Vie privée: Le Parquet général veut renforcer la protection    Le projet de loi de finances au Parlement    Brexit: Les principaux points du nouvel accord    Un Monde Fou    Le groupe Lamatem inaugure la première usine de textile médical au Maroc    Dans un message adressé aux participants à la deuxième Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Divers Economie    L'Espagne, berceau des précieux faucons du Moyen-Orient    La digitalisation joue un rôle prépondérant en matière d'impulsion de la croissance économique    Madrid de nouveau sur la sellette    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Premier League : Manchester met fin à la série victorieuse de Liverpool    Calcio : L'Inter reste aux trousses de la Juve    Amine Harit convoité par le Barça    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    L'urgence d'investir dans l'éducation numérique en Afrique    Des chercheurs ont filmé la fourmi la plus rapide du monde    Mobilisation sociale contre la déperdition scolaire à Essaouira    L'UE et l'ONUDC en ordre de bataille à Rabat    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Sauvages" imagine un président français issu de l'immigration maghrébine    Participation marocaine à la Foire internationale du livre de Belgrade    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Casablanca : Un pédophile viole plus de 40 fillettes    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    La Chine affiche son ambition de « grande puissance » de l'internet    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Faouzi Skali : «Nous sommes dans l'exploration de la culture soufie en tant que telle»    Les fantaisies d'un président!    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le développement de la flotte de RAM, un prérequis pour mieux servir le tourisme national
Publié dans Libération le 19 - 09 - 2019

Royal Air Maroc (RAM) est amenée à augmenter sa flotte et s'ériger en un transporteur global au rythme de croissance supérieur pour mieux servir les intérêts du tourisme national, a souligné mardi à Casablanca, le président directeur général de la compagnie, Abdelhamid Addou.
"La transformation en une compagnie aérienne plus forte et résiliente peut servir comme accélérateur de la stratégie touristique en développant des destinations touristiques marocaines via le point à point, le domestique et le hub", a expliqué M. Addou qui s'exprimait lors de la 15ème édition des "Mardis du tourisme" tenue sous le thème "Plan de développement de la RAM: Quelle vision à moyen et long termes?".
Pour M. Addou, la mise en place de dessertes point à point ciblées et optimisées et la création d'un hub efficient d'une taille critique vont permettre une connectivité accrue des régions touristiques via le réseau domestique. La RAM est prête à mettre à disposition des acteurs de tourisme un outil dédié et dimensionné selon leurs besoins, a-t-il assuré.
Le PDG de RAM a, par ailleurs, fait état de l'impact positif de la régionalisation avancée sur le transport aérien domestique, faisant observer que 28 routes domestiques sont opérées par la compagnie nationale offrant plus de 40.000 sièges et 395 vols par semaine et connectant 17 villes marocaines, rapporte la MAP.
De nouveaux flux touristiques ont été créés grâce au hub et à l'ouverture de lignes RAM dont la Route vers le Brésil qui a ramené 35.000 touristes brésiliens au Maroc, a-t-il poursuivi, mettant l'accent sur l'objectif de doubler leur nombre à l'horizon 2022 grâce aux multiples actions promotionnelles entamées avec l'Office national marocain du tourisme (ONMT).
La RAM, a-t-il ajouté, doit tirer avantage d'une situation géographique exceptionnelle et d'un double Opensky permettant de capter des flux transverses importants et de la présence d'une base clients robuste, notamment, les touristes et les diasporas, faisant écho aux priorités stratégiques et diplomatiques du Royaume.
Au niveau de la qualité de services, Royal Air Maroc a amélioré significativement sa qualité de service décrochant ainsi le rating 4 étoiles de Skytrax, un organisme de consultation de renom, et a digitalisé davantage ses services pour une meilleure expérience client grâce à des applications comme Ram Assistant, MyRam et Bag Track, a-t-il dit.
Et de noter que la compagnie nationale affiche également l'ambition de positionner le Maroc comme porte d'entrée de l'Afrique au service du rayonnement diplomatique du Royaume et de construire un modèle économique pérenne et créateur de valeurs au service du développement socioéconomique du pays.
Lancé par Premium Travel News en 2018, "Mardis du Tourisme" est un cycle de conférences novateur dans le monde du tourisme qui se tient chaque mois. Ce concept s'adresse à tous les acteurs publics et privés concernés par le tourisme au Maroc et a pour objectif de créer le débat et contribuer à prioriser le secteur du tourisme sur les agendas des pouvoirs publics et des acteurs privés liés à ce domaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.