Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Japan's Banks Are About to Get Even Feebler    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    La loi 49-15 sur les délais de paiement toujours en panne    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    Le Ramadan au Maroc, délices et gourmandises    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    On le savait pas: Excellente idée    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Vigilance et mobilisation!    Amina Rachid, La soldate des planches    Les bienfaits des activités physiques    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    Boeing : La mise à jour du système anti-décrochage du 737 MAX est prête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Seddik Maâninou présente son autobiographie à Marrakech
Publié dans Libération le 19 - 04 - 2019

L'écrivain et journaliste Mohamed Seddik Maâninou a présenté mardi, à Marrakech, les différents tomes de son ouvrage autobiographique "Ayam Zaman" (Les jours d'antan), où il raconte son enfance à Tanger et à Salé et les événements qu'il a vécus en tant que journaliste dans la télévision nationale. Cette cérémonie, qui a connu la présence de plusieurs figures littéraires, artistiques et médiatiques, s'inscrit dans le cadre de la 3ème édition du Festival "Weekend Art" organisé jusqu'au 19 avril courant par le Centre méditerranéen du patrimoine, d'arts et cultures sous le thème "les arts, une locomotive méditerranéenne au service du rayonnement du Maroc". "Le cortège du Sultan" (tome 1) offre l'opportunité pour Seddik Maâninou de livrer ses souvenirs d'enfance et les moments qu'il a passés à la Radio et télévision nationale tout en mettant l'accent sur les difficultés auxquelles il a fait face durant ses débuts dans le journalisme. Dans le tome 2 de "Ayam Zaman", intitulé "La victoire éclatante", l'écrivain évoque les différentes phases du développement du dossier du Sahara marocain, et les événements successifs aboutissant à l'organisation de la Marche Verte ainsi que sa participation en tant que journaliste à cette épopée historique. Le tome 3, publié sous le titre "Guerre de l'existence", revient sur les événements marquant la période de novembre 1975 à fin 1981, où le Maroc a dû faire face aux ennemis de son intégrité territoriale alors que le tome 4, publié sous le titre "Les années maigres", est consacré à la période comprise entre 1980 et 1990 ayant été marquée par d'importants événements politiques, diplomatiques et sociaux. Dans le tome 5, paru sous le titre "Le serviteur du Roi", cet écrivain relate les événements de la période 1990-1995 marquée par une profonde mutation aux niveaux politique et organisationnel, dont la création du Conseil consultatif des droits de l'Homme et l'amendement de la Constitution.
Né à Tanger en 1944, Seddik Maâninou est titulaire d'une licence en droit. Durant son parcours professionnel à la Radio et télévision nationale, il a couvert plusieurs conférences et sommets arabes, islamiques et africains et avait interviewé plusieurs chefs de gouvernement et ministres des Affaires étrangères, outre sa couverture de plusieurs sessions des Assemblées générales des Nations unies.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.