L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    Gare aux sceptiques !    Covid-19 : Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Explosions à Beyrouth: le roi Mohammed VI a écrit au président Aoun    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Twitter. #SoisUneFemme, le hashtag contre le sexisme au quotidien    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Des mesures préventives à Tanger-Assilah et à Fès    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    US Round Up du mardi 4 août – Microsoft/TikTok, Recensement 2020, NYC Restaurants, Sean Penn & Leila George    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bachir Edkhil : L'option référendaire est caduque
Publié dans Libération le 19 - 10 - 2019

L'Algérie et son protégé dans les camps de Tindouf doivent se rendre à l'évidence que l'option référendaire est caduque étant incompatible avec la réalité historique et sociologique de la région, a affirmé à Mexico l'universitaire et écrivain marocain Bachir Edkhil.
Intervenant mardi lors d'une conférence à l'Université Anáhuac de Mexico, sur le thème «Sahara: recensements espagnols et objectifs coloniaux», l'écrivain marocain a souligné que l'Algérie et le Polisario spéculent sur le nombre de la population des camps de Tindouf sachant qu'il n'y a jamais eu un recensement crédible dans la région.
Cet état de fait prouve, selon lui, l'incapacité à définir le corps électoral et donc l'impossibilité de procéder à un référendum. Lors de cette rencontre, Bachir Edkhil est revenu sur différents aspects historiques et sociologiques de la question du Sahara, et a mis l'accent sur les liens indéfectibles entre les populations de cette région et la monarchie.
L'universitaire marocain, qui intervenait dans le cadre du «Séminaire sur le Moyen-Orient et le Maghreb», a été l'invité d'une série d'activités culturelles, organisées par le président et la vice-présidente du think tank NejMaroc, Mohamed Badine El Yattioui et Claudia Barona Castañeda.
L'un des principaux objectifs de ce séminaire est de promouvoir la connaissance de la culture, de l'histoire, de la géographie et de l'importance géopolitique d'une région peu étudiée en Amérique latine, à savoir l'Afrique du Nord.
A Mexico, Bachir Edkhil a participé en tant qu'invité spécial à l'émission de radio «Dialogues avec le monde», au cours de laquelle il a parlé de sa passion pour la poésie et en particulier de son livre «Dune nue».
L'universitaire marocain a de même tenu une réunion de travail avec la responsable de la recherche de la faculté des études globales, Mme Catherine Prati Rousselet et son adjoint Angel Rabih Rayes, dans le but d'explorer les opportunités à même de contribuer au rapprochement des deux pays qui présentent des similitudes au niveau culturel et qui peuvent œuvrer ensemble pour faire face aux défis qui se présentent sur la scène mondiale pour les deux parties.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.