La CAF prévoit deux pauses fraîcheur entre les mi-temps    Meknès. Arrestation d'une bande criminelle arrêtée pour cambriolages    Exposition sur Eugène Delacroix à Rabat, une première dans le monde arabe et en Afrique    Musiques sacrées. Le festival bat son plein    L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Journée mondiale des réfugiés    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Dormir devant la télévision fait grossir    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Habib El Malki en visite à Dublin    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc est une force d'inspiration pour les pays africains en matière d'innovation
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2019

Dans le domaine de l'innovation et des nouvelles technologies, le Maroc constitue une force d'inspiration pour les pays africains, ont affirmé, jeudi à Paris, plusieurs ambassadeurs africains auprès de l'Unesco.
Ils ont plaidé pour un partenariat renforcé avec le Maroc qui est à la pointe dans ce domaine, et ce en marge d'une conférence internationale sur «L'innovation au service du développement durable en Afrique», organisée au siège de l'Unesco, à l'initiative du Groupe africain de l'Unesco et sous le leadership de la délégation permanente du Royaume du Maroc auprès de l'Unesco, dans le cadre de la Semaine africaine de l'Unesco en célébration de la Journée de l'Afrique, rapporte la MAP.
«En matière d'innovation et des nouvelles technologies, le Maroc, qui est à la pointe, doit être une source d'inspiration pour tous les Africains», a affirmé, dans une déclaration à la MAP, l'ambassadeur, délégué permanent du Mali auprès de l'Unesco, Oumar Keita, ajoutant que «quand vous allez au Mali, dans les banques, dans la téléphonie… vous trouvez des Marocains et c'est magnifique ce qu'ils font».
«J'étais présent au Forum de Benguérir sur l'Intelligence artificielle, organisé en décembre dernier par l'Unesco et l'Université Mohammed VI Polytechnique. J'ai été impressionné par tout ce que j'ai vu», a dit l'ambassadeur malien, ajoutant que l''IA constitue «une opportunité pour l'Afrique».
«Le Maroc qui est en avance dans ce domaine, doit inspirer beaucoup de pays surtout en Afrique. Le continent doit coopérer avec le Maroc dans un cadre gagnant-gagnant», a-t-il affirmé.
L'ambassadeur du Bénin auprès de l'Unesco, Irénée Bienvenu Zevounou, partage le même avis. Le diplomate, qui s'est dit, lui aussi, très impressionné par le Forum de Benguérir sur l'IA, a affirmé, dans une déclaration similaire, que «le Maroc, ce beau pays que j'ai pu découvrir à l'occasion de ce Forum, joue un rôle de leadership dans ce domaine».
L'ambassadeur, déléguée permanente du Gabon auprès de l'Unesco, présidente du Groupe Afrique de l'organisation onusienne, Rachel Annick Ogoula Akiko a tenu, pour sa part, à remercier le Maroc et la délégation permanente du Royaume auprès de l'Unesco pour leur implication et l'énorme travail accompli en vue de garantir plein succès à cette conférence et à la Semaine africaine en général.
Elle a également félicité la délégation marocaine pour le choix pertinent de la thématique de cette conférence, à savoir «L'innovation au service du développement durable en Afrique».
"L'Afrique est en marche et de plus en plus de jeunes s'intéressent à l'innovation", a-t-elle dit, ajoutant que "les politiques aussi sont là pour nous accompagner et nous appuyer. Il y a un élan qu'il faut suivre". Selon elle, l'Afrique de demain se fera par le canal de sa richesse humaine", soulignant l'importance de la formation et de la communication. La conférence sur «L'innovation au service du développement durable en Afrique» s'inscrit dans le cadre de la Semaine africaine organisée, du 20 au 24 mai au siège de l'Unesco à Paris, en célébration de la Journée de l'Afrique.
Evènement phare annuel du Groupe africain de l'Unesco, cette Semaine a rassemblé les 193 Etats membres de l'Unesco, les entreprises, le secteur privé et la société civile pour «célébrer la contribution de l'Afrique aux valeurs de l'Unesco et au monde».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.