L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    CAN 2019 : La CAF prévoit 2 pauses fraîcheur par match    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Journée mondiale des réfugiés    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Habib El Malki en visite à Dublin    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





S.M le Roi remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2019

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, a procédé, après la prière du vendredi à la mosquée "Al Israa wa Al Miaaraj" à Casablanca, à la remise du Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année 2017-2018.
Il s'agit de Fatema Laâdam (Salé), Yamna Abjaou (Tan Tan), Mina Esskouri (Nouaceur), Hayat Sennoun (Oujda) et El Hassania Mennouna (Zagora).
A cette occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq a prononcé une allocution devant S.M le Roi, Amir Al Mouminine, dans laquelle il a souligné que le Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées a bénéficié, depuis son lancement en l'an 2000 et jusqu'à 2018, à plus de trois millions de personnes, auxquelles s'ajoutent celles qui suivent le Programme sur la Chaîne Mohammed VI du Saint Coran, diffusé deux fois par jour, et sur le site Web du ministère des Habous et des Affaires islamiques.
Ahmed Toufiq a indiqué, par la même occasion, que le plan établi par le ministère au titre de la période 2017-2021 ambitionne de porter le nombre des bénéficiaires du Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées à 4,5 millions de personnes, soit 1,5 million de personnes supplémentaires.
Le ministre a, en outre, fait observer que l'année scolaire 2017-2018 a connu l'inscription de plus de 316.000 personnes, avec un taux de réalisation de l'objectif dépassant les 105 %, notant que le ministère a mobilisé 7.000 mosquées pour la mise en oeuvre de ce Programme, et a chargé 8.000 encadrants, 1.000 coordinateurs et conseillers pédagogiques et 400 formateurs pédagogiques d'assurer son plein succès.
Il a également affirmé que le ministère oeuvre, au titre de l'actuelle année scolaire, à l'inscription de 300.000 personnes (niveau 1 et 2), ainsi qu'au développement de la coopération avec des établissements partenaires, notamment la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion.
Le ministre a noté aussi que son département était en phase d'élaboration d'une nouvelle expérience qui devra être lancée courant l'année prochaine et sera mise en oeuvre au niveau de quelque 1.000 endroits en milieux urbain et rural.
Cette nouvelle expérience, qui ciblera les hommes et les femmes de moins de 50 ans, impliquera une mobilisation des Conseils des Oulémas, des imams des mosquées, des prédicateurs, des morchidines et morchidates, en coordination avec les autorités locales.
Le Programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées a été lancé conformément aux Hautes instructions Royales contenues dans le discours du Souverain à l'occasion du 47ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple (20 août 2000), dans lequel S.M le Roi avait ordonné à ce que «les mosquées demeurent ouvertes pour dispenser des cours d'alphabétisation et d'éducation religieuse, civique et sanitaire, selon un programme bien élaboré».
Illustration de l'intérêt particulier que le Souverain, Amir Al-Mouminine, ne cesse d'accorder au développement de l'élément humain, ce Programme a également permis aux mosquées, ces lieux de culte et d'invocation de Dieu, de retrouver leur place d'avant-garde en matière de guidance, d'orientation spirituelle et d'alphabétisation, ainsi que leur rôle dans l'édification d'une société démocratique, moderne, ouverte et basée sur le rejet de l'exclusion et de la marginalisation, la lutte contre la pauvreté et l'ignorance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.