Présidentielles Polonaises: Réélection d'Andrzej Duda    Nouvelle rencontre réussie du président de l'ANME avec le ministre Othmane El Ferdaous    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Orientation pédagogique : L'Université Mohammed V de Rabat conseille ses étudiants potentiels    Remaniement ministériel en Tunisie    Le projet de loi de finances rectificative adopté par la Chambre des représentants    Air Arabia Maroc lance son programme de vols spéciaux    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Le roi Mohammed VI a écrit à Emmanuel Macron    Coronavirus : 111 nouveaux cas, 16.047 cas au total, mardi 14 juillet à 10h    Covid 19 : 111 nouveaux cas et 469 nouvelles guérisons ce mardi à 10h    Impact Covid-19 – Tourisme : Le plan de relance en Conseil de gouvernement    Foot. Le Real se rapproche du titre    Pêche au poulpe à Dakhla : Le quota global est fixé à 15.000 tonnes    Aïd Al-Adha : Plus de 7,2 millions de têtes d'ovins et de caprins identifiées à ce jour    Covid-19: El Othmani adresse un message aux Marocains    Classes préparatoires : Les candidatures d'accès aux centres publics prolongées jusqu'à ce mardi    France. Un 14 juillet pas comme les autres    Présidentielle en Pologne: Le conservateur Andrzej Duda rempile    Mauvaise gestion du patrimoine architectural de Casablanca: Le gouverneur limogé    Mahi Binebine n'ira pas à Perpignan    Un centre de ressources collaboratif pour la culture    L'approvisionnement en eau potable pose problème à Meknès et Fquih Ben Saleh    Premières élections régionales en Espagne depuis la pandémie    Une première médicale à Dakhla    La province de Jerada se dote d'un marché moderne de bestiaux    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Spike Lee appelle à déboulonner les statues à l'effigie des "héros" des Etats esclavagistes    La reprise de la demande intérieure pourrait faire rebondir l'économie marocaine en 20214    Le Laboratoire de l'info : Spécial paix au Proche-Orient (Vidéo)    Feddal débarque au Sporting Lisbonne    Pour Mendy, le pic de forme arrive à point nommé    Devant du public, la rentrée tonitruante des "Quatre fantastiques" du PSG    Pourquoi Christopher Nolan ne veut pas de chaise sur ses tournages ?    Le CCM dévoile les projets de films admis à l'avance sur recettes    Victime de ses clusters : Tanger en portes closes    Le Bureau politique regrette que la majorité n'ait pas été associée à la préparation de la loi de Finances rectificative    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdeladim Chennaoui    Mauvaises langues    Liga: Lionel Messi égale Thierry Henry !    Le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf se poursuit    Elections 2021: Quelle approche faut-il adopter?    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Monténégro    Essaouira reprend son souffle    Manchester City: le TAS annule la sanction de l'UEFA    Les Frères Naciri réalisent et produisent «Malheur Malheur» de Maître Gims    Lekjaâ veut un contrat programme entre la FRMF et la DTN    Un artiste charismatique s'en va    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle
Publié dans Libération le 19 - 09 - 2019

La nouvelle saison culturelle au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra démarre en mode cinéma, à l'occasion de la 13ème édition du Festival international du film de femmes de Salé, tenue du 16 au 21 septembre.
Le programme général de cette édition comporte, notamment, une compétition officielle de films de long métrage de fiction traitant de la thématique de la femme, une compétition officielle documentaire consacrée à la lutte des femmes pour l'égalité et contre toute forme de discrimination, un regard sur le court métrage marocain de jeunes réalisatrices et de talents émergents et un regard sur le long métrage marocain.
Les cinéphiles auront également rendez-vous avec les classiques du cinéma africain et arabe au féminin, à travers des films ayant contribué au devenir de l'Afrique et du monde arabe et un hommage au cinéma tunisien, invité d'honneur du festival, pour tout ce qu'il partage avec le cinéma marocain. Ce festival servira de passerelle entre les manifestations ludiques organisées durant la période estivale, notamment les concerts de musique et les activités intellectuelles, littéraires et artistiques destinées au public qui s'apprêtent à la rentrée scolaire et universitaire.
Ainsi, les universités et les écoles supérieures contribuent amplement à l'animation culturelle et intellectuelle dans la région, que ce soit de manière directe via l'organisation des séminaires et des conférences ou en nouant des partenariats avec des institutions culturelles marocaines ou internationales.
Outre les établissements universitaires, le mois de septembre de chaque année est considéré comme une date butoir des activités des centres culturels étrangers qui décortiquent finement un agenda culturel tant riche que diversifié tout au long de l'année jusqu'à la fin du mois de juin. Ces activités à vocation culturelle constituent des rendez-vous phares dans l'agenda culturel de la capitale, en particulier le public marocain qui s'intéresse davantage à la chose culturelle et à d'autres cultures.
Le théâtre compte parmi les principales composantes du paysage culturel dans la région, en particulier dans la ville de Rabat où s'érige le somptueux théâtre national Mohammed V, qui arbitrera le 30 septembre la première activité culturelle au titre de la saison 2019-2020. Il s'agit de la pièce théâtrale intitulée "Anamss" (la fouine), écrite par Abdelilah Benhadar et réalisée par Amine Nassour et qui a été présentée, pour une première, au début de ce mois dans le cadre de la saison culturelle de Kénitra.
Dans ce sillage, la nouvelle saison culturelle sera marquée par des expositions au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain, qui offre actuellement l'opportunité à ses visiteurs de découvrir la célèbre sculpture "Le Cheval", du grand sculpteur colombien Fernando Botero.
Non loin de l'imposante sculpture de Botero, qui trône majestueusement au cœur de la capitale, surgit également l'œuvre de la sculptrice marocaine Ikram Kabbaj, qui prend la forme d'un triptyque de trois sculptures en marbre noir poli et qui captivent le regard par leur singularité.
Parmi les événements hauts en couleur de la nouvelle saison culturelle dans la région, figure la première édition de la biennale internationale de Rabat, prévue du 24 septembre au 18 décembre prochain sous le thème "Un instant avant le monde", qui mettra à l'honneur l'art urbain à travers une œuvre qui sera réalisée par des artistes marocains. Elle s'ajoutera aux fresques qui ornent les murs d'une ville dans laquelle les cultures fusionnent et les couleurs foisonnent.
En revanche, si ailleurs, les maisons d'éditions choisissent les mois de septembre et d'octobre pour annoncer de nouvelles publications ou annoncer les lauréats des prix littéraires, les activités liées à l'édition au niveau de la région et au Maroc en général restent limitées.
L'activité culturelle dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, à l'instar des saisons culturelles précédentes, reste concentrée dans ses trois principales villes (Rabat, Salé et Kénitra) et encore plus au niveau de la capitale, alors que les activités culturelles sont peu nombreuses dans les petits patelins et en milieu rural et demeurent tributaires d'initiatives limitées de collectivités territoriales et de la société civile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.