Tanger : Le CRI entame son service    Rabat: La commune n'arrive pas à adopter son projet de budget 2020    Plan d'épargne action: Les conseillers rectifient le tir    Rabat : Un incendie s'est déclenché à Arribat Center    Inde. 43 morts suite à l'incendie d'une usine    Alerte rouge à Mayotte avant le passage du cyclone Belna    Participation du Maroc à la conférence ministérielle des pays voisins de la Libye    Ligue des champions : Le WAC se contente du nul et le Raja rectifie le tir    Le Polisario sur la sellette    Damir appelle à l'interdiction de toute instrumentalisation politique de la religion    La cuisine marocaine en vedette au festival de Hanoï    El Youssoufia : Une campagne de correction visuelle au profit des élèves    «La Méditerranée plurielle dans un environnement de mondialisation» thème de la rencontre annuelle du GERM    AM Invest Morocco renforce sa participation dans le capital d'Involys    Le Maroc et l'AIE signent à Paris un Programme de travail conjoint    Le PPS au Parlement    SOS Littoral: La tête dans le sable    Rapports du GIEC : contrubution active du Maroc    Agadir, capitale du cinéma mondial    Bassek Ba Kobhio, Invité d'honneur    L'Etoile d'or de Priyanka Chopra brille dans le ciel de Jemaa El Fna    RAM : plus de 160.000 passagers transportés sur la ligne Casa-Tunis en 2019    Ligue des Champions : le Wac sort avec un nul face à Mamelodi Sundowns    FIFM 2019 : Le film colombien « Valley of Souls »décroche l'Etoile d'Or    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    L'Otan adopte une déclaration finale    Réforme des retraites: Mobilisation massive en France    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Infantino va entrer au CIO en janvier    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





City s'offre un récital contre Chelsea et reprend la tête
Publié dans Libération le 12 - 02 - 2019

Une démonstration, un rival humilié, et une position de leader retrouvée : Manchester City s'est offert un dimanche parfait devant son public en écrasant Chelsea (6-0) grâce notamment à un triplé de Sergio Agüero, pour reprendre la tête de la Premier League lors de la 26e journée.
Juste avant, son poursuivant Tottenham s'est imposé difficilement contre Leicester (3-1), à trois jours de son huitième de finale aller de Ligue des champions contre Dortmund. Au classement, Manchester City (1er, 65 points) compte le même nombre de points que Liverpool (2e, 65 pts) mais une différence de buts supérieure, tandis que les "Spurs" restent troisièmes, à cinq longueurs (60 pts).
S'il ne faut retenir qu'un nom dans la formidable machine à buts de City, ce serait à coup sûr celui de l'artilleur en chef Sergio Agüero !
Le buteur argentin a signé un triplé en moins d'une heure (13e, 19e, 56e), le temps d'ouvrir la voie du succès de son équipe contre Chelsea, et de sortir sous les ovations de l'Etihad Stadium lors de son remplacement par Gabriel Jesus (64e).
"Je ne suis pas surpris ! Cela fait longtemps qu'il fait ce type de choses, il l'a fait la semaine passée contre Arsenal. On est habitué, et on espère qu'il pourra continuer comme cela", a confié Bernardo Silva, après le match, tandis que son entraîneur Pep Guardiola a évoqué "un match incroyable".
Et pour cause, à l'instar d'Agüero, ses coéquipiers n'ont pas perdu de temps pour mettre en difficulté les "Blues". Raheem Sterling a en effet réussi à ouvrir le score dès la 4e minute, point de départ d'une démonstration à sens unique.
Après un énorme travail dans la surface de Bernardo Silva, Agüero, complètement démarqué, a été ensuite incapable de pousser le ballon dans le but vide à peine cinq minutes plus tard (8e)... De quoi rendre fou de rage Pep Guardiola, malgré cette entame quasi parfaite. Vous avez dit perfectionniste?
Le message a été immédiatement reçu par Agüero, qui a répondu par un "golazo" de toute beauté ! Après avoir récupéré le ballon à l'entrée de la surface, l'Argentin s'est mis sur son pied droit pour déclencher une frappe parfaite dans la lucarne de Kepa (13e).
Et pour mieux se faire pardonner du public, déjà aux anges, et du très exigeant technicien catalan, le N.10 s'est vite offert le doublé dans la foulée en profitant d'une remise invraisemblable de Ross Barkley dans sa surface pour tromper le portier espagnol (18e).
Le festival s'est poursuivi avec le but de Gundogan, encore à la suite d'un mauvais renvoi de la défense des Blues (25e), pour porter le score à 4-0 en moins d'une demi-heure de jeu...
Insatiable, Agüero a cherché à parachever sa prestation XXL par un "hat-trick", une fois le succès de son équipe quasi acquis. Si sa tête s'est écrasée sur la barre transversale de Kepa (51e), il a fini par parvenir à ses fins en transformant le penalty, provoqué par Sterling (57e). L'Anglais, décidément l'autre homme décisif de la rencontre, a corsé un peu plus l'addition en fin de match (80e).
Sous les yeux d'Ole Gunnar Solskjaer, le voisin de Manchester United venu superviser Chelsea, son prochain adversaire après le PSG mardi, l'équipe de Maurizio Sarri (5e, 50 pts) s'est effondrée au pire moment dans la course à la 4e place...
En raison des blessures et du rendez-vous européen de mercredi, Mauricio Pochettino avait été contraint d'aligner une équipe "new look". Pari gagné pour Tottenham contre Leicester (3-1).
Ainsi, le jeune milieu Oliver Skipp (18 ans) a fêté sa deuxième titularisation en Premier League, aligné aux côtés de Moussa Sissoko et Harry Winks dans l'entrejeu. Devant, c'est la paire Fernando Llorente/Son Heung-min qui était chargée de faire oublier l'absence des vedettes Dele Alli et Harry Kane.
Malgré l'ouverture du score de Davinson Sanchez (33e) contre le cours du jeu, les "Foxes" de Claude Puel, très en forme avec leur recrue Youri Tielemans à la baguette, ont continué à pousser, obtenant même un penalty suite à une faute de Vertonghen.
Mais Hugo Lloris en a profité pour montrer sa classe en repoussant le penalty de Jamie Vardy (60e). La chance de Leicester était passée...
Si l'attaquant anglais a ensuite redonné espoir aux siens (76e) après le but de Christian Eriksen (63e), les "Spurs" ont finalement tué le match dans le temps additionnel sur un contre assassin de Son (90+1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.