L'américain BayBridgeDigital à la recherche de 150 profils en CDI au Maroc    Blanchiment : Levée de boucliers au Parlement    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Evolution du coronavirus au Maroc : 3508 nouveaux cas, 359.844 au total, mardi 1er décembre à 18 heures    Vague de froid à Zagora: les autorités se mobilisent    ADM : 500 millions de recettes en moins à cause de la Covid    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Emploi. Le handicap n'est pas une fatalité    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Mission française au Maroc : le port du masque désormais obligatoire à partir du CP    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    Nouveau revers pour Donald Trump    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    El Otmani met en évidence l'élan de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    Fonds Mohammed VI d'investissement, fer de lance de la relance économique    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Appel à la lutte contre les formes contemporaines d'esclavage    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Rokhas: une plateforme au service du citoyen    Fès: L'ENCG s'allie au groupe français ESC Clermont    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Juventus-Dynamo Kiev: Stéphanie Frappart première arbitre femme en Ligue des Champions masculine !    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    Anouar Dbira : Nous tenterons de gagner la Coupe duTrône    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    La cause palestinienne est la clé de voûte de toute solution permanente et globale au Moyen-Orient    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinéma sur la Muraille : Le cinéma en fête à Essaouira
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2019

La ville d'Essaouira abritera, dimanche, la première édition de l'initiative baptisée "Cinéma sur la Muraille", une manifestation qui vise à célébrer le 7ème art et offrir aux cinéphiles souiris et d'ailleurs l'opportunité de renouer, chaque mois, avec cet art. Initié par l'Association "Moga'Jeunes" en partenariat avec l'Association Essaouira-Mogador, la Cinémathèque marocaine, le Centre cinématographique marocain (CCM) et les autorités de la ville, ce rendez-vous cinématographique permettra donc aux autochtones comme aux visiteurs de la cité des Alizés d'assister, chaque mois et gratuitement, à la projection d'un film grand public en plein air. Cet événement, qui se déroulera pour sa première édition à la mythique Place El Menzeh (20H00), vient donc s'ajouter à une série d'activités inédites menées par la société civile locale pour booster la dynamique culturelle et artistique que connaît la ville d'Essaouira tout au long de l'année et renforcer ainsi son attractivité en tant que capitale du tourisme culturel par excellence. Lors de cette première édition, le public souiri sera convié à venir nombreux apprécier le film "Lahnech", d'une durée de 1h30, sortie en 2017. De son réalisateur Driss Mrini, avec comme acteurs principaux les talentueux Aziz Dadas et Majdouline Idrissi, ce film est une comédie noire qui focalise sur Dadas qui incarne le personnage d'un homme qui usurpe la profession d'un flic sans calculer les conséquences de son acte. Mais ce qui était imprévisible est qu'une policière tombe amoureuse de lui alors qu'elle est censée l'arrêter. Suite à diverses aventures inouïes, drôles et comiques, il s'aperçoit combien les relations humaines sont souvent très fragiles dans un univers dominé par les apparences.
Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Association "Moga'Jeunes", Otmane Mazzine, a fait savoir que cette structure associative, qui comprend en son sein un groupe de jeunes Souiris déterminés à contribuer aux efforts de développement de leur ville, aspire à créer sans cesse de nouvelles activités au profit de la population d'Essaouira comme pour ses hôtes, notamment les jeunes, afin de favoriser leur épanouissement. "Nos sommes là pour œuvrer par, pour et avec les jeunes d'Essaouira et d'ailleurs, afin de permettre à la jeunesse souirie de faire sa place dans la ville", a-t-il expliqué.
Née le 15 avril 2019, l'Association ''Moga'Jeunes'' se fixe aussi pour missions d'oeuvrer par, pour et avec les jeunes de la ville d'Essaouira et d'ailleurs à faire vivre la fraternité, lutter contre l'exclusion, promouvoir les valeurs d'ouverture, de partage et du vivre-ensemble, préserver le patrimoine et contribuer à l'émergence d'une jeunesse citoyenne et responsable, a précisé M. Mazzine.
De son côté, le président de l'Association "Marocains Pluriels" et parrain de "Moga'Jeunes", Ahmed Ghayet, a indiqué que cette manifestation cinématographique vise à offrir une projection de films mensuelle et gratuite à la population et notamment la jeunesse, surtout que la ville d'Essaouira ne possède pas de salle de cinéma. "La culture en général et le cinéma en particulier sont de précieux vecteurs pour transmettre des messages. Donc, nos objectifs sont à la fois culturels, civiques et facilitateurs du vivre-ensemble, puisque le cinéma permet l'ouverture sur l'Autre et la connaissance d'Autrui", a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.