Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Banque Atlantique se propose d'accompagner l'Etat et les entreprises nigériens
Publié dans Libération le 21 - 05 - 2019

Banque Atlantique est le 3ème plus grand Groupe bancaire de la zone UEMOA en termes de parts de marché
Atlantic Business International (ABI), filiale du Groupe marocain "Banque centrale populaire" (BCP), compte accompagner l'Etat et les entreprises nigériens dans leurs efforts de développement, a affirmé le directeur général de cette holding africaine, Habib Koné.
M. Koné a tenu ces propos à l'issue d'une entrevue, jeudi à Niamey, avec le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini.
"Cette audience a été une opportunité d'examiner les perspectives de l'économie nigérienne, le rôle que notre banque joue et l'accompagnement que nous assurons au profit de l'Etat, des entreprises et de notre clientèle dans ce pays", a souligné M. Koné. Il s'agit également de se projeter dans l'avenir pour entrevoir ce que "nous pouvons apporter comme plus-value dans le but de promouvoir les activités, favoriser la bancarisation et aider les entreprises nigériennes à se développer", a-t-il, en outre, ajouté.
La holding ABI, épine dorsale de la Banque Atlantique, est solidement installée dans le trio de tête des groupes financiers de l'espace UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine).
En novembre dernier, Banque Atlantique avait changé sa charte graphique au Niger, dans le cadre du projet de transformation impulsé par le Groupe BCP au sein d'ABI et ses 16 filiales réparties dans 10 pays de la sous-région.
Ainsi, Banque Atlantique a renforcé son image à travers l'implémentation de l'emblème du «cheval» au Niger afin de refléter l'Adn du Groupe BCP à l'instar des filiales de Côte d'Ivoire, du Mali, du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée-Bissau et du Sénégal qui l'ont précédé dans cette démarche structurante.
A noter que Banque Atlantique est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone UEMOA en termes de parts de marché. Elle est présente dans les huit pays de cet espace: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
Banque Atlantique s'appuie, également, sur des filiales spécialisées, telles que la Banque d'Affaires "Atlantique Finance", la gestion d'actifs "Atlantic Asset Management", les assurances "Atlantique Assurance vie" et "Atlantique Assurance IARD" en Côte d'Ivoire et au Togo.
Le groupe compte également une banque d'affaires à laquelle sont arrimées opérationnellement la Banque populaire maroco-guinéenne et la Banque populaire maroco-centrafricaine.
A signaler également que Banque Atlantique Côte d'Ivoire (BACI) et l'Agence Emploi Jeunes ont signé, mercredi à Abidjan, une convention-cadre de partenariat visant le renforcement de l'autonomisation des jeunes ivoiriens.
Cette signature s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la 2ème édition de l'opération "Agir pour les jeunes", programme initié par le gouvernement ivoirien en vue de financer des projets portés par des jeunes, apprend-on jeudi auprès de la BACI.
La convention porte sur la création d'un fonds d'un montant total de 3,7 milliards de Francs CFA, soit plus de 5,6 millions d'euros, par l'Agence Emploi Jeunes afin de financer des projets jeunes, via la micro-finance, précise la BACI dans un communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.