La lune et le doigt    Casablanca/transport par bus: Faut-il revenir à la gestion directe?    Managem renforce son engagement RSE    Terres collectives: Le dispositif bientôt en plénière    Ecole publique: Sortir de l'idéologie de l'échec    Enfin un lycée français international à Oujda    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Qui va remporter la CAN ?    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Communiqué du Bureau politique du PPS    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    La syphilis regagne du terrain    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prime de Neymar au FC Barcelone : Le procès reporté au 27 septembre
Publié dans Libération le 20 - 03 - 2019

Le procès opposant Neymar et le FC Barcelone sur la prime de prolongation du Brésilien au sein du club catalan, qui devait s'ouvrir jeudi, a été reporté au 27 septembre, ont indiqué lundi les autorités judiciaires.
"Le procès devant se tenir ce 21 mars devant le tribunal social n.15 de Barcelone entre Neymar da Silva Santos Junior et le FC Barcelone a été suspendu. Une nouvelle date a été fixée au 27 septembre prochain", a indiqué dans un communiqué le tribunal supérieur de justice de Catalogne (nord-est de l'Espagne), sans préciser les raisons de ce report.
Le Barça et Neymar avaient négocié des primes au moment de la signature d'un nouveau bail du Brésilien à Barcelone à l'été 2016.
Mais après le départ fracassant de "Ney" au PSG en août 2017 pour 222 millions d'euros, le club catalan s'était refusé à lui verser 26 millions d'euros de primes promis en 2016.
Il avait en outre déposé plainte contre le joueur pour non-respect de contrat, lui réclamant la restitution de la prime déjà versée ainsi que 8,5 millions d'euros de dommages.
Neymar avait répliqué en déposant une requête contre son ex-club auprès de la Chambre de résolution des litiges de la Fifa, pour réclamer le paiement de cette prime. Une demande classée sans suite par la Fifa en février 2018.
La semaine dernière, le quotidien El Mundo a par ailleurs affirmé que cette prime de prolongation faisait l'objet d'une enquête du fisc espagnol. Selon El Mundo, le fisc cherche à savoir si Neymar, résident fiscal en Espagne en 2017, y a payé les impôts correspondant à sa prime de prolongation et aux revenus liés à son transfert.
Dans un communiqué, NR Sports, l'entreprise en charge de la gestion de la carrière de Neymar, a contesté ces informations. Si elle a reconnu que le fisc voulait "être tenu au courant" de la procédure devant le tribunal social, elle a assuré qu'"aucune procédure d'enquête n'a été ouverte par le Trésor espagnol contre Neymar Jr".
NR Sports a indiqué par ailleurs que le montant des revenus liés à son transfert au PSG avait été inclus dans la déclaration au fisc espagnol de ses revenus 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.