L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    CAN 2019 : La CAF prévoit 2 pauses fraîcheur par match    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Journée mondiale des réfugiés    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Habib El Malki en visite à Dublin    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018
Publié dans Libération le 18 - 05 - 2019

Les recettes douanières ont réalisé, en 2018, une progression de 6,4% par rapport à l'exercice précédent pour franchir le cap des 100 milliards de dirhams (MMDH), selon l'Administration des douanes et impôts indirects (ADII).
Cette performance est due principalement à une évolution remarquable des importations, indique l'ADII dans son rapport d'activité de 2018, faisant également savoir que les recettes douanières budgétaires ont enregistré la même progression pour s'établir à 94,5 MMDH.
De même, tous les droits et taxes recouvrés par l'ADII ont enregistré une évolution positive, note la même source, soulignant que la répartition de ces recettes budgétaires par rubrique met en évidence la contribution prédominante de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) avec une part de 58%, suivie de la Taxe intérieure de consommation (30%), des droits d'importation (10%) et de la redevance gazoduc (2%).
Le rapport fait ainsi ressortir que les recettes au titre des droits d'importation ont augmenté de 10,8%, à la faveur de la hausse de 8% des importations sous le régime de la mise à la consommation, ajoutant que les droits d'importation hors blé ont évolué de 12,3%.
De leur côté, les recettes de la TVA se sont élevées à 54,6 MMDH en 2018, en croissance de 6,3%, relève l'ADII, expliquant ce résultat par la performance enregistrée par les deux rubriques de cette taxe (TVA sur les produits énergétiques et TVA sur les autres produits).
Par ailleurs, le rapport indique que les recettes de la Taxe intérieure de consommation (TIC) ont enregistré une évolution de 3%, attribuée principalement à la bonne performance de la TIC sur les tabacs manufacturés qui a progressé de 900 millions de dirhams (MDH) en raison de l'accroissement de 21,5% du nombre de cigarettes déclarées.
Les recettes encaissées au titre des redevances gazoduc se sont, pour leur part, établies à 1,5 MMDH, en hausse de 51% par rapport à l'exercice écoulé, suite à l'augmentation de 21,7% des prix, conjuguée à une évolution de 19,5% du volume du gaz naturel en transit.
En outre, l'ADII précise que les recettes douanières budgétaires ont contribué, à hauteur de 39%, aux recettes fiscales et que le taux de pression fiscale sur les importations est resté stable au cours de la période 2013-2018.
Par ailleurs, le nombre des déclarations uniques de marchandises (DUM) a atteint un total de 1.070.874 au titre de l'année 2018 en hausse de 6% par rapport à 2017, selon l'Administration des douanes et impôts indirects (ADII).
Cette performance est attribuée à l'augmentation des déclarations d'importation qui contribuent à hauteur de 72% du total des déclarations enregistrées, précise l'ADII dans son rapport d'activité 2018, notant qu'à l'export, un accroissement de 7% a été comptabilisé par rapport à 2017.
Par direction régionale, 37% des DUM ont été souscrites au niveau de la direction régionale de Casablanca-Settat, suivie des directions des douanes du port de Tanger Med (22%) et du port de Casablanca (19%), souligne le rapport qui fait également ressortir que les déclarations en douane enregistrées dans les magasins et aires de dédouanement (MEAD) ont atteint 385.235 pour représenter 36% du total des déclarations.
Le flux des marchandises dans ces aires de dédouanement s'est accéléré entre 2013 et 2018, réalisant une progression de 32%, fait savoir le rapport, notant que le nombre des MEAD est passé à 78 en 2018 grâce à la création de trois nouveaux magasins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.