Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir qualifié pour les quarts de finale    Immigration clandestine : 5 individus devant la justice à Oujda pour falsification    Coronavirus : trois cas confirmés en France    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Washington et Rabat déterminés à travailler de concert
Publié dans Libération le 07 - 12 - 2019

Les Etats-Unis sont déterminés à œuvrer de concert avec le Maroc en vue de mettre pleinement à profit le potentiel de tous leurs citoyens afin d'assurer davantage de sécurité et de prospérité aux deux pays, a affirmé jeudi le département d'Etat à l'occasion de la visite du secrétaire d'Etat Michael Pompeo à Rabat.
Dans un communiqué diffusé jeudi sous le titre: «Visite de M. Pompeo au Maroc: Favoriser la coopération économique et sécuritaire», le département d'Etat est revenu sur le «partenariat fort» et les liens séculaires unissant les deux pays dans divers domaines et qui ont été consolidés davantage avec la conclusion en 2006 d'un accord de libre-échange et grâce au lancement d'un Dialogue stratégique en 2012.
«Notre amitié a perduré. Ensemble, nous cherchons à libérer le potentiel de tous nos citoyens pour assurer davantage la prospérité et la sécurité de nos deux pays», indique le Département d'Etat en rappelant que c'est en 1777 que le Royaume fut le premier pays à reconnaître au plan diplomatique les Etats-Unis d'Amérique. La même année, le Maroc a ouvert ses ports aux navires de la nouvelle République américaine, ce qui a permis aux Etats-Unis d'entreprendre des échanges commerciaux et de soutenir leur lutte pour la liberté, ajoute la même source. Actuellement, le Maroc est le seul pays d'Afrique à avoir conclu avec les Etats-Unis un accord de libre-échange.
Depuis l'entrée en vigueur de ce pacte en 2006, les exportations marocaines aux Etats-Unis ont plus que doublé et la valeur des échanges bilatéraux a quintuplé, poursuit le département d'Etat américain.
Les Etats-Unis et le Maroc entretiennent un important partenariat portant sur le développement économique, tel que mis en valeur lors de la récente visite au Maroc de la Conseillère spéciale du président américain, Ivanka Trump, axé sur les efforts du Millennium Challenge Corporation et de l'USAID pour promouvoir l'égalité des sexes dans tous les aspects de la croissance du pays, indique la même source. Le Maroc reste un partenaire sur de nombreuses questions de sécurité, souligne par ailleurs le communiqué qui met en avant la coopération militaire étroite entre les deux pays à travers des exercices conjoints et des programmes de formation.
Sur le plan sécuritaire au niveau régional et international, Washington met ainsi en exergue l'apport clé du Maroc qui «joue un rôle de premier plan dans la sécurité en Afrique». Le département d'Etat rappelle que le Royaume fournit plus de 2.000 soldats aux opérations de maintien de la paix des Nations unies en République démocratique du Congo et en République centrafricaine et joue un rôle clé dans le renforcement des capacités de sécurité régionales.
«Sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc est un acteur essentiel de la lutte mondiale contre le terrorisme», relève la même source en rappelant que le Maroc est coprésident du Forum mondial de la lutte contre le terrorisme et préside le groupe de travail du Forum sur les combattants terroristes étrangers. Les Etats-Unis ont, en outre salué, le Maroc en tant que «leader régional reconnu dans la promotion de la coexistence religieuse et du dialogue interreligieux».
Les 3 et 4 octobre, en partenariat avec les Etats-Unis, le Maroc a accueilli la 1ère Conférence régionale sur la protection du patrimoine culturel des communautés religieuses, à l'appui de la Déclaration de Potomac et de la liberté de religion, rappelle-t-on.
Le communiqué du département d'Etat a tenu à rappeler que le Maroc abrite le programme de Corps de la paix américain le plus ancien et le plus vaste de la région, avec plus de 5.000 volontaires au cours des 55 dernières années. Aujourd'hui, près de 200 volontaires du Corps de la paix s'emploient à renforcer les liens entre les deux pays, et favoriser avec les jeunes marocains des programmes de formation et de promotion du volontariat. Et le département d'Etat de rappeler enfin que la légation américaine à Tanger est la plus ancienne propriété diplomatique américaine au monde et le seul bâtiment situé en dehors des Etats-Unis au registre national des lieux historiques des Etats-Unis. En 2021, la légation fêtera son 200ème anniversaire en tant que propriété diplomatique américaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.