relations sexuelles avec plusieurs jeunes filles de moins de 16 ans alors qu'il était majeur. Long de six heures, ce nouveau documentaire, diffusé par une chaîne américaine en six épisodes, offre un nouvel éclairage sur les accusations dont fait l'objet depuis plusieurs années Robert Sylvester Kelly, de son vrai nom.
Aux Etats-Unis, de nombreuses célébrités se sont exprimées sur ce scandale sexuel au cœur duquel se trouve le chanteur. Si certains expriment haut et fort leur soutien aux victimes présumées, d'autres ont préféré être du côté de l'interprète de Thoia Thoing, à l'image du rappeur marocain French Montana. Dans une vidéo relayée par le site TMZ,
le natif de Casablanca fait un parallèle entre Michael Jackson et R. Kelly : «Tous les grands chutent de cette manière. Laissez enfin quelqu'un profiter de son héritage. Ce qui est arrivé appartient au passé. […] Les gens ne laissent personne profiter de son héritage», a-t-il déclaré, avant de citer les paroles d'un ancien tube de R. Kelly, «Bump n'Grind». «Il (R. Kelly) vous a déjà dit: "Mon esprit me disait non, et mon corps me disait oui"», a-t-il souligné, avant de conclure : «Il nous a prévenus».
L'indignation des internautes ne s'est pas fait attendre et French Montana a fini par s'excuser. «Mon cœur est avec les victimes», a-t-il écrit sur son compte Twitter. «Je n'aurais jamais pensé que les gens que j'admirais dans mon enfance, qui chantaient et dansaient et qui me donnaient l'espoir de devenir une superstar deviendraient des toxicomanes, des agresseurs d'enfants et des violeurs. J'espère que notre culture créera de meilleurs leaders. Nous avons besoin d'eux», a-t-il précisé. Pour ce qui ne le connaissent pas, French Montana a vécu à Casablanca jusqu'à l'âge de 13 ans, avant d'émigrer à New York, dans le Bronx, avec ses parents et ses frères. Petit garçon, il s'est rapidement acclimaté à la culture Bronx, en partie grâce à sa passion pour le hip-hop. Une obsession qui deviendra plus tard sa profession. French Montana est, aujourd'hui, l'un des meilleurs rappeurs américains de sa génération. Il est également fondateur du label Cocaine City Records. Après une vingtaine de mixtapes, il a sorti son premier album «Excuse my french», en mai 2014. Le suivant est sorti en juillet dernier. Intitulé «Jungle Rules», ce deuxième album studio de l'ex-de Khloé Kardashian regroupe de grands noms de la scène hip-hop actuelle avec notamment The Weekend, Max B, Future, Travis Scott, Young Thug, ou encore Pharrell Williams.
Les Etats-Unis ont été une terre d'opportunité pour French Montana, mais la vie ne fut pas toujours rose pour le rappeur. En 2003, alors qu'il sortait d'un studio d'enregistrement, il a été atteint d'une balle dans la tête.
Sa carrière aurait pu s'arrêter là, en même temps que sa vie, mais French Montana s'accroche, et après des semaines de soins, il sort vainqueur de sa bataille contre la mort. Depuis, sa détermination n'a jamais failli, et il prouve qu'en se donnant les moyens de faire les choses, on y arrive !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.