Hyperpuissance    Article 1062726    Echanges extérieurs: Tout baisse, sauf l'alimentaire    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Lettre à l'éditeur de The Lancet    Salé: Les derniers malades de Covid-19 quittent l'hôpital    La démocratie locale…reportée    Moto GP: le Grand Prix du Japon annulé    Ronaldo: «Messi est bien sûr le numéro 1»!    Un fidèle en amitié et en militantisme    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Covid-19 : Voici les nouvelles règles à respecter pour reprendre l'avion !    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Coronavirus : la CNT tire la sonnette d'alarme    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    La Hongrie tord le cou à la propagande du Polisario    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    Publication des cadres de référence du baccalauréat    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enfin un prix pour l'enseignant inspirant
Publié dans Libération le 24 - 06 - 2019

Vous êtes enseignant marocain au primaire, au collège ou au lycée, dans un établissement public ou privé ? Cette annonce est faite pour vous. Initiée par « Les citoyens », un mouvement associatif indépendant, qui milite pour un modèle de société basé sur le mieux vivre ensemble, un appel à candidature a été récemment lancé, sous le sigle « Prix de l'enseignant inspirant ».
Ce concours d'une portée nationale et qui s'inscrit dans le cadre de l'axe « Leadership dans l'éducation » dudit mouvement, a été créé dans l'optique « d'identifier, mettre en lumière et récompenser les enseignants marocains qui ont mis en place dans leurs classes ou dans leurs écoles des conditions favorables, des projets éducatifs et/ou des méthodes pédagogiques permettant à l'élève d'être inspiré et d'apprendre comment apprendre», selon l'association.
En récompensant ainsi non pas un mais trois enseignants, le prix prochainement décerné vise d'une part, à constituer une communauté d'ambassadeurs citoyens qui agiraient comme catalyseurs dans leurs écosystèmes respectifs et braquer les projecteurs sur un corps de métier dont l'importance est souvent mésestimée de nos jours. Une profession qui constitue un trait d'union entre le présent et le futur, capable de rendre le monde et l'avenir meilleurs. Si cette vision peut paraître quelque peu idéaliste, elle n'en reste pas moins un objectif et un idéal réalisable. En effet, loin de toute utopie, l'enseignement ne se résume pas uniquement à la transmission de contenus disciplinaires. En réalité, il participe aussi et plus largement à l'éducation, à la transformation de la société et à l'émancipation des personnes. Autant de rôles capitaux afin de maintenir l'évolution d'une société démocratique. L'évolution, il en est justement question pour les futurs enseignants lauréats de ce concours, après un processus d'identification et de sélection, à travers « une formation en développement personnel et en accompagnement du changement qu'ils pourront faire valoir dans leurs parcours professionnels » indique le mouvement « Les citoyens ».
Evidemment, si vous connaissez des enseignants remplissant les critères précités, vous avez la possibilité de les nominer, en soumettant leurs candidatures sur la plateforme Oustady dédiée à cet effet, via l'adresse web suivante : http://oustady.com/. Pour ce faire, vous aurez à remplir les formulaires qui s'y trouvent avant le 1er juillet à minuit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.