La conscription concernera 15.000 appelés    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    De la nécessité d'investir dans la jeunesse    L'Indice des prix des actifs immobiliers demeure orienté à la baisse    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    De l'or pour la taekwondiste marocaine Soukaina Sahib    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Jeux africains : l'Egypte domine le classement, le Maroc 4ème    Fouzi Lekjaa démissionne de la présidence de la RSB    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    Kelaât Sraghna : Elle rend l'âme lors d'une soirée arrosée    Festival «Oued Eddahab » : Le coup d'envoi ce vendredi    Festival Tifawin : Les arts du rural en fête    Transfert: Le PSG « intransigeant » sur le cas Neymar, selon la presse    Le KACM signe un contrat de haut niveau    Les ministres de tutelle veulent professionnaliser le sport dans le continent    Le cinéma sans frontières fait escale à Berkane    Selon BAM, repli de 0,9% des prix des actifs immobiliers au T2-2019    Des migrants privés de terre ferme, d'autres de secours    Italie: Deuxième jour de consultations pour sortir de la crise    Boris Johnson reçu par Macron, tenant de la fermeté sur le Brexit    Crise de Hong Kong: Craignant un Tian an men 2, Pékin tergiverse…    Finance climatique. Une délégation marocaine en Corée    Ces jeunes artistes marocains qui brillent de mille feux    20 ans de règne : Un billet commémoratif de 20 DH émis par BAM    Fête de la Jeunesse : 443 personnes graciées    Grâce à la recharge *5 : Inwi démocratise l'achat d'applications sur Google Play Store    La relance sur fond de responsabilité    Arrestation à Sidi Slimane d'un individu soupçonné d'assener des coups mortels à sa femme    Service militaire : Démarrage de l'incorporation des appelés    Maroc–Iles Fidji : Vers un partenariat mutuellement bénéfique    Accidents de la route : 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain    Quel temps fera-t-il ce jeudi ?    Service militaire obligatoire : 900 candidats accueillis à Oujda    Discours du roi. Un modèle de développement aux spécificités marocaines    Edito : Révolution    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un spectacle musical haut en couleur à l'ouverture des Journées culturelles algériennes à Oujda
Publié dans Libération le 20 - 03 - 2019

Les Journées culturelles algériennes se sont ouvertes, dimanche soir au Théâtre Mohammed VI à Oujda, avec un concert musical interactif et enchanteur livré par le groupe chaoui "Ithran" de la région d'Oum El Bouaghi.
Ces journées viennent clôturer en beauté et dans une ambiance bon enfant la série de manifestations culturelles arabes organisées dans le cadre de l'événement "Oujda, capitale de la culture arabe 2018", placé sous le Haut de patronage de SM le Roi Mohammed VI. Le groupe Ithran, fondé en 1992 et qui a réussi à donner un habillage contemporain à une musique traditionnelle par un grand enrichissement instrumental, a gratifié le public présent d'un spectacle musical fascinant. Mené par le guitariste Mohcen Ferrah, le groupe a interprété une palette de chansons tirées de son riche répertoire qui, tout en restant fidèle à la rythmique traditionnelle et au patrimoine algérien, s'ouvre sur d'autres mélodies et formes de la musique contemporaine.
Dans une déclaration à la MAP, Mohcen Ferrah a fait part de la joie des membres de son groupe de se produire à Oujda et de partager avec le public, le temps d'une soirée, un spectacle qui dévoile certaines facettes du patrimoine artistique algérien, mais aussi le propre style musical du groupe Ithran qui se caractérise par l'intégration de styles musicaux rock et pop dans le style pur chaoui. De son côté, le président du Conseil national des arts et des lettres en Algérie, Abdelkader Bendaâmech, a mis l'accent dans une allocution de circonstance sur certaines illustrations de la richesse et de la diversité de la culture algérienne, faisant remarquer que le spectacle du groupe Ithran reflète bien une facette du patrimoine artistique et musical algérien habillé et présenté dans un style moderne. Il a aussi souligné, dans une déclaration à la presse, les nombreuses similitudes culturelles entre le Maroc et l'Algérie, aussi bien dans les domaines de la poésie, des lettres, de la musique que dans d'autres champs artistiques, mettant l'accent sur l'importance du renforcement de la coopération culturelle entre les deux pays.
Pour sa part, le coordonnateur général des activités marquant l'événement "Oujda, capitale de la culture arabe", Mourad Rifi, a relevé que cette manifestation, la dernière dans le cadre des Journées culturelles arabes, reflète les liens culturels et historiques entre le Maroc et l'Algérie. "Nous avons choisi les Journées culturelles algériennes pour clôturer en apothéose le programme des Journées arabes rentrant dans le sillage de la célébration de l'événement grandiose +Oujda capitale de la Culture arabe+", a-t-il dit.
Cet événement, dont les activités prendront fin le 29 mars courant, a constitué une opportunité et un cadre idoine pour le renforcement de l'action culturelle arabe et du rayonnement de la cité millénaire d'Oujda. Une année durant, la ville d'Oujda a abrité des centaines d'activités culturelles et artistiques revêtant une dimension nationale, arabe, voire internationale, en sus des hommages rendus à plusieurs personnalités et figures emblématiques de la scène culturelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.