Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    A la demande du gouvernement, RAM devra céder 20 appareils et donc réduire ses effectifs du tiers    La finale de la Coupe du Portugal de football n'aura pas lieu à Lisbonne    Compétences numériques : Microsoft et LinkedIn soutiennent le retour à l'emploi    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    Coronavirus : 246 nouveaux cas, 13.215 cas au total, vendredi 3 juillet à 10h    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Bac au Maroc: l'épreuve d'arabe a fuité sur Facebook    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 246 nouveaux cas, 13.215 au total    Casablanca : Les épreuves du Bac sous haute sécurité sanitaire    Ouvertures des frontières: L'Espagne reste fermée aux Marocains, Algériens et Chinois    Laâyoune : Près de 12 tonnes de drogue incinérées    Fès: drame évité de justesse à l'ancienne médina    Tawtik.ma : Plus de 400.000 opérations gérées annuellement sur la plateforme    Interview – NoboxLab: Une startup tangéroise qui promeut la formation à distance    Forum Sino-Arabe : une alliance stratégique renforcée    Edouard Philippe présente sa démission    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 3 juillet    Edito : Bac    Mohamed Ziane écope d'une année de suspension d'exercice de la fonction    Musées: Le ministère de la Culture appuie la FNM    Et si Casablanca retrouvait son statut de «ville monde»?    Le Maroc réitère sa demande à Amnesty international    Plan israélien d'annexion : le groupe arabe auprès de l'Unesco, présidé par le Maroc, vent debout contre le projet    Le CSPJ plaide pour la préservation de l'indépendance de la justice    Installation à Lima du groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc    Aymane Mourid signe à Leganés jusqu'en 2024    Championnat national virtuel de muai-thaï    Marocains bloqués à l'étranger: rapatriement d'un nouveau groupe depuis l'Égypte    Le WAC se prépare à défendre son titre    Amekraz/CNSS. Il y'a encore plus grave    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Après l'allégement des mesures de confinement, la reprise des tournages fait face à une série de difficultés    Nouvelles "mesures de résistance" en faveur du cinéma    Cinq œuvres de réalisateurs marocains subventionnées par Doha Film Institute    Driss Lachguar préside vendredi et samedi trois réunions régionales    Lions de l'Atlas. Chadli pour succéder à Revel ?    Les allégations des adversaires de l'intégrité territoriale du Royaume mises à nu    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen se saisit officiellement de l'affaire    Officiel: Achraf Hakimi rejoint l'Inter    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Comment Kabila détournait les richesses de la RDC    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    Liga: un Marocain signe à Leganés    Visite de soutien et de solidarité du Premier secrétaire à l'Ambassadeur de Palestine à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable
Publié dans Libération le 19 - 09 - 2019

Le développement et la promotion des produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable et bénéfique en faveur de toutes les régions du Royaume, a souligné, récemment à Rabat, le directeur général de l'Agence pour le développement agricole (ADA), Al Mahdi Arrifi.
S'exprimant lors de l'atelier de clôture du projet d'accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir au Maroc (PAMPAT), financé par le Secrétariat d'Etat à l'Economie suisse (SECO) et exécuté par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), en étroite collaboration avec l'ADA, M. Arrifi a souligné que ce projet a permis d'assister les coopératives dans les actions de valorisation de deux produits du terroir ayant une importance particulière et bénéficiant tous les deux d'une indication géographique protégée (IGP).
Il s'agit de "l'Argane" et "la figue de barbarie d'Ait Baâmrane", a-t-il précisé, notant que ces deux filières offrent des perspectives prometteuses en termes de contribution à la croissance économique, à la création d'emplois, à la participation féminine au développement économique inclusif du pays et à la réduction de la pauvreté.
Pour sa part, rapporte la MAP, la représentante Pays de l'ONUDI, Hanan Hanzaz, a fait observer que dans le cadre du projet PAMPAT, qui s'aligne sur la stratégie de développement des produits du terroir et qui constitue un appui à la promotion des produits labellisés au Maroc, un axe structurant a concerné la conception des outils nécessaires et la mise sur pied d'un concours marocain des produits du terroir, notant que trois éditions ont déjà eu lieu avec une augmentation du nombre de produits inscrits de 373 en 2014 à 650 en 2018 (+74%).
Elle a, de même, mis en avant les résultats au niveau du Royaume et les échanges facilités par le projet avec la Tunisie qui ont permis de dupliquer l'expérience marocaine et de mettre en place, sur la base du modèle marocain, un concours tunisien des produits du Terroir en 2017, en plus d'un réseau international des concours des produits du terroir qui sera mis en place.
De son côté, Benjamin Frey, chef de la Coopération à l'ambassade de Suisse à Rabat, a souligné que le financement du projet PAMPAT s'inscrit dans le cadre du soutien de la Confédération suisse au Maroc dans l'effort qu'il entreprend pour la valorisation et la promotion des produits du terroir, notant que cet atelier constitue une occasion pour relater les réalisations et les impacts de ce projet touchant à sa fin.
Les éléments essentiels de l'approche PAMPAT, a expliqué M. Frey, sont le développement de produits exportables, la qualité et la traçabilité, ainsi que la valorisation locale des matières premières et la mise en place de partenariats entre entreprises et coopératives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.