Nasser Bourita : le Maroc n'interfère pas dans les attributions du Secrétaire général des Nations unies    ADM dégage des bénéfices pour la 2ème année consécutive    Raja-TP Mazembe: suivez le match en direct (Champions League)    Coronavirus: Avis aux voyageurs à destination du Maroc    Affaire « Hamza mon bb » : la styliste Aicha Ayach, poursuivie en état d'arrestation    Fadila Benmoussa absente du petit écran ce Ramadan    Un autre pays ouvre un consulat général à Dakhla    Plafonnement des honoraires : Une grève au menu pour les notaires    Il a plus que doublé entre 2002 et 2018 : Un parc automobile de 4,3 millions de véhicules    Fès : arrestation de deux individus pour implication présumée dans le détournement de médicaments publics    Le 3ème Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique se conclut par la « Déclaration de Laâyoune »    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend l'octroi de visas à sept nationalités    La NARSA met le paquet dans un vaste programme de sensibilisation    La direction des prisons répond à un proche de Zefzafi    Brexit : Londres songe à se retirer des négociations dès juin    La FRMF annule la suspension à vie de l'arbitre Hicham Tiazi    Fouad Chafik prolonge avec Dijon!    La République dominicaine soutient l'intégrité territoriale du Maroc, au niveau des Nations unies    Il y a 60 ans, Agadir: Penser la catastrophe    Création à Kinshasa d'une Chambre de commerce RDC-Maroc    Mais où est Obama ? Le grand absent omniprésent face à l'ascension de Sanders    60e anniversaire du séisme d'Agadir    Sahara marocain: le Parlement espagnol précise sa position    Agadir abrite le 27ème Rallye Maroc Classic en mars    L'armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d'Idlib    Quarts de finale aller des Coupes africaines : Gare au faux pas !    Nadia Fettah Alaoui : Le tourisme contribue de 7% au PIB national    Akhannouch présente au Conseil du gouvernement les principaux axes de la nouvelle stratégie agricole    Le coronavirus plombe l'économie    Ligue des champions : Le Raja à l'assaut du Tout Puissant Mazembe    Divers sportifs    Moutaouali, la perle du Raja    La CCISCS scelle un partenariat avec l'AFEM    Bouillon de culture    L'Emir du Qatar reçoit Fouad Ali El Himma à Doha    L'OMDH demande la mise en adéquation des lois nationales avec les conventions internationales signées par le Maroc    Plaidoyer pour un modèle de démocratie participative et inclusive    Célébration aujourd'hui du 13ème anniversaire de S.A.R la Princesse Lalla Khadija    Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc    Le parc Murdoch victime d'un vandalisme aveugle    La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE    Record absolu d'œuvres vendues en 2019 sur le marché de l'art    Avant une cérémonie sous tension, les César nomment une présidente par intérim    Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

Les ministres des Affaires étrangères du 5+5 (France, Portugal, Espagne, Italie, Malte, Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) ont adopté, lundi à Marseille, des «Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée», à l'issue du Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée.
Ces engagements, qui visent à mettre en œuvre les projets proposés par la société civile méditerranéenne et répondre collectivement aux défis communs en Méditerranée, ont été remis solennellement au président français Emmanuel Macron qui donne rendez-vous dans six mois, avec un autre sommet, cette fois au niveau des chefs d'Etat, pour évaluer les premières réalisations concrètes de la déclaration de Marseille.
Ils se déclinent en cinq volets: «Des engagements pour une Méditerranée de la connaissance et de la mobilité», «Des engagements pour une Méditerranée durable», «Des engagements pour une Méditerranée pluriculturelle», "Des engagements pour une Méditerranée innovante, numérique et entrepreneuriale" et "Des engagements pour une Méditerranée des villes et ancrée dans ses territoires".
Concrètement, la déclaration souligne le rôle de la société civile méditerranéenne dans l'initiation d'un espace de dialogue commun capable d'impulser les relations Nord-Sud et Sud-Sud à travers 14 projets ayant trait notamment au numérique et à l'intelligence artificielle, à l'environnement et au développement durable, au développement urbain et à la ville durable, à la jeunesse et à l'éducation, à la culture, ou encore aux langues.
Ces projets montrent surtout qu'il y a des convergences de part et d'autre de la Méditerranée, a souligné, à l'ouverture du sommet, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, faisant état d'"une diversité mais aussi d'une profonde cohérence qui, dans l'ensemble, permet de renforcer les solidarités entre le Nord et le Sud".
Il a cité parmi les plus emblématiques, la systématisation d'un programme « Méditerranée, nouvelle chance », conclu au plus près des demandes du marché de l'emploi, la création d'un réseau d'écoles des métiers de la mer sur les deux rives, qui formera la jeunesse méditerranéenne à l'économie bleue, la mise en place d'une Maison euro-arabe de la traduction, ou encore le lancement d'un média méditerranéen plurilingue, qui pourra promouvoir une image positive de la région.
La mise en place d'un Erasmus euro-méditerranéen et la réhabilitation des médinas des villes du Maghreb, figurent également parmi les projets phares de cette initiative.
Les projets retenus seront soutenus, entre autres, par l'Union européenne, la République fédérale d'Allemagne, la Banque européenne d'investissement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque mondiale, l'Organisation de coopération et de développement économiques, l'Union pour la Méditerranée et la Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures.
Tenu à l'initiative du président français Emmanuel Macron, le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée intervient au terme d'un exercice inédit de consultation de la société civile méditerranéenne, s'inscrivant dans le cadre du Dialogue 5+5 Méditerranée qui réunit cinq Etats de la rive Sud de la Méditerranée (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye) et cinq Etats de la rive Nord (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte).
L'Union européenne, l'Allemagne, mais aussi les organisations pan-méditerranéennes et les principales organisations économiques internationales présentes dans la région, sont également associées à cette initiative.
Le Sommet qui intègre pleinement la société civile à travers notamment cinq forums thématiques préparatoires et une réunion de synthèse organisés par des pays du dialogue 5+5, mobilise cent personnalités (dix par pays) qualifiées de la société civile méditerranéenne issues des pays du dialogue 5+5. Ces personnalités ont participé à l'ensemble des forums préparatoires thématiques dans une optique de restitution des débats et de recensement des idées et des projets.
«Le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée» a été précédé par la tenue en 2019 de cinq forums régionaux thématiques préparatoires qui ont traité des énergies (Alger 8 avril), la jeunesse, l'éducation, la mobilité (Malte, 24 et 25 avril), l'économie et la compétitivité (Maroc 29 avril), la culture, les médias et le tourisme (Montpellier, 2 et 3 mai) et enfin le développement durable (Palerme, 16 mai).
L'Assemblée des «Cent» s'est réunie, pour sa part, le 11 juin dernier à Tunis, pour une large consultation des représentants de la société civile des pays du bassin occidental de la Méditerranée en prévision du Sommet de Marseille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.