Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Olympiade internationale de mathématiques. Brillante prestation marocaine    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Le Roi Mohammed VI félicite l'équipe algérienne pour sa victoire    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    La FRMF annonce un nouveau règlement concernant les agents sportifs    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    Meknès : 30 ans de prison pour avoir tué son ami à coups de rasoir    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Terres collectives: Le dispositif bientôt en plénière    La lune et le doigt    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Eliminatoires de la CAN 2021    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Communiqué du Bureau politique du PPS    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Bouillon de culture    La syphilis regagne du terrain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

Les ministres des Affaires étrangères du 5+5 (France, Portugal, Espagne, Italie, Malte, Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) ont adopté, lundi à Marseille, des «Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée», à l'issue du Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée.
Ces engagements, qui visent à mettre en œuvre les projets proposés par la société civile méditerranéenne et répondre collectivement aux défis communs en Méditerranée, ont été remis solennellement au président français Emmanuel Macron qui donne rendez-vous dans six mois, avec un autre sommet, cette fois au niveau des chefs d'Etat, pour évaluer les premières réalisations concrètes de la déclaration de Marseille.
Ils se déclinent en cinq volets: «Des engagements pour une Méditerranée de la connaissance et de la mobilité», «Des engagements pour une Méditerranée durable», «Des engagements pour une Méditerranée pluriculturelle», "Des engagements pour une Méditerranée innovante, numérique et entrepreneuriale" et "Des engagements pour une Méditerranée des villes et ancrée dans ses territoires".
Concrètement, la déclaration souligne le rôle de la société civile méditerranéenne dans l'initiation d'un espace de dialogue commun capable d'impulser les relations Nord-Sud et Sud-Sud à travers 14 projets ayant trait notamment au numérique et à l'intelligence artificielle, à l'environnement et au développement durable, au développement urbain et à la ville durable, à la jeunesse et à l'éducation, à la culture, ou encore aux langues.
Ces projets montrent surtout qu'il y a des convergences de part et d'autre de la Méditerranée, a souligné, à l'ouverture du sommet, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, faisant état d'"une diversité mais aussi d'une profonde cohérence qui, dans l'ensemble, permet de renforcer les solidarités entre le Nord et le Sud".
Il a cité parmi les plus emblématiques, la systématisation d'un programme « Méditerranée, nouvelle chance », conclu au plus près des demandes du marché de l'emploi, la création d'un réseau d'écoles des métiers de la mer sur les deux rives, qui formera la jeunesse méditerranéenne à l'économie bleue, la mise en place d'une Maison euro-arabe de la traduction, ou encore le lancement d'un média méditerranéen plurilingue, qui pourra promouvoir une image positive de la région.
La mise en place d'un Erasmus euro-méditerranéen et la réhabilitation des médinas des villes du Maghreb, figurent également parmi les projets phares de cette initiative.
Les projets retenus seront soutenus, entre autres, par l'Union européenne, la République fédérale d'Allemagne, la Banque européenne d'investissement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque mondiale, l'Organisation de coopération et de développement économiques, l'Union pour la Méditerranée et la Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures.
Tenu à l'initiative du président français Emmanuel Macron, le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée intervient au terme d'un exercice inédit de consultation de la société civile méditerranéenne, s'inscrivant dans le cadre du Dialogue 5+5 Méditerranée qui réunit cinq Etats de la rive Sud de la Méditerranée (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye) et cinq Etats de la rive Nord (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte).
L'Union européenne, l'Allemagne, mais aussi les organisations pan-méditerranéennes et les principales organisations économiques internationales présentes dans la région, sont également associées à cette initiative.
Le Sommet qui intègre pleinement la société civile à travers notamment cinq forums thématiques préparatoires et une réunion de synthèse organisés par des pays du dialogue 5+5, mobilise cent personnalités (dix par pays) qualifiées de la société civile méditerranéenne issues des pays du dialogue 5+5. Ces personnalités ont participé à l'ensemble des forums préparatoires thématiques dans une optique de restitution des débats et de recensement des idées et des projets.
«Le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée» a été précédé par la tenue en 2019 de cinq forums régionaux thématiques préparatoires qui ont traité des énergies (Alger 8 avril), la jeunesse, l'éducation, la mobilité (Malte, 24 et 25 avril), l'économie et la compétitivité (Maroc 29 avril), la culture, les médias et le tourisme (Montpellier, 2 et 3 mai) et enfin le développement durable (Palerme, 16 mai).
L'Assemblée des «Cent» s'est réunie, pour sa part, le 11 juin dernier à Tunis, pour une large consultation des représentants de la société civile des pays du bassin occidental de la Méditerranée en prévision du Sommet de Marseille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.