Assainir le processus électoral !    Guerre chimique du Rif. Emmanuel Macron interpellé    Coronavirus : 97% des pharmaciens alertent sur une rupture de stock de la chloroquine    Recherche scientifique : un nouveau coup de pouce à la matière grise    Fès opte pour un nouveau modèle de stationnement    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    Morts dus au Covid-19 : le Maroc fait, désormais, partie des 40 pays les plus endeuillés au monde    CGEM: Des « idées nouvelles » sur la table du gouvernement    Une banque de projets pour entreprendre dans l'industrie    Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 28 septembre    BVC : le marché reste fébrile et bascule dans le rouge    Confessions dominicales : Abu Wael al-Rifi révèle des scandales pesant des milliards    Liga: Barca, Real, Atletico... Résumé de la 3ème journée (VIDEOS)    On connaît le premier relégué de la Botola    Pédophilie. Ramid fait trembler les assassins    Allthenticate: Une arme marocaine contre la cyber insécurité    Météo: temps stable et ciel clair ce lundi au Maroc    Le point sur les vaccins anti Covid-19 testés dans le monde    ENTRETIEN – PCNS. «Apsaco Talks», la sécurité en Afrique s'impose    Tanger : Nouveaux contrôles des bars et des restaurants et nouvelles sanctions    Recherche et développement: une enveloppe de 170 MDH consacrée à des projets dans différents domaines    Parlement : l'exécution des six premiers mois du budget 2020, au menu d'une réunion de la commission des finances    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Donald Trump n'a payé que 750 dollars d'impôts fédéraux l'année de son élection    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Le Maroc plaide pour un système multilatéral porteur d' efficacité et pourvoyeur de solutions    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Finlandaise Sanna Marin Plus jeune chef de gouvernement de la planète
Publié dans Libération le 11 - 12 - 2019

La Finlandaise Sanna Marin, qui est devene mardi à 34 ans la plus jeune chef de gouvernement en exercice de la planète, incarne cette génération montante de femmes politiques dans le pays nordique, pionnier de l'égalité entre les sexes. D'un an plus jeune que le Premier ministre ukrainien Oleksiï Gontcharouk, cette femme politique aux valeurs libérales a vu le jour le 16 novembre 1985 et grandi au sein d'une famille "arc-en-ciel", élevée par deux femmes.
Son ascension fulgurante installe des femmes aux commandes des cinq formations composant la coalition de centre-gauche aux affaires, dont toutes, sauf une, ont moins de 35 ans. Elle-même ne prendra les rênes du Parti social-démocrate (SDP) qu'à l'issue du congrès de la formation en 2020, mais c'est elle qui d'ores et déjà est à la manoeuvre.
Troisième femme Premier ministre de la République de Finlande, la trentenaire n'avance pas en terrain inconnu dans ce pays qui a déjà élu une femme à la présidence (Tarja Halonen, 2000-2012) et fut le premier en Europe à accorder le droit de vote aux femmes (1906).
Sanna Marin a été désignée d'un cheveu dimanche par le SDP pour succéder à Antti Rinne, qui avait démissionné quelques jours plus tôt après avoir perdu la confiance du parti du Centre, membre de la coalition au pouvoir, à cause de sa gestion contestée d'une grève postale.
Après le vote, elle a balayé les questions d'un revers de main : "Je n'ai jamais pensé à mon âge ou à mon genre, je pense aux raisons pour lesquelles je me suis engagée en politique et à ces choses grâce auxquelles nous avons gagné la confiance de l'électorat", a-t-elle déclaré.
Ministre des Transports dans le cabinet sortant, elle s'est forgé une réputation de dirigeante à poigne, sans langue de bois, au poste de maire de Tampere, la seconde agglomération du pays, entre 2013 et 2017.
Le SDP avait remporté des élections législatives en avril devant Les vrais Finlandais (extrême droite) sur la promesse de mettre fin à des années d'austérité pour sortir la Finlande de la récession. D'aucuns y ont vu la victoire de l'ouverture sur le repli sur soi, des valeurs de tolérance sur la tentation du rejet, mais les sondages montrent depuis que le SDP a perdu en popularité tandis que la formation anti-immigration et climatosceptique prospère.
Pur produit du SDP qui s'est construit sur les luttes ouvrières pendant la révolution industrielle, Sanna Marin explique que ses origines modestes ont contribué à définir son engagement politique. "Je viens d'une famille pauvre, et je n'aurais pas pu m'en sortir et avancer sans l'Etat-providence et le système éducatif solide que nous avons en Finlande", explique-t-elle.
La jeune femme a grandi dans une commune proche de Tampere avec sa mère et la compagne de celle-ci, dans une "famille arc-en-ciel" qui lui a montré, souligne-t-elle, combien "l'égalité, la justice et les droits humains" sont importants.
Dans une interview en 2015, elle racontait qu'enfant elle se sentait "invisible", faute de pouvoir s'ouvrir aux autres de sa différence. "C'était une chose dont on ne parlait pas. Il n'a été possible de parler assez librement des familles arc-en-ciel que dans les années 2000", confiait-elle au magazine Me Naiset ("Nous les femmes"). Cette diplômée en politiques publiques dit aimer l'ordre, que chaque chose soit à sa place tant en politique que dans sa vie privée. "C'est toujours très bien rangé à la maison", a-t-elle ainsi expliqué au quotidien Helsingin Sanomat. De la même manière, "le gouvernement a son rôle à jouer, les organisations syndicales le leur".
Mère d'une fillette de deux ans, Sanna Marin a fait savoir que sa famille avait pris ses dispositions pour lui permettre d'assumer ses fonctions. "Comme la situation est venue soudainement, j'ai été rassurée de recevoir un texto de mon mari me disant que lui et ma mère s'étaient déjà arrangés".
Sanne Marin devait être officiellement nommée par le président mardi, avant un vote au Parlement qu'elle est assurée d'emporter. Il n'est pas certain qu'elle reste longtemps la plus jeune dans le monde sur les photos de famille des dirigeants en exercice: elle pourrait être détrônée dans les semaines qui viennent par l'ex-chancellier autrichien Sebastian Kurz, 33 ans, si les négociations entre son parti conservateur ÖVP et les Verts aboutissent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.