Cinq adhérents du PJD, section El Gara, claquent la porte    Région Drâa-Tafilalet : l'opposition étrille la gestion calamiteuse du pjdiste Habib Choubani    Hand CAN-2020 : 6 pays dont la Tunisie passent à la seconde phase    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Le Youssoufia de Berrechid tenu en échec à domicile par le FUS de Rabat (1-1)    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    Marrakech: Le Salon de l'Art et de l'Amitié, une fenêtre sur la beauté et la singularité des arts dans leur diversité    Escroquerie en ligne : arrestation d'un individu à Casablanca    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Plus de 112 milliards de DH pour près de 570.000 fonctionnaires    Trump répond au guide suprême iranien, Ali Khamenei    Le Maroc et la Chine signent deux accords afin de renforcer leurs échanges culturels    Résurgence du terrorisme : Erdogan met en garde    Le Maroc et la Chine examinent divers moyens de renforcer la coopération touristique et culturelle    Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive    Retraites : des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron    Agadir : Saisie d'une importante quantité de cigarettes et de tabac à narguilé de contrebande    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    La pièce de théâtre عازف الليل est-elle maladroitement raciste ?    Nabil Jaadi rejoint le Mouloudia club d'Oujda    CAN Futsal Maroc 2020 : l'entraîneur National de futsal fait le point    Le DHJ tenu en échec à domicile par le Rapid Oued-Zem    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Ashley Young rejoint l'Inter    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Insolite : Imiter Ghosn    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    Soins de santé primaires au Maroc: Un chemin de plus de 40 ans…    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet de loi-cadre, référentiel des cinq prochaines lois de Finances
Publié dans Libération le 06 - 05 - 2019

Les troisièmes Assises nationales sur la fiscalité, clôturées ce samedi à Skhirat, ont été marquées par l'élaboration de plusieurs recommandations qui seront prises en compte dans le projet de loi-cadre portant programmation des différentes étapes de la réforme du système fiscal.
Le futur projet de loi-cadre portant programmation des différentes étapes de la réforme du système fiscal constituera un référentiel des lois de Finances des cinq prochaines années, a annoncé, samedi à Skhirat, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun.
Après avoir récolté toutes les précieuses réflexions lors des 3èmes Assises nationales sur la fiscalité, "nous allons nous atteler immédiatement à préparer un projet de loi-cadre qui va donner corps et sens aux travaux et leurs résultats et, ainsi, constituer le référentiel des prochaines lois de Finances des cinq prochaines années", a dit M. Benchaâboun à la clôture de ces Assises, tenues sous le thème "Equité fiscale".
Parmi ces résultats, rapporte la MAP, il a fait savoir que "quelques-uns donneront lieu à une dizaine de mesures à forte portée dans la réforme souhaitée", citant ainsi "le réaménagement du barème de l'Impôt sur le revenu (IR) au fur et à mesure de l'élargissement de l'assiette de cet impôt et l'amélioration de la part de l'IR professionnel pour soutenir nos concitoyens à bas revenu et les classes moyennes".
Il s'agit également de consacrer définitivement la neutralité de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) par la suppression de l'effet butoir, d'augmenter le taux marginal des activités économiques protégées et de normaliser les régimes préférentiels appliqués à l'export, aux zones franches d'exportation et à la Casablanca Finance City, a relevé le ministre.
M. Benchaâboun a, en outre, mis l'accent sur le regroupement et la simplification de l'IR et la taxe professionnelle dans une contribution professionnelle unifiée des activités à bas revenu (petits commerçants et artisans).
L'abandon de la cotisation minimale en fonction du retour à la conformité des déficitaires chroniques, la simplification de la fiscalité locale et l'harmonisation de ses bases d'imposition et ses procédures avec la fiscalité de l'Etat, notamment pour la taxe professionnelle pour enlever tout frottement à l'investissement figurent aussi parmi les principales mesures, a-t-il fait remarquer, soulignant l'importance d'intégrer la fiscalité de l'Etat, la fiscalité locale et la parafiscalité dans un seul Code général des impôts et de renforcer les droits des contribuables dans un souci d'équilibre entre les droits et les obligations.
Il est également question de consolider l'effort de modernisation de l'administration fiscale par le parachèvement de la dématérialisation, la professionnalisation des métiers et la consolidation des valeurs d'éthique et de transparence, a relevé M. Benchaâboun, indiquant avoir "pris note de la forte demande exprimée à propos de la baisse du taux marginal de l'IS pour certains secteurs afin de dynamiser la création d'emplois et de favoriser l'innovation".
"Pour accompagner cette réforme, souhaitée par tous, il me semble aujourd'hui nécessaire d'engager une campagne d'information et de sensibilisation de l'ensemble des contribuables sur le rôle de l'impôt dans l'édification d'une société solidaire et équitable", a-t-il conclu.
Organisées sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, les 3èmes Assises nationales sur la fiscalité s'inscrivent dans le sillage des réflexions menées en vue de la conception d'un nouveau modèle de développement plus inclusif et dynamique sur les plans économique, social, territorial et environnemental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.