Edito : Rattraper le retard    Grève générale !    Grève. Les fonctionnaires toujours mobilisés    Maroc-Russie. Le renouvellement de l'accord de pêche amorcé    1,2,3, où va l'Algérie ?    Crédit du Maroc explose son bénéfice    Marrakech: Quand des personnalités parlent «identité»    Vidéo – Le Raja arrache une victoire dans les arrêts de jeu    Algérie : Un maire limogé pour avoir suscité une manifestation contre Bouteflika    Vidéo – Le Wydad s'impose face au Youssoufia de Berrechid et creuse l'écart    Le nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et la Banque mondiale approuvé    Crédit du Maroc améliore son RNPG    Le satisfecit des syndicats : Grève réussie    Insolite : Bagarre au Parlement    Affaire Benalla : "Dysfonctionnements majeurs" à l'Elysée    L'armée vénézuélienne déterminée à empêcher l'entrée de l'aide    Coopération CNDP-AUSIM : Un pas de plus vers la diffusion de la culture de la protection des données à caractère personnel    Luis Planas : La visite de S.M Felipe VI témoigne de l'amitié maroco-espagnole    Haj Larbi Benbarek mis à l'honneur à l'IMA    Divers sportifs    Victoire de Keltoum Bouaâssria et Mustapha Hedadi au championnat national de cross-country    Grippe : Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel    Le tatouage sur le visage, autrefois une rareté, aujourd'hui une mode    Divers    Cigarettes électroniques. Dangereuses ou pas pour les femmes enceintes ?    Soutien international à l'initiative "Ceinture bleue" lancée par le Maroc    Les infos insolites des stars : Le père de Sean Penn    Oggitani Quintet s'offre à nouveau la sympathie du public casablancais    "Le Ciel sous nos pas" de Leïla Bahsaïn, une lutte pour l'émancipation des femmes ici et ailleurs    La CGEM s'engage en faveur du financement de la TPME    Clash et ego trip, le rap avant l'heure de la poésie arabe    ODD : Le Maroc s'est engagé de « manière claire » dans l'absence d'un cadre institutionnel    Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021    L'UE va pour la première fois limiter les émissions de CO2 des camions    Voitures d'époque : La fédération dévoile son programme sportif de 2019    Affaire Benalla : Les conclusions du Sénat    Halieutis    Oulad Mogador Music Action : Trois jeunes groupes sélectionnés    «Le groupement artistique» honore Mohamed Belmou    «Ana nabghiha», nouveau single de Cheb Kadil    Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale    Le Centre de santé urbain «Massira II» à Témara rénové : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie d'inauguration    Les profondes divergences entre Washington et les pays européens    Derby de l'Oriental : Une affaire entre voisins    SM le Roi reçoit les nouveaux walis et gouverneurs    Top 5 des meilleurs buteurs actuels d'Europa League    Une justice propre aux mineurs au Maroc ?    Première enquête sur les hépatites virales au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bielsa l'espion assume, se défend et dévoile sa méthode
Publié dans Libération le 18 - 01 - 2019

"Je ne peux pas parler anglais, mais je peux vous parler des 24 équipes du Championship": Marcelo Bielsa a assumé avoir fait espionner tous les adversaires de son club de Leeds (D2 anglaise) cette saison sans enfreindre, selon lui, de "lois précises", mercredi au cours d'une conférence de presse mythique où il a délivré une leçon tactique, vidéos et statistiques à l'appui.
Les supporters de Leeds ont retenu leur souffle de longues heures. En convoquant une conférence de presse impromptue, le technicien argentin du club leader de Championship, sous le coup d'enquêtes des instances du foot anglais après avoir admis avoir fait espionner le rival Derby County avant de l'affronter le 12 janvier, semblait tout près d'annoncer sa démission, comme l'évoquaient certains médias.
Mais, au lieu de lâcher les commandes soudainement, comme il l'avait fait à la surprise générale après un match de première journée de championnat de France en 2015 lorsqu'il dirigeait Marseille ou plus tôt à la Lazio, "El Loco" s'est défendu. Avec la forme et la manière.
"J'ai observé tous les adversaires que nous avons affrontés. Nous avons regardé tous leurs entraînements d'avant-match", a-t-il martelé, justifiant cette habitude qu'il a depuis plus de vingt ans et ses débuts en Argentine.
"Je n'ai pas essayé d'obtenir un avantage sportif injuste. Mais je l'ai fait car ce n'était pas illégal ou en violation de lois précises", a ajouté l'ex-sélectionneur de l'Albiceleste, indiquant qu'il devrait s'"adapter aux règles liées aux coutumes du football anglais".
L'objectif de cette conférence de presse improvisée? "Rendre (les choses) plus simples pour l'enquête" ouverte d'une part par la Fédération anglaise de foot, d'autre part par la Ligue, a-t-il poursuivi. "En faisant cela, j'assume les possibles sanctions prises par les autorités".
Les réactions n'ont pas tardé: l'ancienne gloire anglaise Alan Shearer a assuré qu'il ne "pensait pas que (ces pratiques) étaient nouvelles. Quand vous jouez un match européen et vous entraînez dans le stade la veille, soyez sûrs qu'il y a quelqu'un en train de vous observer". "Mais vous ne pouvez pas aller sur un terrain d'entraînement privé sans y être invité", a-t-il poursuivi.
"Powerpoint" à l'appui, il a dévoilé pendant 70 minutes sa méthode de préparation d'avant-match, à grands coups de statistiques et de visionnages de matches. A l'écouter, son staff a analysé l'intégralité des matches de chacun des adversaires de Leeds, à raison de quatre heures de vidéo par rencontre ! "Je m'intéresse à chaque joueur, et je sais combien de minutes chacun a joué lors de tous les matches", a-t-il assuré.
Bielsa, et ses méthodes, peut se targuer d'avoir de nombreux soutiens dans le monde du coaching. Diego Simeone (Atlético Madrid), Mauricio Pochettino (Tottenham) n'ont pas caché leur admiration, tout comme Pep Guardiola, un autre fin tacticien à la tête de Manchester City.
Le Catalan devrait d'ailleurs apprécier la dernière analyse de Bielsa concernant le match qui oppose samedi Leeds à Stoke, formation qui vient de nommer un nouveau manager.
"C'est dur pour nous de les analyser, car ils n'ont joué que quelques matches avec leur nouvel entraîneur. Donc, nous avons analysé les 26 matches que (ce nouveau coach) avait joué avec Luton (son ancien club), ainsi que les scénarios tactiques qu'il a utilisés".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.