Addoha : Forte baisse du CA à fin septembre    Coopération au Développement maroco-allemande: Le Maroc bénéficie d'une enveloppe de 1,387 milliard d'euros    SM le Roi appuie le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant    L'américain BayBridgeDigital à la recherche de 150 profils en CDI au Maroc    Régularisation fiscale : les promoteurs immobiliers arrachent un accord avec le Fisc    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Covid-19 : soins à domicile, bonne alternative ou danger ?    Evolution du coronavirus au Maroc : 3508 nouveaux cas, 359.844 au total, mardi 1er décembre à 18 heures    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Loi sur le blanchiment d'argent : les députés se penchent sur la réforme proposée par le gouvernement    Emploi. Le handicap n'est pas une fatalité    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    Nouveau revers pour Donald Trump    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    El Otmani met en évidence l'élan de développement    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Mission française au Maroc: le masque désormais obligatoire dès le CP    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Les objectifs (très ambitieux) d'Ait Taleb pour 2021    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Juventus-Dynamo Kiev: Stéphanie Frappart première arbitre femme en Ligue des Champions masculine !    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    Wafasalaf: Recul du PNB à fin septembre    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    Anouar Dbira : Nous tenterons de gagner la Coupe duTrône    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les concours d'internat fermés aux étudiants des Facultés de médecine privées
Publié dans Libération le 19 - 04 - 2019

Les ministères de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Santé ont affirmé, mercredi, avoir interagi positivement avec les étudiants en médecine, en pharmacie et en médecine dentaire afin de surmonter "les contraintes rencontrées".
Selon un communiqué conjoint publié à l'issue d'une réunion à ce sujet, les ministres de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Santé ont rassuré les étudiants en affirmant que leurs revendications bénéficient de l'attention requise.
Dans ce cadre, des éclaircissements supplémentaires ont été présentés aux représentants des étudiants, note le communiqué, soulignant que le ministère de la Santé est déterminé à prendre toutes les mesures pour réhabiliter, élargir, améliorer et encadrer les espaces dédiés à la formation hospitalière, y compris les centres de Tanger et d'Agadir et à mettre en place les centres dentaires qui en dépendent à la disposition des Facultés de médecine dentaire de Rabat et Casablanca.
Les deux départements œuvreront également à faciliter l'acquisition du matériel et des équipements nécessaires en vue de réaliser des travaux pratiques et des stages hospitaliers dans le domaine dentaire dans les meilleures conditions.
Ils ont assuré qu'aucune décision n'a été prise pour la modification du statut juridique actuel du concours de recrutement des médecins, pharmaciens et médecins dentaires internes, relevant que le statut actuel "ne permet pas aux étudiants inscrits aux Facultés de médecine privées de participer aux concours d'internat organisés par les Facultés de médecine et de pharmacie".
En ce qui concerne le concours des médecins, des pharmaciens et des médecins dentistes résidents, les parties ont convenu de poursuivre le dialogue dans l'optique de mener une réforme du 3ème cycle, avec la participation des représentants d'enseignants chercheurs et des représentants d'étudiants, tout en augmentant le nombre de postes à pourvoir.
S'agissant de l'examen national de qualification, il est organisé en trois sessions chaque année par les Facultés de médecine et de pharmacie qui s'en chargent elles-mêmes, et ce à partir de la 7ème année pour le diplôme de docteur en médecine et la 6ème année pour les diplômes en pharmacie et en médecine dentaire, ajoute la même source. L'objectif de cette épreuve est d'évaluer les compétences professionnelles des étudiants titulaires d'un diplôme de médecine à l'étranger ayant soumis une demande d'équivalence de leurs diplômes.
Selon le communiqué conjoint, le ministère de l'Education nationale s'engage à réviser les cahiers des normes pédagogiques nationales (CNPN) concernant le diplôme de docteur en médecine, en pharmacie et en médecine dentaire afin de les mettre à jour et les améliorer, avec la contribution des représentants des enseignants chercheurs et des représentants des étudiants.
A l'instar des autres diplômes, notamment les diplômes de docteur en médecine, docteur en pharmacie et docteur en médecine dentaire, le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique va faire en sorte, en coordination avec les départements concernés, que les étudiants en pharmacie puissent bénéficier d'indemnités de fonction pendant la cinquième année de formation. De même, les étudiants en médecine, en pharmacie et en médecine dentaire profiteront du système de couverture médicale obligatoire selon les procédures en vigueur.
Il a été également décidé d'impliquer tous les intervenants, en particulier les représentants des enseignants chercheurs et les représentants des étudiants dans les chantiers qui restent à mettre en œuvre en vue d'activer la réforme pédagogique des Facultés de médecine et de pharmacie et des Facultés de médecine dentaire et de tenir des réunions de suivi de manière semestrielle. Il a été aussi décidé de réviser la circulaire 48/2017 relative à la gestion des stages pour les étudiants en médecine chargés des fonctions de médecin interne (septième année).
D'après le communiqué, "toutes les parties participantes ont enregistré avec confiance et satisfaction le climat positif de cette réunion et l'esprit de dialogue responsable qu'elles ont imprimé, et se sont engagées à travailler ensemble pour surmonter les obstacles, créer les conditions d'une bonne collecte et faire progresser le système médical au niveau escompté".
Ont pris part à cette réunion notamment les secrétaires généraux des deux départements, les directeurs des CHU, les doyens des Facultés de médecine et de pharmacie et de médecine dentaire, le secrétaire général du syndicat national de l'enseignement supérieur et des représentants des étudiants dans toutes les Facultés de médecine et de pharmacie et les Facultés de médecine dentaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.