Ciment : Légère hausse des ventes à fin mai    Doctorat : L'UIC s'associe à ESC Clermont    Finance participative : Bank Al Yousr décortique les enjeux    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Bac : Le taux de réussite en hausse de 20% à Casa-Settat    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement. Entreprises et établissements publics désormais contraints à la transparence    Festival Gnaoua et musiques du monde. Grande fête de la culture !    Le plan américain de paix par l'économie sera discuté à Bahreïn, sans les Palestiniens    "Comment est-ce possible ?", le coup de gueule d'Hervé Renard    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    Groupe Al Omrane. Une nouvelle stratégie marketing pour les MRE    Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Clôture en apothéose de la fête de la musique "by Wecasablanca Festival"    Les Muwachahat andalouses et alépines résonnent dans le ciel de Fès    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    Violence à l'égard des femmes. L'enquête nationale décortiquée par les députés    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    RAM : APRES NEW-YORK, MIAMI, WASHINGTON...AU TOUR DE BOSTON POUR DES VOLS DIRECTS    L'université Ibn Zohr en apothéose!    CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    Le Maroc exprime sa satisfaction quant à la position constructive de la Barbade    Gouvernance spatiale et développement    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    BMW de nouveau transporteur officiel du Festival Mawazine    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    El Jadida : OCP Jorf Lasfar organise une caravane médicale    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Edito : Excédent au Bac    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Divers    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"
Publié dans Libération le 25 - 05 - 2019

Voix féminine par défaut, "personnalité docile"... Un rapport de l'Unesco publié vendredi reproche aux assistants vocaux numériques de véhiculer des "préjugés sexistes" et recommande à leurs développeurs d'intégrer un plus grand nombre de femmes à leurs équipes.
"La soumission et la servilité exprimées par tant d'assistantes vocales" sont "une illustration du préjugé sexiste véhiculé par les produits faisant appel à l'intelligence artificielle", estime l'Unesco dans son étude.
Ce rapport a été réalisé en collaboration avec le ministère allemand de la Coopération économique et la coalition Equals Skills, regroupement de gouvernements et d'organisations internationales promouvant l'équilibre entre les genres dans le secteur de la technologie.
Il porte notamment sur les assistants vocaux développés par Amazon (Alexa), Apple (Siri), Google (Google Assistant) et Microsoft (Cortana), qui représentent dans de nombreux pays environ "90% du marché".
Selon l'Unesco, le rapport "I'd blush if I could" (Je rougirais si je le pouvais, NDLR) tire son titre de la réponse donnée pendant plusieurs années - mais rectifiée en avril dernier - par l'assistant vocal Siri, lorsque l'utilisateur lui adressait des insultes.
Les auteurs de l'étude constatent que la plupart des assistants vocaux sont dotés par défaut de noms et de voix de femmes ainsi que d'une "personnalité docile".
"Les machines obéissantes et serviles qui se présentent comme des femmes entrent dans nos maisons, nos voitures et nos bureaux", souligne Saniye Gülser Corat, directrice de la division sur l'égalité des genres à l'Unesco, citée dans le rapport. Or "leur asservissement programmé influe sur la façon dont les hommes s'adressent aux voix féminines et façonnent la manière dont les femmes réagissent aux demandes et s'expriment".
Entre autres impacts négatifs sur les représentations des femmes, le rapport pointe "un modèle d'acceptation et de tolérance du harcèlement sexuel et de la violence verbale" ou encore la façon dont les assistants vocaux "font des femmes le +visage+ des défauts et des erreurs résultant des limitations du matériel et des logiciels conçus principalement par des hommes". Ces "stéréotypes" trouvent leur "origine dans l'inégalité des sexes en matière d'éducation et dans le secteur technologique", selon l'étude, qui précise que les femmes ne représentent que 12% des chercheurs dans le domaine de l'intelligence artificielle et 6% des développeurs de logiciels.
L'Unesco recommande d'intégrer un plus grand nombre de femmes aux équipes de développeurs, mais aussi d'inclure la question du genre dans l'apprentissage des compétences numériques.
L'Unesco demande par ailleurs aux entreprises d'étudier la possibilité de développer une voix "non genrée" pour leurs assistants vocaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.