Sothema réalise un résultat net de 217 MDH en 2018    Enseignants contractuels/Gouvernement: Le bras de fer continue    Le MASI et la décélération de la croissance    FRMF : Mark Wotte limogé    JETMODE, l'événement mode de l'année !    "La Tbourida", candidate au patrimoine de l'UNESCO    Banque Centrale Populaire. La croissance toujours au rendez-vous    Qualifications CAN-2019 : Le Cameroun rejoint le Maroc et le Burundi entre dans l'histoire    Entreprenathon : L'ESSEC Afrique et l'EMI mettent le cap sur l'innovation et l'entrepreneuriat    Carburants : Le plafonnement des prix est entre les mains d'EL Otmani.    FICM de Tétouan 2019 : «La sueur des palmiers» de Radwan El-Kashef ouvre le bal    «Nous invitons les jeunes Marocains a exposé leurs talents»    Prix Terre de Femmes Maroc : agir localement pour changer le monde !    Californie. Un incendie dans une mosquée fait le lien avec Christchurch    Un Kenyan sacré meilleur enseignant du monde    Politiques budgétaires, commerce intra-africain et transformation digitale…. Les enjeux auxquels devraient faire face les pays d'Afrique    Trump accueille son « ami » Netanyahu en pleine campagne    Les principales conclusions du rapport d'enquête Mueller    News    Retenus en Syrie, les jihadistes de l'EI et leurs familles restent un danger    May entame une semaine cruciale pour le Brexit, et son propre sort    Vous avez dit classe politique !    Sahara. Un troisième round de négociations au programme.    CAN 2019: Les Lions de l'Atlas terminent en tête    Golf Presse Agadir: Une tradition qui gagne en maturité    L'UA a trouvé une bonne clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique    Divers    Fès:Coup d'envoi des sessions régionales du parlement de l'enfant    Une 'Caravane Verte' à Essaouira pour éduquer et sensibiliser à la protection de l'environnement    Education, "Do you speak Arabic"?    COM2019 : L'Afrique souffre encore de sa faible intégration régionale    Forum maroco-belge : Un premier événement intégrant la migration dans la coopération bilatérale    Bourita s'entretient à Marrakech avec la vice-secrétaire générale de l'ONU    Le Musée Mohammed VI est ouvert chaque jour jusqu'à 20h    Le Onze national se contente du nul blanc face au Malawi    Premier atelier des officiers de contrôle du dopage de la CAF en partenariat avec la FIFA    Edito : Talents gaspillés    Marrakech: Un brigadier de police utilise son arme pour arrêter un multirécidiviste    TOKYO: Les femmes protestent en ligne contre le port de talons hauts sur le lieu de travail    D'anciennes joueuses du FC Barcelone à Laâyoune pour encourager le football féminin au Maroc    Mohamed Benabdelkader : Pour un accès facile et décent des citoyens au service public    Lancement des travaux de construction d'un pont à haubans à Abidjan    Messi officiellement forfait pour Maroc-Argentine    Une cinquantaine de courts-métrages en compétition officielle au Festival international de cinéma d'animation    Les "Terrasses en scènes" à Fès    "Cambodia" de Taha Mohamed Ibn Slimane en avant-première à Casablanca    M. Hilale : Atténuer les effets des crises humanitaires, une priorité    Apatride de Narjiss Nejjar : Frontières intérieures…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jean- François Girault : La France et le Maroc partagent beaucoup d'affinités dans le domaine de la culture et de l'art
Publié dans Libération le 20 - 02 - 2019

La France et le Maroc partagent beaucoup d'affinités dans le domaine de la culture et de l'art, a indiqué l'ambassadeur de la France à Rabat, Jean- François Girault, lors du lancement de la saison culturelle France-Maroc 2019 à Rabat. A l'heure où les frontières se ferment et des murs s'érigent, la France continuera à renforcer sa coopération avec les institutions marocaines et ses partenaires dans le milieu culturel et associatif à travers le partage du savoir-faire, a souligné M. Girault. Grâce à la culture, aux arts et aux idées, "nous construisons ensemble un monde de compréhension, de dialogue et d'humanité", a relevé l'ambassadeur, précisant que c'est tout le dynamisme de la relation entre la France et le Maroc et son constant renouveau, qui seront matérialisés dans la saison culturelle 2019. Mettant l'accent sur la programmation riche et diversifiée de la saison, le diplomate français a indiqué que l'exposition "Les couleurs de l'impressionnisme" qui sera organisée, à partir du mois d'avril et jusqu'au mois d'août au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain, sera l'un des partenariats exemplaires entre les deux pays dans le domaine. Il s'agit d'une exposition exceptionnelle qui fera chatoyer cette nouvelle saison, dans le cadre du partenariat entre la Fondation nationale des musées et le Musée d'Orsay, a-t-il poursuivi. Il a fait savoir dans ce sens que le thème de la saison 2019, "Nouveaux horizons" rappelle le rôle moteur de l'imaginaire et de l'innovation, pour se projeter dans l'avenir, ajoutant que tout au long de l'année, les organisateurs auront à cœur de croiser les disciplines et de faire tomber les barrières entre les arts, afin d'ouvrir de nouvelles perspectives et d'investir dans le monde de demain.
Pour sa part, la directrice générale de l'Institut français du Maroc, Clélia Chevrier Kolacko, a indiqué que le rendez-vous traditionnel de l'action artistique française au Maroc présente cette année la particularité d'offrir aux passionnés de la culture beaucoup de nouveautés et d'innovation, soulignant que la programmation 2019 ne se limite pas à la diffusion seulement, mais intègre également la coproduction avec les artistes marocains, l'accompagnement des associations marocaines culturelles dans le développement de leurs compétences, ainsi que la promotion de l'échange entre les artistes français et marocains.
Au-delà de la programmation, les antennes de l'Institut français au Maroc accompagneront l'émergence des talents dans la création et la diffusion de leurs œuvres au Maroc, en France, par le biais de 38 résidences artistiques et des concours, a-t-elle soutenu. Musée virtuel, théâtre, danse, musique, cinéma, arts visuels, littérature et débat d'idées et de grandes signatures françaises seront à l'affiche cette année, à même de donner libre cours aux coopérations et aux solidarités élargies.
Au total, plus de 300 jours de programmation et une vingtaine d'événements majeurs sont prévus dans les douze Instituts français au Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.