Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lyon prépare son grand ménage d'été
Publié dans Libération le 25 - 05 - 2019

A défaut de nettoyage de printemps, la lessive estivale ? Sur la pelouse de Nîmes, l'Olympique lyonnais devait jouer vendredi son dernier match de championnat, avec une équipe en passe d'être largement remaniée à l'intersaison.
Outre l'arrivée d'un nouvel encadrement technique à l'accent brésilien autour de Juninho comme directeur sportif et de son compatriote Sylvinho comme entraîneur pour succéder à Bruno Genesio, plusieurs joueurs ont probablement fait leur dernier tour de piste au Groupama Stadium contre Caen (4-0), le 17 mai.
A commencer par Memphis Depay dont le remplacement, après avoir marqué deux buts, a ressemblé aux adieux d'un attaquant jamais véritablement adoubé par le public lyonnais, qui l'a taxé d'inconstance et de suffisance.
Et pour le reste de l'effectif, qu'en sera-t-il au mercato ?
"Sous réserve que nous nous qualifions en Ligue des champions (ndlr : actuellement l'OL n'est qu'au tour préliminaire), et que Juninho et son entraîneur Sylvio (Sylvio Mendes Campo Junior, dit Sylvinho) soient d'accord, nous ne laisserons partir qu'un, ou au maximum, deux joueurs", prévient Jean-Michel Aulas. Mais, évidemment, il n'évoque que le sort de cadres ou joueurs majeurs.
"Les premiers qui feront des offres cohérentes auront une chance; les autres n'en auront pas car nous ne sommes pas obligés de vendre. Nous avons l'ambition de garder nos meilleurs joueurs et il y aura très peu de départs. Et nous tenterons d'acquérir d'autres bons joueurs pour être compétitifs en Ligue des champions", ajoute le patron de l'OL.
Aulas aimerait voir aboutir le transfert de Tanguy Ndombélé, acquis dix millions d'euros auprès d'Amiens en 2017, et le PSG a sa préférence.
"Je suis en négociations avec les plus grands clubs européens et j'ai relancé le PSG qui gagnerait beaucoup à utiliser plus les clubs français dans ses acquisitions car cela lui donnerait une relation avec eux. L'argent du PSG pourrait être utilisé pour les clubs français comme nous l'avions fait il y a quelques années", a dit Jean-Michel Aulas, en référence à l'époque glorieuse de son club.
"Si le PSG est d'accord pour s'aligner sur les deux ou trois propositions que nous avons, ce serait bien qu'il aille à Paris", a insisté le dirigeant.
Il y a aussi l'arrière gauche Ferland Mendy, arrivé à Lyon en 2017 du Havre (L2), qui serait sollicité par le Real Madrid. "C'est plutôt une référence. On sait qu'il le mérite", a convenu JMA.
Et il y a le cas Nabil Fekir dont le transfert à Liverpool a été annulé il y a un an et qui conserve un bon de sortie malgré une saison décevante. Mais ce ne sera pas à hauteur des 60 millions d'euros évoqués en 2018.
Son agent n'est plus Jean-Pierre Bernès mais le milieu offensif de 25 ans n'a pas prolongé pour autant, à un an de la fin de son contrat, tout comme le gardien Anthony Lopes d'ailleurs.
"Il est demandeur depuis l'an dernier. Si Nabil veut rester, on trouvera aussi une solution", a noté M. Aulas.
Toutefois, son transfert avorté il y a un an a eu des conséquences sur la saison chaotique de l'équipe, finalement classée 3e.
Bruno Genesio a dû adapter son système de jeu à la présence de Fekir qui ne peut pas jouer n'importe où. Les performances de plusieurs joueurs, comme Houssem Aouar et Memphis Depay, en ont été affectées. Et ce dispositif a certainement provoqué le départ de Mariano Diaz (21 buts en 2017-2018).
D'autres départs sont à prévoir comme ceux des défenseurs Jérémy Morel, en fin de contrat, Fernando Marçal, Kenny Tete, Marcelo, voire celui de l'attaquant Maxwel Cornet qui revendique plus de temps de jeu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.