Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    La justice algérienne expulse Ahmed Reda Benchemsi    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Industrie pharmaceutique: Doukkali benchmarque l'expérience chinoise    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Jeux africains 2019 : Plus de 6.000 athlètes présents au Maroc    Karim Alami perd tragiquement son fils    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La prise de conscience!    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    La France se prépare à accueillir le G7    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le fauteuil    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Sept personnes arrêtées à Fès : Saisie de plus de 7.000 comprimés psychotropes    Météo: les prévisions de ce lundi    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir
Publié dans Libération le 23 - 07 - 2019

Des partis d'opposition algériens ont posé dimanche des conditions au dialogue proposé par les dirigeants, dont la libération des "détenus politiques" et le départ du "système" au pouvoir, des revendications du mouvement de contestation qui secoue l'Algérie depuis février.
"Aucune initiative politique et aucun dialogue ne sont envisageables sans la satisfaction" de certaines "exigences" comme la libération des "détenus politiques", l'ouverture du champ politique et médiatique et le départ des figures du régime, ont estimé ces partis dans un texte commun.
Le président par intérim Abdelkader Bensalah, au pouvoir depuis la démission du président Abdelaziz Bouteflika le 2 avril, a proposé début juillet un dialogue national pour préparer la présidentielle dans lequel ni les autorités ni l'armée ne seraient impliquées.
L'opposition et les contestataires, qui ont d'abord réclamé le départ de M. Bouteflika et désormais celui de ses anciens fidèles toujours au pouvoir, refusent que des proches de l'ancien président organisent une présidentielle. L'élection convoquée le 4 juillet avait été annulée faute de candidats.
Ces partis d'opposition, qui ont établi le 26 juin un "Pacte politique pour une véritable transition démocratique", regroupent notamment le Front des forces socialistes (FFS, plus ancien parti d'opposition, 14 députés sur 462), le Parti des travailleurs (PT, extrême gauche, 11 députés) et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, parti laïc, 9 députés).
Partis d'opposition, société civile et observateurs attendent de voir comment la proposition de dialogue sera concrétisée car aucun nom n'a été avancé.
Mi-juin, une centaine d'organisations de la société civile algérienne avaient appelé à une "transition de six mois à un an maximum" pilotée par une ou des personnalités consensuelles.
L'une des organisations, le Forum civil pour le changement (FCC), a proposé mercredi une liste de 13 personnalités pour trouver une issue à la crise politique, parmi lesquels d'anciens responsables, comme les deux ex-Premiers ministres Mouloud Hamrouche et Mokdad Sifi, des avocats et des militants des droits humains.
L'initiative avait été "accueillie favorablement" par M. Bensalah.
Plusieurs de ces 13 personnalités ont exigé des conditions préalables avant tout dialogue, notamment la libération des prisonniers d'opinion et l'ouverture du champ médiatique.
Plusieurs manifestants ont été récemment placés en détention préventive à Alger pour avoir contrevenu à l'interdiction de porter le drapeau culturel amazigh (berbère) dans les manifestations.
Lakhdar Bouregaâ, un célèbre vétéran de la guerre d'indépendance a également été placé en détention préventive fin juin après avoir été inculpé d'"outrage à corps constitué et atteinte au moral de l'armée".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.