Report des promotions: Les enseignants dénoncent!    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Pape Diouf, ancien président de l'OM, meurt du coronavirus    Nador : arrestation d'un individu en flagrant délit de possession de 3,8 kg d'héroïne    Coronavirus : 15 nouveaux cas confirmés, 617 au total, ce mardi 31 mars à 21h    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    Covid-19: nouvelles mesures au profit des établissements et entreprises publics    Le dirham se déprécie face à l'euro et le dollar    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Ouverture de la deuxième session législative le 10 avril prochain    Les éboueurs en première ligne à Fès    DGAPR : Soukaina Glamour et Ibtissam Batma ne bénéficient d'aucun traitement préférentiel    Communiqué du Bureau politique du PPS    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Hicham Hajji : «La culture restera toujours présente. Elle est indispensable»    «Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan    Confinement : Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    L'ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière    Covid-19 : 20 millions de dirhams mobilisés par le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    La culture à portée de clic!    Port d'Agadir : Hausse de 7% de l'activité    Banque Populaire : nouvelles mesures en faveur des entreprises    Covid-19: le Consulat rassure les Marocains d'Italie    Coronavirus : le Maroc peut en sortir plus fort    Issam-Eddine Tbeur: «la peste soit sur le Coronavirus !»    Les pjdistes mangent à tous les râteliers, dont la maladie, pour se placer en pole position du triple échiquier électoral de 2021    Fonds anti-Coronavirus: Abdelilah Benkirane -t-il fait don de sa pension exceptionnelle ?    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tenue à Rabat du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement
Publié dans Libération le 20 - 09 - 2019

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a appelé, mercredi à Rabat, à conjuguer les efforts des parlementaires en faveur de l'application des décisions internationales en matière de population et de développement durable, ainsi que d'activer leurs rôles en faveur de la promotion des politiques de population et de développement dans les pays arabes.
Ces rôles englobent le volet législatif à travers la révision des législations et leur adaptation avec les objectifs du développement, mais aussi le volet de contrôle pour s'assurer que les gouvernements jouent leurs rôles dans les secteurs concernés et qu'ils déploient suffisamment de moyens et dévoilent les informations nécessaires à cet effet, a souligné Hakim Benchamach à l'ouverture de la réunion du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement, organisée à l'occasion du 25ème anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement sous le thème «Aller de l'avant dans la mise en œuvre des travaux non réalisés de la Conférence internationale sur la population et le développement».
Il a aussi mis l'accent sur la nécessité de procéder à une transformation du mode de réflexion autour des questions de la population et du développement, en donnant la priorité aux droits des individus, à leur égalité, leur dignité et leur prospérité, ainsi qu'en faisant le lien entre population, droits de l'Homme, croissance économique continue et développement durable et en veillant à traiter ces questions de manière globale et consolidée.
Par ailleurs, il a indiqué que les questions sur lesquelles se penche le Forum sont substantielles pour la stratégie de développement durable à l'horizon 2030, que se soit en matière d'autonomisation des femmes et leur pleine participation à la prise de décision et l'élaboration et la mise en œuvre des politiques qui les concernent, ou en rapport avec les jeunes, la famille et la migration qui constitue l'un des plus grands défis pour le développement de la région.
Le président de la Chambre des conseillers a appelé dans ce sens à renforcer les acquis réalisés ces 25 dernières années, depuis le Sommet international sur la population et le développement tenu au Caire, notant que la réunion du Forum offre l'occasion d'échanger les idées, les expériences et les expertises entre parlementaires et experts, ce qui est à même de jeter les bases d'une collaboration arabe commune visant à réaliser les objectifs de développement auxquels aspirent les peuples de la région.
De son côté, le vice-président de l'Union des parlementaires japonais pour la population, Teruhiko Mashiko, a estimé qu'aucune société ne peut réussir le développement durable sans assurer la stabilité de la population, mettant l'accent sur l'importance de garantir l'accès à la santé reproductive et d'opter pour l'approche des droits de l'Homme lorsqu'il s'agit de traiter les questions de la population à travers le monde.
«Il n'y a pas de réponse unique aux enjeux de la population dans des sociétés très diverses sur les plans culturel et religieux», a-t-il fait remarquer, notant que cette rencontre, organisée en collaboration avec l'Association asiatique de la population et du développement, constitue une occasion pour passer en revue les efforts déployés tout au long de ces 25 dernières années, ainsi que pour élaborer des recommandations qui seront débattues au Sommet mondial sur la population et le développement de Nairobi prévu en novembre prochain.
Pour sa part, le directeur du Fonds des Nations unies pour la population pour la région arabe, Luay Shabana, a salué la collaboration entre l'Association asiatique de la population et du développement et le Forum des parlementaires arabes pour la population et le développement, qui donne le bon exemple en matière de promotion du rôle des parlementaires au service de l'agenda du développement durable.
Cette réunion de trois jours est organisée dans le cadre des préparatifs du Sommet de Nairobi (12-14 novembre), qui célèbrera le 25ème anniversaire du Sommet du Caire et le 50ème anniversaire de la création du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.