Privatisation : Les dessous de l'opération Maroc Telecom    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Diabète : Novo Nordisk et le ministère lancent 2 unités de soins    Eaux de baignade: Ces plages à éviter    Construction prochaine d'une nouvelle cimenterie dans la région d'El Jadida    Le dirham s'apprécie de 1,4% par rapport à l'euro et de 0,3% vis-à-vis du dollar    Les opportunités d'investissement au Maroc présentées à Barcelone    Le président de la Chambre des représentants rencontre le corps diplomatique arabe accrédité à Dublin    Mohamed Cheikh El-Ghazouani se proclame vainqueur et l'opposition rejette les résultats de la présidentielle en Mauritanie    Prisme tactique : Une victoire en trompe-l'œil    "Comment est-ce possible ?" Maroc-Namibie disputé sans pause fraîcheur    Le strict minimum Mais c'est déja ça !    Mohamed Benabdelkader : Le Maroc place la restructuration de la haute fonction publique au cœur de la réforme de son administration    Insolite : Mis en examen    Le nombre de bacheliers a augmenté de 8,19%    Divers    Au Liban, des posters vintage exposent les clichés du cinéma occidental    Découverte en Asie centrale des plus vieilles traces d'usage de cannabis    Deux jeunes Marocaines participent à Paris au "LabCitoyen" de l'Institut français    Criminalité à Casablanca. Recul des affaires de vol    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement : Bencahaaboun mise sur la transparence    Afrique du Sud-Côte d'Ivoire : choc entre deux équipes en quête de gloire perdue    « MOULTAKA AL YOUSR »/LE COLLOQUE SCIENTIFIQUE DE BANK AL YOUSR: UNE 2EME EDITION POUR CONSOLIDER LES AVANCEES DE LA FINANCE PARTICIPATIVE AU MAROC    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Hausse de 1,9% des ventes de ciment à fin mai    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    La cheffe de l'ONU pour les droits humains réclame le rapatriement des familles de Daech    Groupe D Côte d'Ivoire – Afrique du Sud : Prendre une option sur le 2e tour    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Clôture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde : Le succès toujours au rendez-vous    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Abdellah Bekkali, reconduit pour un nouveau mandat    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    L'UIC lance son premier DBA en association avec ESC Clermont    Gouvernance spatiale et développement    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Casa-Settat : Le taux de réussite au bac en très forte augmentation    CAN 2019 : « Le meilleur reste à venir », promet Boussoufa    Sahara marocain : La Barbade décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La CGEM explore les opportunités de coopération avec les partenaires institutionnels du Royaume
Publié dans Libération le 24 - 05 - 2019

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, mardi soir à Casablanca, une rencontre avec les partenaires techniques et financiers du Royaume axée sur les moyens de consolider et de structurer un partenariat responsable, engagé et durable autour d'une plateforme commune.
Cette rencontre, à laquelle ont pris part les représentants de plusieurs institutions internationales, notamment des Nations unies, de la Banque mondiale, de l'Union européenne, de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, de la Banque islamique de développement, de l'Agence française de développement, de l'Agence allemande de développement (GiZ), ainsi que des administrateurs de la CGEM, a permis également de discuter des moyens de créer de nouvelles synergies en faveur du renforcement du secteur privé marocain.
Dans une déclaration à la presse, le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, a qualifié cette rencontre d'une "première en son genre", du fait qu'elle a réuni l'ensemble des institutions internationales, des agences et banques de développement ainsi que les représentations diplomatiques au Maroc.
"L'habitude voulait qu'on travaille toujours en bilatéral", a indiqué M. Mezouar, relevant que cette réunion constitue un passage vers une nouvelle étape, "celle de réunir l'ensemble des intervenants et des acteurs, de manière à ce qu'on puisse discuter des priorités et de l'agenda de la CGEM".
"L'objectif est de faire en sorte que les uns et les autres puissent adapter leurs outils, trouver les synergies, et, in fine, construire une plateforme qui va nous permettre de travailler en commun et de consolider le travail entre le secteur privé et les différentes institutions", a t-il précisé.
Le président de la CGEM a, par ailleurs, souligné l'importance d'un secteur privé solide et ouvert capable de stimuler la relance de l'investissement privé générateur de croissance et d'emplois.
De son côté, le coordonnateur résident du système des Nations unies au Maroc, Philippe Poinsot, a indiqué que l'intérêt de cette rencontre est d'échanger sur les priorités de la CGEM, sur sa feuille de route, ainsi que sur d'éventuelles opportunités de collaboration et de partenariat pour faire converger les efforts vers les objectifs fixés.
"Pour les partenaires financiers et techniques qui accompagnent le Royaume dans ses efforts pour la réalisation des objectifs mondiaux du développement durable (ODD), le secteur privé joue un rôle important non seulement dans ce processus, mais aussi à travers tous les secteurs dont le Maroc cherche à améliorer les performances" a déclaré M. Poinsot, notant que les partenaires présents lors de cette réunion travaillent, eux aussi souvent, sur les mêmes secteurs parfois déjà avec la CGEM, et parfois sans réelle coordination.
"Aujourd'hui, ils vont chercher justement à identifier les intérêts communs et dégager une plateforme d'échange et de suivi, d'une manière régulière, pour pouvoir faire le point ensemble afin de s'assurer de ces synergies et de cette nécessaire convergence", a t-il ajouté.
La directrice du département Maghreb et Malte, Moyen-Orient et Afrique du Nord de la Banque mondiale, Marie Françoise Marie-Nelly, a indiqué, pour sa part, que le secteur privé est essentiel pour propulser le développement du Maroc et créer des emplois, soulignant que la CGEM est un partenaire de choix.
Elle a, en outre, relevé que cette rencontre est une occasion pour faire le point sur la coopération entre la CGEM et ses différents partenaires et d'examiner les moyens de la renforcer davantage, notant que "l'ensemble sera plus important que la somme des parties pour le bénéfice des jeunes, en particulier ceux à la recherche d'emploi, et de l'ouverture du Maroc sur le secteur privé et sur les chaînes de valeurs mondiales".
A l'issue de cette séance de travail, il a été convenu de mettre en place une plateforme digitale collaborative de consultation, d'appui et d'accompagnement afin de formaliser des projets concrets en faveur du développement des entreprises et de la création d'emplois, notamment ceux destinés aux jeunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.