L'UIR renforce sa coopération avec l'université des sciences juridiques et politiques de Bamako    Ministre des Affaires étrangères du Cap-Vert : Nous soutenons l'entrée du Maroc au Cedeao    Fathallah Sijilmassi présente son dernier ouvrage à Bruxelles    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Le Maroc réélu membre du conseil d'administration de l'Euromed Postal    MEDays : Appel à une approche ascendante du multilatéralisme    Après la défaite face à la Mauritanie, Halilhodzic commente...    Les régions montagneuses se préparent à lutter contre les effets du froid    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara    Après le buzz de la vidéo le montrant en train de négocier l'allègement d'une peine, la police arrête un "semsar"    Suite à l'alerte météo, le ministère de l'Equipement appelle à la vigilance    Le Maroc signe la Convention révisée sur la reconnaissance des diplômes et autres titres de l'enseignement supérieur    AFRIQUIA met à la disposition du Hassania 50 autocars pour assister à cette finale de la coupe du Trône    Concurrence: Comment s'adapter aux mutations du marché    Sommet des BRICS La guerre commerciale fait encore parler d'elle    Jury au festival international du film, Asma Graumiche va faire rayonner le Maroc au Caire    Derby Casablanca : Le Wydad procédera à la vente des billets en ligne    Washington et les Européens étalent leurs divisions sur les jihadistes détenus en Syrie    Quatre visages pour raconter : La Havane, à l'aube de ses 500 ans    La vérité sur "l'échange de coups de feu" à Tanger    La culture marocaine dans ses multiples facettes en vedette à Toronto    Les indices Amadeus mis en avant à Tanger    En Afrique du Sud, le sel sacré qui épice la grande cuisine    Présentation du nouveau staff technique du Raja    L'hommage posthume de la famille du basket à Abderrahmane Sebbar    Khalid Echajari s'adjuge l'Open national des échecs à El Jadida    L'agroalimentaire marocain, un secteur en pleine expansion en Afrique    L'industrie 4.0, une opportunité à saisir pour accéder à un nouveau palier de développement    Le Maroc et les Maldives signent 4 accords de coopération bilatérale    Vincenzo Amendola : Le Maroc, un partenaire crédible de l'Italie et de l'Union européenne    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Forum des ministres de la culture à Paris    Ce que la reine Elisabeth apprécie le plus chez Kate Middleton    Miley Cyrus opérée des cordes vocales    Nicki Minaj gâtée pour son mariage    Ben Affleck à l'affiche d'"Hypnotic"    Special Olympics Morocco : 160 jeunes participants éduqués par le sport    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Dans son nouveau clip : Xena Aouita illustre dans «Metamorph» la transformation humaine    Casablanca : Vernissage de l'exposition « autremême » d'Abdelkébir Rabi'    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Chili. 30 ans après, la Constitution de Pinochet va être révisée    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    Le PPS condamne l'agression sioniste contre la Palestine    Rabat lance son nouveau mode de transport urbain «Tram'Bus»    Forum d'affaires Nigeria-Maroc : L'importance de la coopération Sud-Sud en agriculture mise en exergue    Lors d'une journée d'étude organisée à la Chambre des conseillers, Mohamed Benabdelkader : Mettre l'arsenal juridique au diapason de l'évolution de la société    Insolite : Arrêtée avec 2 kilos d'or dans ses chaussures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Discussions informelles sur le Sahara
Publié dans Libération le 07 - 03 - 2019

L'envoyé spécial des Nations unies pour le Sahara, Horst Kohler, a eu ces derniers jours des discussions informelles avec les parties concernées par le dossier du Sahara en vue de préparer le deuxième round de la table ronde qui se tiendra en fin du mois courant à Genève.
Il a ainsi rencontré à Paris une délégation marocaine présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et comprenant notamment le président du Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Hamdi Ould Errachid, et le président de celle de Dakhla-Oued Eddahab, Ynja El Khattat.
Horst Kohler a également rencontré une délégation du Polisario à Berlin, ainsi que le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, à Frankfort.
« Il semblerait que Genève 2 n'aboutira à rien de concret comme ce fut le cas pour Genève 1 », nous a affirmé à ce propos Mohamed Zineddine, professeur de droit public à la FSJES-Mohammedia.
Selon lui, Horst Kohler ne dispose pas jusqu'à maintenant d'un agenda clair en ce qui concerne ces tables rondes. « L'objectif de ces tractations tenues récemment, c'est de sonder les intentions des parties concernées par le dossier du Sahara marocain », a-t-il précisé.
En tout état de cause, la table ronde de Genève 2 sera marquée par trois éléments importants, selon Mohammed Zineddine. Le premier a trait aux revers diplomatiques essuyés récemment par les séparatistes et leurs alliés, notamment les camouflets infligés par l'UE (l'adoption de l'accord de pêche et de l'accord agricole s'appliquant à l'ensemble du territoire nationale y compris le Sahara marocain).
Le deuxième élément qui pèsera sur les pourparlers de Genève 2 a trait, quant à lui, à la décision des Etats-Unis considérant le Sahara comme partie intégrante du Royaume du Maroc et bénéficiant des fonds de coopération au même titre que toutes les autres régions du Maroc.
Le troisième élément est relatif à la crise politique en Algérie, après l'entêtement du clan présidentiel à présenter Bouteflika pour un cinquième mandat.
Quelle que soit l'issue de la table ronde de Genève 2, notre interlocuteur nous a assuré que le plan d'autonomie proposé par le Maroc demeurait la seule solution politique réaliste et réalisable pour résoudre une fois pour toutes ce conflit artificiel.
Il convient de rappeler que le Conseil de sécurité avait adopté jeudi une déclaration à la presse exprimant son soutien à Horst Kohler dans l'accomplissement de son mandat de facilitation d'une solution politique au différend régional sur le Sahara marocain.
L'adoption de cette déclaration fait suite au briefing de ce dernier au Conseil de sécurité, le 29 janvier 2019, au sujet des derniers développements du processus politique mené sous les auspices exclusifs des Nations unies, notamment la tenue de la table ronde de Genève, les 5 et 6 décembre 2018.
Les membres de l'organe exécutif des Nations unies ont ainsi souligné que la résolution 2440, adoptée par le Conseil de sécurité le 31 octobre dernier, constituait la base du processus politique en cours.
A cet égard, il convient de rappeler que cette résolution avait défini les paramètres de la solution comme étant "politique, réaliste, pragmatique et durable, qui repose sur le compromis".
Etant pleinement convaincu que l'Initiative marocaine d'autonomie répond parfaitement à ces paramètres, le Conseil de sécurité a réaffirmé la prééminence de cette initiative qui constitue un effort sérieux et crédible du Maroc visant à mettre fin à ce différend régional.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.