Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir qualifié pour les quarts de finale    Immigration clandestine : 5 individus devant la justice à Oujda pour falsification    Coronavirus : trois cas confirmés en France    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un camion douche pour voir la vie sous un nouveau jour
Publié dans Libération le 15 - 12 - 2019


Pour paraphraser l'artiste belge Damso, le monde est fait de gens qui font les choses, ceux qui disent qu'ils auraient pu le faire, auraient dû le faire, vont sûrement le faire, et ceux qui sont juste en train de faire les choses. L'Association Jood fait clairement partie de cette dernière catégorie. Voire même plus. Quand tant d'associations disparaissent du paysage aussi vite qu'elles sont apparues, souvent à cause des intérêts individuels de leurs membres qui divergent avec l'essence même du monde associatif, il y en a d'autres comme Jood qui continuent à porter le flambeau vaille que vaille. Ses membres ne cessent d'innover dans la générosité. Une escalade d'altruisme parfaitement illustrée par l'opération "Camion douche Joud digne", qui vient s'additionner aux nombreuses actions que compte l'association à son actif. Des actions d'une constance et d'une régularité qui forcent le respect, parmi lesquelles la distribution de 900 repas chauds par semaine à Casablanca notamment. Lancée le 2 décembre courant, l'opération "Camion douche Joud digne" est empreinte d'un humanisme aussi rare qu'inspirant. Avec un peu plus de vingt sans-abri accueillis par nuit, l'opération fait naître chez les moins engagés d'entre nous un malaise intérieur. Un problème de conscience qui promeut une irrésistible envie de s'engager pour aider autrui. Et c'est peut-être là l'une des plus grandes réussites de Jood. D'autant plus que ladite opération ne s'arrête pas uniquement à une douche dans un camion. Non, c'est bien plus que cela. Dans ce véhicule équipé d'une citerne de 2.000 litres d'eau, au sein duquel on trouve quatre cabines de douche, une position de coiffeur et deux de rasage, entre autres équipements, des soins médicaux sont prodigués aux sans-abri. Et si on ajoute à cela un pack de vêtements neufs, comprenant un jogging, des sous-vêtements, une paire d'espadrilles et de chaussettes, ainsi qu'un bonnet en laine, le moins que l'on puisse dire, c'est que les bénéficiaires voient la vie sous un nouveau jour en quittant le camion, quand bien même cela ne leur garantit pas pour autant une nouvelle vie. L'opération a connu un tel succès que l'on ne serait pas vraiment étonné de la voir s'exporter vers d'autres cieux, tels que Marrakech, El Jadida et Rabat, où Jood a lancé trois antennes entre 2017 et 2019, avant celle de Tanger, mercredi dernier. Une réjouissante nouvelle qui risque sans aucun doute de faire grimper en flèche le nombre de bénévoles (3000) que compte l'association jusqu'à présent. Jood a vu le jour en 2015, mue par « un élan de bienveillance à l'égard des citoyens les plus fragiles, sans domicile», comme le rappelle sa fondatrice, Hind Laidi. Une année plus tard, celle qui n'était que le prolongement d'une « volonté citoyenne d'un groupe de bénévoles prônant l'équité et la dignité pour tous » assure Hind Laidi, est devenue une association à but non lucratif, dont les actions sont générées par des dons de particuliers ainsi que de mécènes institutionnels. Une évolution qui lui permet aujourd'hui d'avoir une activité constante où il n'y a aucune place à l'indifférence. Evidemment, Jood a besoin de vous. Et si vous voulez aider Jood à réchauffer les cœurs et les corps des sans-abri, il vous suffit de visiter sa page Facebook (www.facebook.com/joodassociation) pour en connaître les modalités.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.