L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    Gare aux sceptiques !    Covid-19 : Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Explosions à Beyrouth: le roi Mohammed VI a écrit au président Aoun    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Twitter. #SoisUneFemme, le hashtag contre le sexisme au quotidien    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    US Round Up du mardi 4 août – Microsoft/TikTok, Recensement 2020, NYC Restaurants, Sean Penn & Leila George    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le village solaire d'Id Mjahdi se dote d'un Centre éducatif
Publié dans Libération le 14 - 10 - 2019

Le village solaire d'Id Mjahdi, premier village 100% autonome en matière d'énergie au Maroc, relevant de la commune d'Ounagha (province d'Essaouira), vient de se doter d'un Centre éducatif dédié à la promotion de l'enseignement préscolaire.
A cette occasion, une cérémonie d'inauguration de cette nouvelle structure de formation et d'apprentissage a eu lieu, samedi, en présence notamment des membres de l'Association Essaouira-Mogador, porteur du projet du village solaire Ait Mjahdi, de responsables du ministère de l'Energie, de partenaires français dudit projet, des élus locaux ainsi que d'autres personnalités.
Composé de deux salles de classe entièrement meublées et équipées d'outils éducatifs, d'un château d'eau et à terme, d'un terrain de sport et d'un espace de jeux, ce Centre profitera aux enfants âgés de 4 à 6 ans du village d'Ait Mjahdi comme à ceux en provenance de villages voisins.
Ce Centre offrira donc des prestations préscolaires (alphabétisation, sensibilisation, formation, éducation non formelle...), outre des classes d'alphabétisation pour les femmes et des activités socioculturelles selon les besoins.
Il se fixe pour objectif d'oeuvrer pour la sauvegarde du patrimoine social, économique, urbanistique et culturel de la région, la promotion du village ou encore le renforcement du tissu économique local.
Ce projet novateur s'assigne pour missions également de développer des actions pour préserver l'environnement et la déforestation, avec par exemple la mise en place de dispositifs d'énergies renouvelables essentiellement solaires, et de créer un lien social entre les habitants du village en favorisant l'accès à un centre d'éducation par la construction d'infrastructures scolaires (à savoir une école maternelle, un terrain de sport, un centre d'alphabétisation pour adultes).
Dans une allocution de circonstance, Tarik Ottmani, président du bureau exécutif de l'Association Essaouira-Mogador, s'est félicité de cette initiative citoyenne dédiée à promouvoir l'enseignement préscolaire chez les enfants du monde rural.
Il a tenu à rappeler que ce projet s'inscrit dans la continuité de la réalisation en 2017 du premier village solaire d'Afrique et de la construction d'une coopérative féminine d'huile d'argan sur ce même territoire.
''Réalisés dans le cadre des opérations de mécénat des entreprises +Le Petit Olivier+ et +Intermarché+, avec la participation du Cluster solaire et MASEN, et avec le soutien de la Fondation Mohammed VI pour la sauvegarde de l'arganier et de l'Association Essaouira-Mogador, ces équipements structurants pour Douar Id Mjahdi fonctionnent aujourd'hui très bien, au profit des habitants de ce même village'', s'est-il félicité.
M. Ottmani a émis le voeu de voir ce projet s'élargir davantage, mettant en avant l'impact socioéconomique de cette structure sur le quotidien des habitants du village.
La présidente de la commune d'Ounagha, Mme Amal El Hentati, a exprimé toute sa joie et sa fierté de voir ce projet aboutir, louant au passage la qualité du partenariat et de la coordination ainsi que la synergie créée entre acteurs marocains et français pour que ce projet-pilote complet et intégré puisse voir le jour.
Rachid Belmokhtar, membre de l'Association Essaouira-Mogador, a relevé que ce projet porte en lui les germes d'un espoir, notant que le Maroc est un pays de diversité, multiculturel, et disposant d'un énorme potentiel humain.
''Des actions comme celle d'aujourd'hui sont à saluer et à encourager dans la mesure où elles permettent de réduire les fossés, et d'introduire le confort et la modernité au niveau de ces villages'', a-t-il relevé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.