CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    Le Gabon et la Guinée se dotent de consulats généraux dans nos provinces sahariennes    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Laâyoune abrite le championnat d'Afrique des nations de handball 2022    CSMD-INPPLC : la lutte contre la corruption «axe fondamental» du développement souhaité    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Gabon : la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains organise un concours de mémorisation du Coran    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le grand rendez-vous!    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Le Youssoufia de Berrechid tenu en échec à domicile par le FUS de Rabat (1-1)    Arrestation d'un individu impliqué dans des opérations d'escroquerie en ligne    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    La forêt et le nouveau modèle de développement    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Haftar chez son allié grec avant la conférence de Berlin    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Hicham Dekik : La sélection nationale fin prête pour la CAN de futsal à Laâyoune    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

La mobilisation des différentes parties concernées par les délais de paiement, au niveau de l'Administration publique et du secteur privé, s'est traduite par des résultats globalement encourageants.
C'est ce qu'a noté le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, lors de la deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement (ODP), qu'il a co-présidée, lundi 24, avec le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar.
Réunion qui avait pour objectif de renforcer les actions engagées par les pouvoirs publics et les représentants du secteur privé pour la maîtrise des délais de paiement, selon un communiqué du ministère.
Bien que les différentes actions menées par le gouvernement et les représentants du secteur privé commencent à porter leurs fruits, le ministre a estimé que les résultats demeurent en deçà des objectifs, notant qu'entre 2017 et 2018, les délais de paiement ont enregistré une baisse de 14 jours pour les administrations et les établissements et entreprises publics (EEP) et de 19 jours pour les collectivités locales.
Saisissant l'occasion de la tenue de cette réunion, Mohamed Benchaaboun a ainsi annoncé deux nouvelles actions visant justement à renforcer les mesures déjà prises.
La première action prise par les pouvoirs publics concerne la nouvelle circulaire adressée aux dirigeants des EEP et qui les exhorte à consolider les efforts déployés pour la mise en application des dispositions de la circulaire du 18 septembre 2018, "par la mise en œuvre de nouvelles actions dont, particulièrement la publication sur le portail de l'Observatoire des délais de paiement au niveau des EEP, à partir d'octobre 2019".
Selon les précisions du ministre, l'objectif est « d'œuvrer au renforcement de la transparence qui est un levier essentiel pour la responsabilisation de toutes les parties concernées dont les ordonnateurs des administrations et des collectivités territoriales et les managers des EEP, les autorités budgétaires et les agents de contrôle ».
La deuxième action est l'arrêté relatif aux intérêts de retard qui va être publié dans les prochains jours.
A noter que cet arrêté fixe actuellement les intérêts de retard au taux de 5,25% et à partir du 1er janvier 2021, selon les explications de Mohamed Benchaaboun, ces intérêts seront fixés à 6,25% tout en gardant le taux directeur appliqué aujourd'hui.
Insistant sur la nécessité d'un code éthique aussi bien des entreprises publiques, des collectivités locales et territoriales que des entreprises privées, le patron de la CGEM a, de son côté, appelé à l'activation de trois mécanismes : la sensibilisation, le dispositif légal (veille et contrôle) et la dimension coercitive de l'Etat.
Aussi, au-delà d'être un organe de pilotage, Salaheddine Mezouar a estimé que l'ODP devrait constituer un véritable outil d'évaluation qui formulera et proposera, trimestriellement, à travers des groupes de travail thématiques, de nouvelles mesures et actions à entreprendre. Avant d'annoncer que l'organisation patronale procédera prochainement à une enquête trimestrielle sur les délais de paiement qui sera communiquée publiquement et partagée avec les différents intervenants.
Comme l'a rappelé le ministre de l'Economie et des Finances, la deuxième réunion de l'ODP s'inscrit dans le cadre de la nouvelle dynamique insufflée par les Hautes orientations Royales contenues dans le discours du 20 août 2018 et adressées aux administrations publiques et aux collectivités territoriales. Des orientations qui les incitent à s'acquitter de leur dû vis-à-vis des entreprises.
Parmi les actions entreprises depuis les Orientations Royales, Mohamed Benchaaboun a notamment rappelé la circulaire du 18 septembre 2018 de son département qui a été adressée à l'ensemble des EEP pour les sensibiliser sur la question et pour mettre en place un système de suivi et de mesure des progrès réalisés dans ce sens, la circulaire du ministre de l'Intérieur adressée aux autorités locales et enfin la circulaire du ministre de l'Education nationale adressée aux académies régionales d'éducation et de formation.
Autres actions à mettre au crédit des pouvoirs publics : le dépôt électronique des factures qui est permis par la TGR depuis mai dernier; la restructuration en profondeur des modèles de certains EEP sous la supervision du ministère de l'Economie et des Finances en vue de dégager les moyens leur permettant d'honorer leurs engagements sans peser lourdement sur les finances publiques, le développement des plateformes électroniques afin de fluidifier les échanges entre les donneurs d'ordre et les prestataires des services ainsi que les tournées régionales tenues par le MEF avec le ministère de l'Intérieur, la DGCL et la CGEM qui ont permis de faire part des doléances des opérateurs locaux aussi bien celles des PME, des EEP locaux, des collectivités locales et des services déconcentrés de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.