La lune et le doigt    Casablanca/transport par bus: Faut-il revenir à la gestion directe?    Managem renforce son engagement RSE    Terres collectives: Le dispositif bientôt en plénière    Ecole publique: Sortir de l'idéologie de l'échec    Enfin un lycée français international à Oujda    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Qui va remporter la CAN ?    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Communiqué du Bureau politique du PPS    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    La syphilis regagne du terrain    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mbappé et Di Maria, un duo pour l'unité du Parc
Publié dans Libération le 19 - 03 - 2019

Le feu sur le terrain, et les fumigènes en tribunes. Kylian Mbappé, un but, et Angel Di Maria, un doublé, ont formé un duo de première classe pour propulser le Paris SG face à Marseille (3-1) dimanche, et amorcer un début de réconciliation avec le Parc.
Les bras en croix, le prodige de Bondy, 20 ans, a fixé après son but la tribune Auteuil, celle des ultras frondeurs, pour donner la réponse qu'attendaient les supporters après l'humiliation de Manchester United: le PSG est de retour.
Dix jours plus tôt, c'est de ce même côté du Parc qu'il avait perdu son duel face à David de Gea, en fin de match. C'est là encore qu'il était longtemps resté prostré sur la pelouse au coup de sifflet final, inconsolable, pas loin de Di Maria, qui avait raté son match.
Les deux hommes, responsables de l'animation offensive en l'absence de Neymar et d'Edinson Cavani, blessés, se sont relevés face à l'OM, et ont repris leurs bonnes habitudes: le Français, qui a raté un penalty en fin de match (90+4), a inscrit son 9e but en 7 matches en l'absence des deux stars, alors que l'Argentin en est à six, avec en prime trois "assists" (passes décisives).
En trompant Steve Mandanda, au terme d'un contre magistral mené par Di Maria, auteur d'un magnifique contrôle du talon (45+2) avant de livrer sa passe décisive, le meilleur buteur de Ligue 1 (26) a exorcisé ses démons, et entraîné avec lui son équipe qui paraissait moribonde jusque-là.
Mbappé a aussi éloigné un autre spectre, celui de son départ au Real Madrid de Zinédine Zidane dès cet été, agité par la presse espagnole toute la semaine. La Maison blanche rêve en très grand pour se reconstruire, et son président Florentino Perez a assuré qu'il pouvait pousser les murs pour le Français et Neymar. "J'aime les deux", a-t-il répondu avec malice lundi.
Le jeune champion du monde a indiqué qu'il comptait rester à Paris la saison prochaine. Il a marqué pour montrer qu'il avait bien la tête au Parc, tout comme Di Maria, qui connaît bien Madrid pour y avoir joué entre 2010 et 2014.
L'avenir de l'Argentin s'inscrit à Paris, où il a prolongé en octobre jusqu'en 2021. Moins glamour que Neymar, moins prolifique que Cavani, le fidèle "Fideo" est pourtant tellement indispensable au PSG, qu'il porte par la force de son talent ces dernières semaines.
Dans un grand soir, c'est lui qui a enfoncé l'OM. "Il a fait un match exceptionnel. Il a beaucoup de responsabilités car il nous manque des joueurs-clé", a réagi son entraîneur Thomas Tuchel. "Il a été extraordinaire. Il a été décisif. Je suis heureux pour lui car il le mérite."
Di Maria a brillé d'abord avec son but pour le 2-1 (56e), d'une superbe frappe enroulée dans le petit filet. Il a ensuite provoqué le carton rouge de Mandanda, en le poussant à intervenir avec les gants hors de la surface de réparation, alors qu'il cherchait à combiner avec Mbappé (62e).
Là intervient son chef-d'oeuvre, dans la foulée: un coup franc direct des 30 mètres (66e) que Yohann Pelé, à peine installé dans les cages, ne pouvait atteindre.
Di Maria a alors fait le coeur avec les doigts, sa célébration habituelle, quand les ultras parisiens craquaient des fumigènes. Il y a encore de la place pour l'amour à Paris.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.