Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Naïf Aguerd proche d'un accord avec l'OGC Nice ?    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Mohamed Taabouni, le plus performant d'une génération dorée    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Coronavirus : 74 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7.406 cumulés, samedi à 16h    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Coronavirus : 43 nouveaux cas, 7375 au total, samedi 23 mai à 10h    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinéma sur la Muraille : Le cinéma en fête à Essaouira
Publié dans Libération le 24 - 08 - 2019

La ville d'Essaouira abritera, dimanche, la première édition de l'initiative baptisée "Cinéma sur la Muraille", une manifestation qui vise à célébrer le 7ème art et offrir aux cinéphiles souiris et d'ailleurs l'opportunité de renouer, chaque mois, avec cet art. Initié par l'Association "Moga'Jeunes" en partenariat avec l'Association Essaouira-Mogador, la Cinémathèque marocaine, le Centre cinématographique marocain (CCM) et les autorités de la ville, ce rendez-vous cinématographique permettra donc aux autochtones comme aux visiteurs de la cité des Alizés d'assister, chaque mois et gratuitement, à la projection d'un film grand public en plein air. Cet événement, qui se déroulera pour sa première édition à la mythique Place El Menzeh (20H00), vient donc s'ajouter à une série d'activités inédites menées par la société civile locale pour booster la dynamique culturelle et artistique que connaît la ville d'Essaouira tout au long de l'année et renforcer ainsi son attractivité en tant que capitale du tourisme culturel par excellence. Lors de cette première édition, le public souiri sera convié à venir nombreux apprécier le film "Lahnech", d'une durée de 1h30, sortie en 2017. De son réalisateur Driss Mrini, avec comme acteurs principaux les talentueux Aziz Dadas et Majdouline Idrissi, ce film est une comédie noire qui focalise sur Dadas qui incarne le personnage d'un homme qui usurpe la profession d'un flic sans calculer les conséquences de son acte. Mais ce qui était imprévisible est qu'une policière tombe amoureuse de lui alors qu'elle est censée l'arrêter. Suite à diverses aventures inouïes, drôles et comiques, il s'aperçoit combien les relations humaines sont souvent très fragiles dans un univers dominé par les apparences.
Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Association "Moga'Jeunes", Otmane Mazzine, a fait savoir que cette structure associative, qui comprend en son sein un groupe de jeunes Souiris déterminés à contribuer aux efforts de développement de leur ville, aspire à créer sans cesse de nouvelles activités au profit de la population d'Essaouira comme pour ses hôtes, notamment les jeunes, afin de favoriser leur épanouissement. "Nos sommes là pour œuvrer par, pour et avec les jeunes d'Essaouira et d'ailleurs, afin de permettre à la jeunesse souirie de faire sa place dans la ville", a-t-il expliqué.
Née le 15 avril 2019, l'Association ''Moga'Jeunes'' se fixe aussi pour missions d'oeuvrer par, pour et avec les jeunes de la ville d'Essaouira et d'ailleurs à faire vivre la fraternité, lutter contre l'exclusion, promouvoir les valeurs d'ouverture, de partage et du vivre-ensemble, préserver le patrimoine et contribuer à l'émergence d'une jeunesse citoyenne et responsable, a précisé M. Mazzine.
De son côté, le président de l'Association "Marocains Pluriels" et parrain de "Moga'Jeunes", Ahmed Ghayet, a indiqué que cette manifestation cinématographique vise à offrir une projection de films mensuelle et gratuite à la population et notamment la jeunesse, surtout que la ville d'Essaouira ne possède pas de salle de cinéma. "La culture en général et le cinéma en particulier sont de précieux vecteurs pour transmettre des messages. Donc, nos objectifs sont à la fois culturels, civiques et facilitateurs du vivre-ensemble, puisque le cinéma permet l'ouverture sur l'Autre et la connaissance d'Autrui", a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.