Asilah : Inauguration de la nouvelle gare routière    «Archéologie de l'intime» à la Fondation Dar Bellarj de Marrakech    Tournoi féminin UNAF : Victoire du Maroc face à la Tanzanie    Basket-ball : La sélection nationale s'incline en amical face à l'Algérie    La FRMF réduit la sanction de l'AS FAR    Ouverture officielle d'un consulat à Laâyoune    Sanctions contre Manchester City: Guardiola va-t-il claquer la porte ?    New York : le Maroc organise au siège de l'ONU un événement sur l'arganier    La CSMD à l'écoute des Marocains de France    Les jurys du 21e Festival National du Film dévoilés!    Conseil de gouvernement : La sécurité sociale au menu    Chômage au Maroc: les derniers chiffres du HCP    Port Tanger Med 2 : APM Terminals dépasse son 1er million d'EVP traités    CMA CGM s'engage dans l'accompagnement des start-ups    Dortmund de Haaland et Hakimi s'offre le PSG de Neymar    Données personnelles, les fortes recommandations de la CNDP et de la BM    À Meknès, un mur ismaïlien sacrifié sur l'autel de chantiers bâclés du PJD    Allemagne : deux attaques visant des bars font neuf morts près de Francfort    Elections régionales allemandes: Alliance Droite-Extrême droite    L'inventeur du « copier-coller » est mort    Météo Maroc: nuages instables avec averses orageuses ce jeudi    Coronavirus: le point sur la situation en Chine    Ministère de la Justice : la liberté provisoire accordée au Koweïtien poursuivi pour viol fait suite à une décision judiciaire    Quelque 170 étudiants marocains participent à New York au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations unies»    Bloomberg sous le feu de ses rivaux lors d'un débat démocrate tendu    Le plafond de verre de l'attentisme a éclaté    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    Tunisie: la composition du nouveau gouvernement annoncée (VIDEO)    Casillas prend sa retraite sportive    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Issue de parité entre Khouribguis et Mesfiouis    Divers Economie    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    De l'urgence de la réforme du système électoral    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Divers    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de plus de 36,5 MMDH en 2019    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jordan Ayew, la stagnation du prodige
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

La Premier League n'est pas si rose: Jordan Ayew, l'ancien prodige du Ghana, qui devait lancer sa CAN-2019 contre le Bénin mardi, peine à s'installer en Angleterre et pourrait avoir besoin du rendez-vous égyptien pour relancer sa carrière.
Depuis son départ de France en 2015, rien n'a fonctionné comme prévu pour le fils de la légende marseillaise Abedi Pelé.
Transféré de Lorient à Aston Villa, l'attaquant a alors connu une première saison plutôt réussie à titre personnel avec sept buts en championnat. Mais le club de Birmingham a été relégué et Ayew n'a jamais vraiment remonté la pente.
Après une demi-saison en D2, Swansea l'a recruté pour l'associer avec son frère André. Il lui a fallu six mois pour se faire une place dans le club gallois, mais la saison suivante a été pleine et réussie: 44 matches, 11 buts, 3 passes décisives... et une nouvelle relégation au printemps 2018.
Et là, les choses se sont compliquées. Prêté à Crystal Palace cette saison, l'ancienne pépite de l'OM ne s'est jamais imposée chez les "Eagles", comme le montre sa faible récolte de deux buts et deux "assists" en 25 petits matches. La situation s'y prêtait pourtant: "Palace" a cherché un avant-centre toute la saison.
Mais face à la concurrence d'un Christian Benteke, auteur de son pire exercice, d'un Alexander Sorloth pas au niveau et d'un Connor Wickham souvent blessé, Ayew n'a pas fait son trou.
La CAN au bon moment
Le Belge, le Norvégien et l'Anglais n'ont inscrit qu'un but à eux trois, mais la direction du club du sud de Londres n'a pas fait confiance au Ghanéen et est allée chercher Michy Batshuayi en prêt pour marquer des buts.
Un exercice 2018-2019 qui le place dans une situation délicate. En pleine reconstruction, Swansea n'a pas caché son intention de se débarrasser du Ghanéen, au salaire bien trop élevé pour un club de deuxième division. André, prêté au Fenerbahçe, est d'ailleurs dans le même cas après l'une des pires saisons du géant turc.
"Alors que les Swans luttent encore pour joindre les deux bouts, la présence des frères Ayew, qui gagnent des salaires relativement élevés, est devenue un véritable boulet au pied du club", a ainsi récemment écrit le site WalesOnline.
"Jordan n'a que 27 ans et est dans la fleur de l'âge. Il ne devrait donc pas être satisfait de la situation et devrait tout faire pour organiser un transfert", a insisté le site gallois d'informations.
La CAN-2019 arrive donc à point. Car si les performances en club n'ont pas décollé, les deux frères ont toujours enchaîné les bons matches avec le Ghana.
Jordan, déjà 13 buts en sélection, était de l'équipe des "Black Stars" finaliste de la CAN-2015.
Contre le Bénin, le Ghana aura besoin d'une autre bonne sortie de l'ancien prodige. Ils seront beaucoup à croiser les doigts, d'Accra... à Swansea.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.