Tenue de la première réunion de la Commission militaire mixte maroco-mauritanienne    Académie du Royaume : La Croatie à l'honneur    Rencontre littéraire avec Mahi Binebine à l'IF d'Essaouira    L'armée syrienne annonce la reconquête de Maaret al-Noomane    Procès en destitution: Les avocats de Trump demandent un acquittement rapide    5G: Londres accorde un feu vert partiel à Huawei, au grand dam de Washington    Ligue des Champions : Le WAC se prépare pour affronter Mamelodi    Achraf Hakimi, personnalité de l'année 2019 pour la MAP    Le financement des TPME arrive    PAM : le congrès du renouveau pourrait être différé encore une fois    «30 Melyoun» de Rabii Shajid dans les salles obscures à partir du 5 février    Ronaldo recrute Ben Arfa    Bolivie: La course à la présidence est lancée…    El Ghazoui: l'Etat doit garantir à tous les Marocains l'accès à l'eau    Trois questions à Driss Guerraoui, Président du Conseil de la Concurrence    Le logo de la NBA portera-t-il la silhouette de Kobe Bryant    Chine: l'épidémie dépasse l'ampleur du Sras, premières évacuations    Cour des Comptes : les principaux points du grand oral de Driss Jettou    Nouvelle attaque meurtrière dans le nord du Burkina Faso    Trump dévoile son plan pour le Moyen-Orient: Netanyahu jubile, colère des Palestiniens    Le ministre français de l'économie en visite au Maroc ce vendredi    Coronavirus : aucun cas n'a été signalé en Afrique    Coronavirus : Le Souverain ordonne le rapatriement d'une centaine de Marocains bloqués à Wuhan    L'ADII célèbre la journée internationale de la Douane : Inauguration du nouvel Institut de formation douanière à Benslimane    Régime de retraite : Urgence d'une intervention décisive, selon la Cour des Comptes    Banques et Parlement veulent faire la paix    Service 2.0 : de plus en plus d'applications scrutent le marché du covoiturage courte et longue distance    Un quadragénaire, assassiné dans la région de Midelt    Saisie d'une grande quantité de psychotropes au niveau d'un barrage routier à Fès    Un attaquant marocain débarque au Club Africain    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    A Tokyo, la préparation des JO passe aussi par celle des séismes    Le Groupe Addoha veut lancer des projets immobiliers au Ghana    Les officiels sur place à Laâyoune pour la CAN de futsal    Une étude controversée sur la viande suscite une dispute entre une université texane et Harvard    Divers    Lancement du dispositif territorial intégré de protection de l'enfance    Qualifications africaines aux JO de Tokyo    Divers sportifs    Le port d'Essaouira en pleine restructuration    Insolite : Facturer la question idiote    Billie Eilish, l'icône pop branchée qui réécrit les règles de la célébrité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Abdellah Ouzitane : Il faut favoriser les recherches portant sur l'universalisme des valeurs et le pluralisme des cultures    La Mauritanie à l'honneur    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La décision du TAS avant la fin du mois en cours
Publié dans Libération le 16 - 07 - 2019


Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé lundi qu'il statuera au plus tard le 31 juillet sur les appels interjetés par le Wydad Athletic Club (WAC) et l'Espérance sportive de Tunis (EST) contre la décision du Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) ordonnant aux deux clubs de rejouer sur terrain neutre le match retour de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019. Dans un communiqué, le TAS précise avoir enregistré les appels déposés par le WAC et l'EST respectivement les 14 et 17 juin 2019 contre la décision rendue le 5 juin 2019 par le Comité exécutif de la CAF demandant aux deux clubs de rejouer le match retour de la finale de la Ligue des champions d'Afrique. Dans son appel, le Wydad "a sollicité, à titre principal, que la décision attaquée soit annulée et que le titre de vainqueur de la Ligue des champions 2018/2019 ainsi que la prime en cas de victoire lui soient attribués", indique le TAS. Quant à l'EST, elle demande, également à titre principal, que la décision du Comité exécutif "soit déclarée nulle et non avenue, d'être ainsi déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019, de pouvoir conserver le trophée et les médailles décernés le 31 mai 2019 et d'ordonner à la CAF le paiement de la prime allouée au vainqueur". Les clubs et la CAF, poursuit le communiqué, se sont mis d'accord sur un calendrier procédural régissant la procédure d'arbitrage devant le TAS. Le 5 juin, la Confédération africaine de football avait décidé, au terme d'une réunion d'urgence de son Comité exécutif à Paris, de faire rejouer le match entre le WAC de Casablanca et l'Espérance de Tunis comptant pour la finale retour de la Ligue des champions d'Afrique. La décision du Comité exécutif de la CAF précise que le match sera rejoué après la Coupe d'Afrique des nations (CAN) sur un terrain hors Tunisie, soulignant que l'EST devra restituer le trophée et les médailles qui lui ont été remis. Disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), cette finale avait connu une fin chaotique suite à l'injustice dont l'arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, s'est rendu coupable en refusant d'accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu'il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité. Le WAC, qui avait concédé le nul lors de la finale aller (1-1) disputée à Rabat, était alors mené au score (1-0) suite à un but marqué à la 41ème minute par Youssef Belaili. Après une longue interruption, le referee a jugé que l'EST pouvait être proclamée vainqueur. Une réunion d'urgence a été par la suite convoquée par le président de la CAF, Ahmad Ahmad, "pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.