L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    Gare aux sceptiques !    Covid-19 : Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Explosions à Beyrouth: le roi Mohammed VI a écrit au président Aoun    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Twitter. #SoisUneFemme, le hashtag contre le sexisme au quotidien    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    US Round Up du mardi 4 août – Microsoft/TikTok, Recensement 2020, NYC Restaurants, Sean Penn & Leila George    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Banque mondiale prévoit une accélération de la croissance de l'économie marocaine
Publié dans Libération le 12 - 10 - 2019

La Banque mondiale prévoit une accélération progressive de la croissance de l'économie marocaine pour s'établir en moyenne à 3,3 % en 2020 et 2021.
Dans son dernier rapport de suivi de la situation économique, publié mercredi, l'Institution de Bretton Woods attribue cette croissance prévisionnelle principalement à des activités secondaires et tertiaires plus dynamiques, soutenues par de substantiels investissements étrangers.
En particulier, d'importants flux d'IDE continuent d'alimenter l'industrie automobile, notamment la nouvelle usine Peugeot – qui doublera à terme la capacité de production du secteur – ainsi que les services logistiques et commerciaux liés à l'extension du port de Tanger, relèvent les économistes de la Banque mondiale.
L'inflation devrait à moyen terme se chiffrer autour de 1% en moyenne, ajoute le rapport, notant que les perspectives à moyen terme supposent des réformes soutenues, notamment pour maintenir la rigueur budgétaire, augmenter les recettes fiscales, améliorer la gouvernance et la surveillance des entreprises d'Etat, accroître la flexibilité des taux de change et réformer l'environnement des entreprises et le marché du travail.
Pour ce qui est de la situation actuelle, l'institution financière internationale estime que l'économie marocaine continue de tourner à un niveau inférieur à son potentiel, le secteur agricole non irrigué contribuant à sa volatilité et les autres secteurs enregistrant une reprise timide.
Ainsi, le PIB réel devrait continuer de ralentir pour atteindre 2,7% en 2019, sous l'effet du recul de la production agricole (moins 2,1%), selon la même source, qui prévoit, par ailleurs, une amélioration de la croissance non agricole (3,4% en 2019 contre 3% en 2018), tirée par de meilleurs résultats dans les secteurs des phosphates, de produits chimiques et du textile.
Du côté de la demande, la consommation privée contribuera le plus à la croissance, stimulée par l'augmentation des salaires et le recul de l'inflation, ajoute le document, notant que la contribution des exportations nettes restera négative, traduisant la faible compétitivité des exportations et de la dépendance à l'égard des importations énergétiques.
Grâce à une politique monétaire saine et à une offre abondante de produits alimentaires frais, l'inflation est restée faible, inférieure à 0,6%. Le taux de chômage diminuera légèrement pour s'établir à 9,3% au premier semestre 2019, alors que le taux d'activité continue de baisser et a atteint à 46,1%, relève-t-on de même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.