Vidéo – But spectaculaire de Boufal face à Yassine Bounou    Casablanca : La réouverture du Complexe Sportif Mohammed V annoncée pour fin mai    Examen des moyens de coopération agricole entre le Maroc et la RDC    Le ministère de la Santé organise la Semaine nationale de vaccination    L'artiste-peintre Abdellah El Haitout expose à Tanger    Les Instances représentatives des communautés israélites marocaines réanimées    ONCF: 2 millions de voyageurs durant les dernières vacances scolaires    SIGPA souligne l'importance de l'agriculture au sein de sa stratégie commerciale    Réouverture du Complexe Sportif Mohammed V    Siam 2019 : Soufiane Alaoui, DG de Soulara    Parlement: Le PAM remplace son chef de groupe    Loi-cadre sur l'enseignement: La CDT prépare ses conseillers    Agriculture durable: CAM s'aligne sur les objectifs de la FAO    Constitution: Référendum en Egypte    Langues = avenir    Cinéma: «Les 3M, une histoire inachevée» Une ode à l'amitié au-delà de la religion    CAN 2019. 56 arbitres en stage de préparation à partir du 28 avril à Rabat    Le roi Mohammed VI donne ses instructions au ministre de l'Intérieur    Rabat hausse le ton : Le Maroc rejette certaines idées et projets improductifs véhiculés au sujet de la question du Sahara    Partenariat en faveur de l'écosystème de la cédraie du Moyen Atlas    L'expertise suisse au service des montagnes marocaines    S.M le Roi offre un dîner en l'honneur des invités et participants au SIAM    L'AMEE sensibilise sur le rôle du pompage solaire    Journée culturelle marocaine en Bulgarie    Bouillon de culture    Remise du Grand prix national de la presse agricole et rurale    Mohamad Salah veut "plus de respect" pour les femmes dans le monde musulman    Vidéo. Le pape lave et embrasse les pieds de douze détenus    La terre a tremblé à Taroudant    Le rapport Mueller n'apporte « aucune preuve » d'ingérence russe, selon le Kremlin    25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Avec le derby Wydad-Raja, la course au titre se précise    Marathon international de Rabat : Les migrants sur la ligne de départ    22ème Prix Charjah pour la création arabe : Trois Marocains primés au Caire    Mahjoub Raji: une autre voix s'est éteinte…    Le Maroc aux commandes du réseau MENA de Biosécurité    Algérie: «Le peuple veut qu'ils partent tous!»    Grève des étudiants en médecine. Le spectre d'une année blanche s'éloigne    Oujda : Arrestation d'un Algérien réclamé par les autorités judiciaires de son pays    Mohamed Benabdelkader : La communication contribue au renforcement de la participation à la vie publique    Pôle Nature et vie un voyage en terre connue    Liga : La semaine du titre pour le Barça    Championnats juniors de golf    Communication publique : Le dilemme de la fonction et l'identification de ses rôles    Jiří Oberfalzer : L'Initiative d'autonomie représente une solution durable au Sahara    L'ONU en quête d'unité pour réclamer un cessez-le-feu en Libye    Contribution du Maroc à l'aménagement de la mosquée Al Aqsa et de son environnement    Le Maroc à Abou Dhabi : Ouverture de la 4ème édition dans la capitale émiratie    Tottenham élimine City dans un match d'anthologie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La CEA recommande l'alignement des politiques budgétaires sur le cycle économique
Publié dans Libération le 26 - 03 - 2019

La Commission économique pour l'Afrique (CEA) a souligné, dans son rapport économique 2019, que les pays africains doivent aligner leur politique budgétaire sur le cycle économique pour préserver la stabilité macroéconomique et assurer une croissance accélérée et soutenue.
Présenté en marge de la 52ème Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique (COM2019) de la CEA, qui s'achève aujourd'hui à Marrakech, ce rapport, intitulé "La politique budgétaire au service du financement du développement durable", identifie six domaines clés pour accroître les recettes publiques.
Il préconise, ainsi, l'ancrage de politique budgétaire dans les stratégies nationales de financement à moyen terme, ce qui pourrait permettre à ces pays de tirer pleinement parti du potentiel de l'ensemble des recettes publiques (fiscales et non fiscales), rapporte la MAP. En matière de politique fiscale, les gouvernements doivent élargir l'assiette fiscale en soumettant à l'impôt des secteurs difficiles à taxer, notamment l'agriculture, l'économie informelle, l'économie numérique et le secteur des ressources naturelles, estime la CEA, notant que les incitations fiscales doivent être réévaluées, voire supprimées par les Etats si elles ne répondent pas à l'objectif fixé et leur limitation pourrait enrayer l'évasion fiscale et améliorer la perception des recettes.
En outre, l'investissement dans de meilleures méthodes et techniques de collecte des données pourrait renforcer le suivi du recouvrement des recettes non fiscales et des cas de non-déclaration, ajoute la même source.
La CEA préconise également la réforme des systèmes d'administration fiscale au moyen de la numérisation et d'autres technologies d'information comme solution pour accroître la mobilisation des recettes, soulignant que le déploiement des technologies numériques doit s'accompagner d'un renforcement des capacités des décideurs et des collecteurs d'impôt sur la manière de tirer parti des données générées par la numérisation pour des évaluations plus efficaces.
Ce rapport présente une évaluation factuelle de la nature et des résultats des politiques budgétaires en Afrique, notamment une analyse des difficultés rencontrées, des possibilités disponibles et des meilleures pratiques en vigueur.
Pour rappel, la COM2019 se tient sous le thème "La politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l'ère du numérique: Une stratégie pour l'Afrique".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.