L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    CAN 2019 : La CAF prévoit 2 pauses fraîcheur par match    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Journée mondiale des réfugiés    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Habib El Malki en visite à Dublin    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement
Publié dans Libération le 18 - 05 - 2019

La réduction des délais de paiement des entreprises pour l'amélioration du climat des affaires a été érigée en priorité nationale, a indiqué, mercredi à Guelmim, le wali directeur général des collectivités locales, Khalid Safir.
S'exprimant lors d'une rencontre régionale sur ''Les solutions pour l'amélioration des délais de paiement de l'Etat et des collectivités territoriales", il a relevé que le retard de paiement constitue une menace au climat des affaires et aux équilibres financiers des entreprises.
A ce propos, il a souligné que la réduction des délais de paiement est l'un des facteurs de l'amélioration du climat des affaires et de la réduction des menaces qui guettent les entreprises.
Il a, dans ce sens, appelé à la fédération des efforts de toutes les parties prenantes en vue de résoudre les difficultés auxquelles font face les entreprises en ce qui concerne les délais de paiement et des dettes, qui peuvent impacter négativement le développement économique et la poursuite des activités commerciales.
Le ministère de l'Intérieur a entrepris plusieurs mesures en la matière portant sur la promotion de l'économie et la création de davantage d'emplois, a fait remarquer le wali directeur général des collectivités locales, ajoutant que le ministère oeuvre à assurer le suivi des différentes réclamations portant sur les retards de paiement.
A cet égard, il a rappelé la loi portant réforme des Centres régionaux d'investissement (CRI) et création des commissions régionales unifiées d'investissement visant à accompagner les efforts soutenus en vue de promouvoir l'investissement et soutenir l'entreprise.
De son côté, le trésorier général du Royaume, Noureddine Bensouda, a indiqué que le diagnostic pour la réforme des délais de paiement de l'Etat et des collectivités territoriales a été établi en collaboration avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Direction générale des collectivités territoriales, en plus d'autres partenaires.
Dans ce cadre, il a fait savoir que le délai global moyen des marchés publics a été réduit pour l'Etat de 146 jours en 2016 à 39 jours l'année dernière. Ce délai a été revu à la baisse pour les collectivités locales territoriales, passant de 142 jours en 2016 à 58 jours en 2017 et à 44 jours en 2018, a-t-il précisé.
Pour ce qui est des collectivités territoriales dans la région de Guelmim-Oued Noun, le délai global moyen de paiement de la commande publique s'est situé à 15 jours en 2018, alors que pour les services déconcentrés de l'Etat le délai a atteint 19 jours, a relevé Noureddine Bensouda.
Le trésorier général du Royaume a également cité comme autre chiffre clé, le délai d'ordonnancement pour les marchés publics qui est passé de 140 jours en 2016 à 53,6 jours en 2017 avant d'atteindre 35,5 jours en 2018.
Initiée par les ministères de l'Intérieur et de l'Economie et des Finances et la CGEM, cette rencontre fait partie d'une tournée nationale de sensibilisation visant à assurer l'adhésion de l'ensemble des intervenants aux efforts d'amélioration du climat des affaires et de consécration de la régionalisation avancée.
Elle s'inscrit aussi dans le cadre des efforts portant sur la mise en place de solutions appropriées en vue d'éviter toutes les formes de retard dans le paiement des sommes dues aux entreprises, et de réduire les délais de paiement en ce qui concerne les collectivités territoriales et les services décentralisés des administrations, des entreprises et des établissements publics.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.