Forum Crans Montana: L'Afrique doit bâtir l'avenir de sa jeunesse    Notariat: Digitalisation généralisée pour fin mars    Un Monde Fou    Musiques sacrées: La 25e édition met Fès à la confluence des cultures    La lutte menée par le Maroc contre le trafic de migrants louée par le ministre espagnol de l'Intérieur    Les industriels partagés à propos de l'évolution de leur production au premier trimestre    L'aéroport Mohammed V considéré comme l'un des meilleurs en Afrique    Première rencontre régionale sur le commerce à Agadir    Participation marocaine à la Conférence de l'ONU sur la coopération Sud-Sud    Un carnage évité de justesse pour 51 collégiens pris en otage dans un bus à Milan    Journée mondiale de la météorologie    Driss Lachguar reçoit Nabil Chaath    Le match contre le Malawi, un sérieux test pour les prétendants à la liste définitive de Renard    Le RTCMA fin prêt pour accueillir la 35ème édition du GP Hassan II de tennis    Divers sportifs    Special Olympics 2019 47 médailles pour le Maroc dont 12 en or    Ces célébrités ont touché le fond : Heather Locklear    Divers    fin de la première journée de la 2e table ronde de Genève    "Indigo" de Salma Bargach, un film marocain de classe mondiale    Ouverture officielle à Rabat des Journées de la Francophonie    L'artiste peintre Afif Bennani expose ses oeuvres à Montréal    LdC : 20 000 euros d'amende pour Ronaldo    Attijariwafa bank : Des résultats en forte progression malgré le repli de la branche Assurance    HCP : Evolution du taux de la fécondité au Maroc    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    Interpellée pour "intention de s'adonner à la prostitution"... Le cri de colère d'une Marocaine à Jakarta    Conférence-Débat: La place des femmes dans l'espace public    Les AREF comptent licencié les enseignants contractuels pour abandon de poste    Paradis fiscaux : Jouahri exprime sa colère vis-à-vis du maintien du Maroc par l'UE sur la liste grise    Colloque international de Rabat : Réflexions sur la pensée de Khatibi    «Sound of Berberia» : à la recherche de véritables sonorités amazighes    Communiqué du BP du PPS    La diaspora invitée à contribuer au développement de leur pays d'origine    Motor Village et Marokoto, partenaires de la Raquette d'Or de Mohammedia    Tennis : Grand Prix Hassan II du 7 au 14 avril à Marrakech    Fusillade d'Utrecht : Le suspect va comparaître pour homicides « terroristes »    La journée mondiale de la poésie célébrée à la Villa des arts de Rabat    Préscolaire    Les Lions sans Ziyech, Belhanda et Amrabet incertains, place aux Botolistes…    Projection du documentaire "A Thousand girls like me" qui ouvre le débat sur l'inceste    La Commission interministérielle spécialisée examine le plan de mise en œuvre de la déconcentration administrative    La jeunesse face à la classe politique    Haute commission mixte entre le Maroc et le Rwanda    Prochaine tenue du Forum national du handicap    Syrie    Edito : L'eau    Le Ministère de la Santé propose plusieurs mesures pour une meilleure gouvernance des CHU    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





News
Publié dans Libération le 21 - 02 - 2019


Irak
Les autorités irakiennes ont annoncé mardi avoir retrouvé six corps après l'enlèvement par des hommes armés de douze personnes dans une région au sud-ouest de Bagdad.
Les douze personnes ont été enlevées dimanche dans la localité de Noukheib, située entre les provinces de Najaf, Kerbala et Al-Anbar alors qu'elles ramassaient des truffes.
Six des douze personnes ont été retrouvées mortes, exécutées par balles, a déclaré Abdel Wahed al-Fatlaoui, un responsable du sud de la province de Najaf.
Il a accusé le groupe jihadiste Etat islamique (EI) de les avoir exécutées.
Le sort des six autres personnes reste inconnu pour le moment.
En décembre 2017, l'Irak avait annoncé la "fin de la guerre" contre l'EI, chassé de l'ensemble des zones urbaines et peuplées qu'il contrôlait depuis 2014. Des cellules jihadistes sont toutefois encore présentes dans le pays notamment dans les zones désertiques ou montagneuses.
Exécutions
Neuf hommes condamnés pour l'assassinat du Procureur général égyptien en 2015 au Caire ont été exécutés par pendaison mercredi, ont indiqué des sources sécuritaire et judiciaire.
La Cour de cassation avait confirmé le 25 novembre 2018 des condamnations à mort contre ces neuf personnes pour l'assassinat de Hicham Barakat, le plus haut magistrat du parquet égyptien tué dans l'explosion d'une voiture piégée au passage de son convoi dans la capitale égyptienne.
Mardi, plusieurs organisations de défense des droits humains avaient appelé les autorités à renoncer à ces exécutions. "Exécuter des prisonniers ou condamner des personnes sur la base d'aveux extorqués sous la torture ne constitue pas une justice", avait notamment dénoncé Amnesty International dans un communiqué.
Sans compter les neuf exécutions de mercredi, Amnesty soulignait "qu'au moins six personnes" ont déjà été mises à mort en Egypte en 2019 "après des procès entachés d'allégations de torture".
L'attaque contre le Procureur général, qui avait choqué l'Egypte, n'avait pas été revendiquée mais la police avait par la suite annoncé avoir arrêté des membres des Frères musulmans, une organisation classée "terroriste" par Le Caire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.