Abdessamad Kayouh s'entretient à Paris avec le président du Sénat    New-York. Un ancien ambassadeur marocain poursuivi pour "fraude sur les visas"    Meknès. Arrestation d'un partisan de Daesh qui planifiait un attentat-suicide    Le roi Mohamed VI félicite Abdelmadjid Tebboune    Découvrez les vainqueurs de la 8ème Course de Tafilalet    Plus de 25 entreprises portugaises en mission d' affaires multisectorielle au Maroc    La torture est-elle toujours de rigueur ?    Volonté du Maroc de renforcer sa coopération avec les Parlements d'Amérique latine et des Caraïbes    L'ONU réaffirme son soutien au processus politique en cours au Sahara    Omar El-Béchir, l'autocrate déchu aux multiples visages    Pompeo promet une réponse ferme si l'Iran nuit aux intérêts américains en Irak    Les mesures restrictives prennent de l' ampleur au niveau du commerce mondial    Signature à Montréal d' un accord de partenariat entre Attijariwafa Bank et la Banque nationale du Canada    Klopp : Le projet d'expansion de la Ligue des champions à 32 clubs est du grand n 'importe quoi    Tokyo dévoile son stade olympique conçu pour affronter la chaleur    Un camion douche pour voir la vie sous un nouveau jour    Oujda aura son Centre d' accueil des enfants et adolescents autistes    Divers    L'USFP démarre les "Forums Socialistes " par la question économique sous le thème    "Un autre ciel" de Mohammed Al Horr présentée Journées Théâtrales de Carthage    Le public rbati découvre l'Amazonie brésilienne à travers la musique et le cinéma    Mordu par un chat au Maroc, il succombe quelques jours après en Espagne    L'Assemblée générale du Royal Golf Anfa Mohammedia est reportée    Casablanca. Rencontre-débat sur la promotion du don d'organes    Communiqué du Cabinet Royal    Agadir, un paradis de retraite où il fait bon vivre    Enseigner autrement!    Entretien avec le cinéaste et romancier Atiq Rahimi    Botola Pro D1: Les mises à jour se poursuivent    Un site structurant à dimension internationale    Météo : Fortes vagues attendues sur l'Atlantique    Skhirat: Deux médecins chercheuses marocaines en diabète primées par SANOFI    Oujda. Formation sur la gouvernance au profit des conseillères communales    Abdennabaoui insiste sur le rôle « central » du corps du Secrétariat-greffe    HCP : Les solutions à la réduction des inégalités, selon les Marocains    Inde: 200 millions de musulmans, une minorité indésirable?    L'APSB s'associe à la naissance de l'Association des sociétés de bourse africaines    L'olive tient salon à Taourirt    Les Gnaoua au patrimoine de l'Unesco salués par André Azoulay    Cinéma et migration : « Rafaël » remporte le grand prix du Festival d'Agadir    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2019

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/34126763-31271979.jpg?v=1558871590" alt="Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"" title="Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/34126763-31271979.jpg?v=1558871595" alt="Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"" title="Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"" width="708" /
Six ans après le sacre puis la polémique autour de "La vie d'Adèle", le Français Abdellatif Kechiche revient à Cannes pour présenter en compétition le deuxième volet de "Mektoub My Love", déjà précédé d'une aura sulfureuse. Même ramené à 3h28 - au lieu des quatre heures prévues initialement -, "Mektoub, My Love: Intermezzo" reste le film le plus long de la sélection. Le réalisateur, qui était déjà en haut des marches alors que ses comédiens foulaient à peine le tapis rouge, les a ensuite rejoints pour la photo. Le film devrait reprendre une partie de l'intrigue du précédent opus, sur un été lumineux à Sète, autour d'une bande de jeunes entre flirts, soirées et journées à la plage. Une ode au désir donnant l'impression que les comédiens sont en liberté. "C'est très cadré en fait, c'est la magie" Kechiche, a fait valoir avant la projection l'une des actrices, Afsia Herzi, qui avait été sacrée meilleur espoir féminin aux César en 2008 grâce au cinéaste avec "La Graine et le Mulet". "Mektoub my Love: canto uno" n'avait pas pu venir sur la Croisette en 2017, à cause d'un problème de contrat, selon Abdellatif Kechiche. Présenté quelques mois après à la Mostra de Venise, il était reparti bredouille et avait choqué certains par sa façon de filmer les femmes en s'attardant sur leurs courbes. Il avait été ensuite encensé à sa sortie en salles par la presse française, louant une distribution éclatante, avec des acteurs quasiment tous débutants (Ophélie Bau, ensuite nommée aux César, Shaïn Boumedine, Lou Luttiau, Alexia Chardard) aux côtés de comédiens plus confirmés tels que Hafsia Herzi et Salim Kechiouche. Après avoir exploré les errements du beau mais timide Amin (Shaïn Boumedine), le dilemne d'Ophélie (Ophélie Bau), entre celui qu'elle doit épouser et son amant Tony (Salim Kechiouche), qui seront les personnages principaux de ce nouvel opus. La fin du premier laissait supposer la mise en lumière d'un personnage féminin un peu délaissé dans le premier... A voir. Après la vague #MeToo, la polémique sur la manière de filmer les corps féminins risque dans tous les cas de resurgir après la projection d'"Intermezzo", rajouté à la dernière minute dans la liste des films en compétition. Le film devrait en outre contenir une très longue scène de sexe, d'après une rumeur persistante mais non vérifiée. Si c'est le cas, ce ne serait en rien une surprise.
La présence du film en compétition signe dans tous les cas le retour de Kechiche sur la Croisette, depuis la polémique sur les conditions de tournage de "La vie d'Adèle" superbe histoire entre deux jeunes femmes de milieux opposés et récit d'un premier amour. Fait inédit dans l'histoire de Cannes: le film et ses deux actrices, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, ont reçu la Palme d'or en 2013. Quelques jours plus tard, la belle unité affichée au festival vole en éclats et le trio se déchire, lorsque les jeunes femmes dénoncent les conditions de tournage. Léa Seydoux, elle aussi à Cannes ces derniers jours pour défendre le film d'Arnaud Desplechin ("Roubaix, une lumière", en compétition), avait dénoncé des conditions de tournage "horribles". Plus mesurée, sa collègue Adèle Exarchopoulos, alors âgée de 19 ans, avait parlé de "dix journées entières à tourner" la très longue scène de sexe du film. Elle devrait être vendredi sur la Croisette pour défendre "Sybil" de Justine Triet, également en compétition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.