Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    El Othmani chez les députés jeudi prochain    Samir: La capacité de stockage louée à l'Onhym    L'APD se penche sur la résilience des entreprises post-Covid    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Evolution de la pandémie: Les modèles prédictifs risqués    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Les principaux secteurs de l'économie nationale accusent le coup de la pandémie    Benzema a très envie de revenir à la compétition    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    Casablanca-Settat: Ce qu'il faut retenir de la 1ère réunion du comité régional de vigilance économique    Coronavirus: 56 nouveaux cas mercredi à 18 heures, 6866 guérisons    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    Le roman de Saeida Rouass adapté à l'écran par un producteur hollywoodien    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Réflexions sur quel Maroc de l'après covid-19?    ONU: les ambassadeurs de Suisse et du Maroc à New York lancent le processus    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Trois millions de personnes affiliées à la CNSS    Naples pense à Oussama Idrissi    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Madrid ne jouera plus à Bernabeu cette saison    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 172 MDH consacrés à la réalisation de projets dans la filière du cuir à Fès
Publié dans Libération le 22 - 07 - 2019

Une enveloppe budgétaire de l'ordre de 172,32 millions de dirhams (MDH) a été consacrée à la réalisation de projets dans la filière du cuir à Fès, indique la Chambre d'artisanat de la région Fès-Meknès.
Selon un document publié lors de la 1ère édition du Salon national de l'artisanat du cuir (12-21 juillet), ces projets concernent six bâtiments, dont cinq sont achevés, tandis qu'un autre est en voie de réalisation. Il consiste en la construction d'une tannerie traditionnelle complémentaire dans le pôle d'artisanat Ain Noqbi (50,20MDH).
Les projets achevés concernent la construction d'un marché du cuir brut à Ain Noqbi (14,7MDH), un centre d'assistance technique pour la tannerie traditionnelle à Chouara (9,5MDH) et la restauration et la mise à niveau des tanneries dans l'ancienne médina dans le cadre du programme de réhabilitation des monuments historiques (97,3 MDH). Il s'agit aussi de l'acquisition des équipements de protection individuelle au profit des tanneurs de Chouara (0,5 MDH) et l'achat des équipements de protection individuelle pour les tanneurs de Sidi Moussa et Ain Azliten (0,8 MDH), rapporte la MAP.
La tannerie traditionnelle est pratiquée actuellement dans trois maisons traditionnelles dans l'ancienne médina, à savoir Chouara, Kerniz Sidi Moussa et Ain Azliten, outre celles de Ain Noqbi et de Meknès, note le document.
Le chiffre d'affaires de la filière du cuir représente 40 % du celui de l'artisanat à Fès, qui compte plus de 800 tanneurs, soit 45 % de l'ensemble des tanneurs à l'échelle nationale. La filière emploie quelque 15.000 personnes, soit 41 % du nombre total des artisans de la cité Idrisside.
Placé sous le thème ‘'Le secteur du cuir, des perspectives économiques prometteuses'', le Salon de l'artisanat du cuir tend à promouvoir la commercialisation des produits d'artisanat et l'échange d'idées et d'expériences entre les professionnels de la filière.
Il est également une occasion pour les visiteurs de découvrir le savoir-faire et les créations des artisans dans les métiers de tannage des peaux, les produits de maroquinerie, les chaussures, les vêtements et autres produits en cuir de toutes les régions du Royaume.
Cette manifestation économique, initiée en collaboration avec le Conseil de la région Fès-Meknès, le Conseil de la commune et le Conseil préfectoral de Fès, connaît la participation de 120 exposants professionnels de la filière, dont des artisans, des petites et moyennes entreprises, des coopératives professionnelles et des acteurs spécialisés dans les équipements de travail de cuir.
Etalé sur une superficie de 4.000 m2, ce salon comprend plusieurs espaces dédiés aux antiquités, aux produits des lauréats des centres de formation de l'artisanat, à la commercialisation ainsi que des stands dédiés aux enfants et aux équipements techniques.
Cette édition est marquée par l'organisation de plusieurs séminaires et tables rondes, animées par des chercheurs et des spécialistes de la filière cuir.
Parallèlement à ce salon, des séances de formation sont organisées en faveur des artisans pour améliorer leurs capacités et élargir leurs connaissances dans le domaine.
Le salon 2019, initié en coordination avec la direction régionale de l'artisanat de Fès, rend hommage, par ailleurs, aux meilleurs maîtres artisans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.