Inde. 43 morts suite à l'incendie d'une usine    Alerte rouge à Mayotte avant le passage du cyclone Belna    Le Polisario sur la sellette    Participation du Maroc à la conférence ministérielle des pays voisins de la Libye    Ligue des champions : Le WAC se contente du nul et le Raja rectifie le tir    Damir appelle à l'interdiction de toute instrumentalisation politique de la religion    La cuisine marocaine en vedette au festival de Hanoï    El Youssoufia : Une campagne de correction visuelle au profit des élèves    AM Invest Morocco renforce sa participation dans le capital d'Involys    «La Méditerranée plurielle dans un environnement de mondialisation» thème de la rencontre annuelle du GERM    Rapports du GIEC : contrubution active du Maroc    Le Maroc et l'AIE signent à Paris un Programme de travail conjoint    Le PPS au Parlement    SOS Littoral: La tête dans le sable    Agadir, capitale du cinéma mondial    Bassek Ba Kobhio, Invité d'honneur    L'Etoile d'or de Priyanka Chopra brille dans le ciel de Jemaa El Fna    Ligue des Champions : le Wac sort avec un nul face à Mamelodi Sundowns    RAM : plus de 160.000 passagers transportés sur la ligne Casa-Tunis en 2019    FIFM 2019 : Le film colombien « Valley of Souls »décroche l'Etoile d'Or    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    L'Otan adopte une déclaration finale    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018
Publié dans Libération le 18 - 05 - 2019

Les recettes douanières ont réalisé, en 2018, une progression de 6,4% par rapport à l'exercice précédent pour franchir le cap des 100 milliards de dirhams (MMDH), selon l'Administration des douanes et impôts indirects (ADII).
Cette performance est due principalement à une évolution remarquable des importations, indique l'ADII dans son rapport d'activité de 2018, faisant également savoir que les recettes douanières budgétaires ont enregistré la même progression pour s'établir à 94,5 MMDH.
De même, tous les droits et taxes recouvrés par l'ADII ont enregistré une évolution positive, note la même source, soulignant que la répartition de ces recettes budgétaires par rubrique met en évidence la contribution prédominante de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) avec une part de 58%, suivie de la Taxe intérieure de consommation (30%), des droits d'importation (10%) et de la redevance gazoduc (2%).
Le rapport fait ainsi ressortir que les recettes au titre des droits d'importation ont augmenté de 10,8%, à la faveur de la hausse de 8% des importations sous le régime de la mise à la consommation, ajoutant que les droits d'importation hors blé ont évolué de 12,3%.
De leur côté, les recettes de la TVA se sont élevées à 54,6 MMDH en 2018, en croissance de 6,3%, relève l'ADII, expliquant ce résultat par la performance enregistrée par les deux rubriques de cette taxe (TVA sur les produits énergétiques et TVA sur les autres produits).
Par ailleurs, le rapport indique que les recettes de la Taxe intérieure de consommation (TIC) ont enregistré une évolution de 3%, attribuée principalement à la bonne performance de la TIC sur les tabacs manufacturés qui a progressé de 900 millions de dirhams (MDH) en raison de l'accroissement de 21,5% du nombre de cigarettes déclarées.
Les recettes encaissées au titre des redevances gazoduc se sont, pour leur part, établies à 1,5 MMDH, en hausse de 51% par rapport à l'exercice écoulé, suite à l'augmentation de 21,7% des prix, conjuguée à une évolution de 19,5% du volume du gaz naturel en transit.
En outre, l'ADII précise que les recettes douanières budgétaires ont contribué, à hauteur de 39%, aux recettes fiscales et que le taux de pression fiscale sur les importations est resté stable au cours de la période 2013-2018.
Par ailleurs, le nombre des déclarations uniques de marchandises (DUM) a atteint un total de 1.070.874 au titre de l'année 2018 en hausse de 6% par rapport à 2017, selon l'Administration des douanes et impôts indirects (ADII).
Cette performance est attribuée à l'augmentation des déclarations d'importation qui contribuent à hauteur de 72% du total des déclarations enregistrées, précise l'ADII dans son rapport d'activité 2018, notant qu'à l'export, un accroissement de 7% a été comptabilisé par rapport à 2017.
Par direction régionale, 37% des DUM ont été souscrites au niveau de la direction régionale de Casablanca-Settat, suivie des directions des douanes du port de Tanger Med (22%) et du port de Casablanca (19%), souligne le rapport qui fait également ressortir que les déclarations en douane enregistrées dans les magasins et aires de dédouanement (MEAD) ont atteint 385.235 pour représenter 36% du total des déclarations.
Le flux des marchandises dans ces aires de dédouanement s'est accéléré entre 2013 et 2018, réalisant une progression de 32%, fait savoir le rapport, notant que le nombre des MEAD est passé à 78 en 2018 grâce à la création de trois nouveaux magasins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.