Nouveau Mitsubishi L200. La robustesse pour devise    Etats-Unis. Ouverture d'auditions publiques destinées à destituer Trump    CNDH : Aucune trace de torture sur les détenus du hirak du Rif    Hong Kong: « L'éclosion généralisée », nouvelle tactique des manifestants    Halilhodžić s'exprime sur le cas Hamdallah    Vivo Energy Maroc et Myher Holding co-actionnaires dans la société Sopétrole    Othman Benjelloun et Leila Mezian, primés «Personnalités visionnaires» à Washington    Chambre des représentants : la première partie du PLF 2020 adoptée à la majorité    Coupe de la CAF: Groupes équilibrés pour la RSB et le HUSA    Le Raja et le Wydad s'inclinent    L'autre facette de l'Homme des temps modernes    Mustapha Bakkoury désigné président du comité de pilotage de l'initiative «Desert to Power»    L'international espagnol David Villa annonce sa retraite    L'ancien président Lula quitte la prison…    Cameroun : Wafa Assurance finalise l'acquisition de 65% du capital de Pro Assur SA    Couverture sanitaire universelle : Rabat accueille une session de formation sur l'expérience marocaine    Casablanca : Arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    Les jeunes du PPS et de l'Istiqlal montrent la voie du changement    Marrakech accueille la 3ème Conférence de la Femme Africaine    Hommages et rayonnement    FIESAD2019: «Men Po» de la Chine remporte le Grand prix    Une délégation de Bayt Al Hikma reçue au siège du Parti à Rabat    Le groupement parlementaire du PPS scandalisé par une «mesure discriminatoire»    Boeing espère la fin de l'immobilisation au sol du 737 Max avant fin décembre    Tournoi Omnium VI: Banco pour Maha Haddioui !    Les nouveautés du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders    Un mal pour un bien    Lancement du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders à Essaouira    Alsa en situation d'oligopole ?    Présentation à Johannesburg des opportunités d'investissement au Maroc    Radio Sol, une nouvelle radio axée « musique et divertissement »    Forum MEDays : le président sénégalais arrive à Tanger    Lancement du Fonds de l'eau de Sebou, un projet pionnier !    Nouvelle arrestation pour le BCIJ à Guelmim    Blanchiment : L'œil du GAFI sur le Maroc    Guerre des chefs à la tête du Polisario    Dernière rentrée de 2019 pour les Bleus    Insolite : Voler une voiture de gendarmerie    Comment cultiver le stress positif    La pneumonie, tueuse d'enfants    Sterling écarté de l'équipe d'Angleterre    La Supercoupe d'Espagne s'installe en Arabie Saoudite pour trois ans    Lors de l'émission «Décryptage» de MFM Radio    Le marocain SGTM entame la réalisation d'une embouchure aux environs d'Abidjan    Trois artistes blessés dans une attaque au couteau lors d'un spectacle à Ryad    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Marocains" de Leila Alaoui atterrissent à Séville    "Lire Casablanca", une invitation à comprendre le développement urbain de la métropole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Banque Atlantique se propose d'accompagner l'Etat et les entreprises nigériens
Publié dans Libération le 21 - 05 - 2019

Banque Atlantique est le 3ème plus grand Groupe bancaire de la zone UEMOA en termes de parts de marché
Atlantic Business International (ABI), filiale du Groupe marocain "Banque centrale populaire" (BCP), compte accompagner l'Etat et les entreprises nigériens dans leurs efforts de développement, a affirmé le directeur général de cette holding africaine, Habib Koné.
M. Koné a tenu ces propos à l'issue d'une entrevue, jeudi à Niamey, avec le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini.
"Cette audience a été une opportunité d'examiner les perspectives de l'économie nigérienne, le rôle que notre banque joue et l'accompagnement que nous assurons au profit de l'Etat, des entreprises et de notre clientèle dans ce pays", a souligné M. Koné. Il s'agit également de se projeter dans l'avenir pour entrevoir ce que "nous pouvons apporter comme plus-value dans le but de promouvoir les activités, favoriser la bancarisation et aider les entreprises nigériennes à se développer", a-t-il, en outre, ajouté.
La holding ABI, épine dorsale de la Banque Atlantique, est solidement installée dans le trio de tête des groupes financiers de l'espace UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine).
En novembre dernier, Banque Atlantique avait changé sa charte graphique au Niger, dans le cadre du projet de transformation impulsé par le Groupe BCP au sein d'ABI et ses 16 filiales réparties dans 10 pays de la sous-région.
Ainsi, Banque Atlantique a renforcé son image à travers l'implémentation de l'emblème du «cheval» au Niger afin de refléter l'Adn du Groupe BCP à l'instar des filiales de Côte d'Ivoire, du Mali, du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée-Bissau et du Sénégal qui l'ont précédé dans cette démarche structurante.
A noter que Banque Atlantique est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone UEMOA en termes de parts de marché. Elle est présente dans les huit pays de cet espace: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
Banque Atlantique s'appuie, également, sur des filiales spécialisées, telles que la Banque d'Affaires "Atlantique Finance", la gestion d'actifs "Atlantic Asset Management", les assurances "Atlantique Assurance vie" et "Atlantique Assurance IARD" en Côte d'Ivoire et au Togo.
Le groupe compte également une banque d'affaires à laquelle sont arrimées opérationnellement la Banque populaire maroco-guinéenne et la Banque populaire maroco-centrafricaine.
A signaler également que Banque Atlantique Côte d'Ivoire (BACI) et l'Agence Emploi Jeunes ont signé, mercredi à Abidjan, une convention-cadre de partenariat visant le renforcement de l'autonomisation des jeunes ivoiriens.
Cette signature s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la 2ème édition de l'opération "Agir pour les jeunes", programme initié par le gouvernement ivoirien en vue de financer des projets portés par des jeunes, apprend-on jeudi auprès de la BACI.
La convention porte sur la création d'un fonds d'un montant total de 3,7 milliards de Francs CFA, soit plus de 5,6 millions d'euros, par l'Agence Emploi Jeunes afin de financer des projets jeunes, via la micro-finance, précise la BACI dans un communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.