Changement de modèle ?    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Ouverture vendredi de la deuxième session de la Chambre des représentants    Le Covid-19 fait chuter la demande et les prix de l'huile à l'échelle mondiale    Intensification des opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires dans la province d'Al Haouz    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    La guerre des masques a bel et bien lieu    Le pain farci de ma mère ! Il n'y a pas mieux pour tromper le confinement    La culture, un besoin vital en temps de crise    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    Coronavirus : 973 infractions en matière des prix et de qualité des produits alimentaires relevées du 1er mars au 5 avril    Le Maroc humaniste!    Ramédistes et salariés affiliés à la CNSS – Attijariwafa bank : Les démarches à suivre pour bénéficier des aides financières    Depuis la déclaration de l'état d'urgence sanitaire : 8.612 personnes arrêtées et soumises aux enquêtes judiciaires    Société Générale Maroc : Un résultat net consolidé en hausse de 8,44% en 2019    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Les agents de propreté: nos protecteurs jetés en pâture    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Les masques distribués en épicerie et en grande surface au prix de 0,8 DH l'unité    BAD: «Ce n'est pas le moment de la distanciation budgétaire»    Coronavirus : mobilisation des représentations consulaires du Maroc en France    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Algérie : un journaliste condamné à 8 mois de prison pour « contrebande »    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Post-coronavirus : les professionnels du BTP se penchent sur l'élaboration d'un plan de relance    Les sept consignes de Benchaâboun    Réunion, lundi, du conseil de gouvernement    Covid-19 : 92 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.113 au total    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger
Publié dans Libération le 21 - 02 - 2020

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a dévoilé la composition des jurys de la 21ème édition du Festival national du film de Tanger, qui se déroulera du 28 février au 07 mars. En effet, le jury de la compétition long métrage de fiction de cette édition sera présidé par la productrice française Marie Balducchi, qui sera entourée de l'universitaire marocaine spécialisée en cinéma, Leila Charadi (Maroc), de la productrice Marie Gutmann (France), de la productrice Martine de Clermont-Tonnerre (France), du producteur et réalisateur Mouhamad Keblawi (Palestine / Suède), du réalisateur, scénariste et producteur Mohamed Zineddaine (Maroc), ainsi que du réalisateur et producteur Yassine Marco Marroccu (Maroc).
Quant au jury de la compétition court métrage, présidé par le directeur de l'Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech, Vincent Melilli, il sera composé de l'auteur, réalisatrice et productrice Jihane El Bahhar (Maroc), de la comédienne Soumaya Akaaboune (Maroc), de la productrice Sarra Ben Hassen (Tunisie) et du réalisateur, scénariste et producteur Raouf Sebbahi (Maroc).
Par ailleurs, les films en lice pour la compétition dédiée au long métrage documentaire, ouverte pour la première fois au festival, seront départagés par un jury présidé par la réalisatrice marocaine Hind Bensari, lauréate du Grand Prix de l'édition précédente du festival.
Elle sera épaulée par l'attachée de presse cinéma et directrice artistique de festivals Jamila Ouzahir (France/Maroc) et de la productrice Claire Chassagne (France).
Les trois jurys décerneront 19 prix, répartis sur les trois compétitions.
S'agissant de la compétition long métrage de fiction, le jury décernera le Grand Prix, le Prix de la production, le Prix spécial du jury, le Prix de la première œuvre, le Prix de la réalisation, le Prix du scénario, le Prix du 1er rôle féminin, le Prix du 1er rôle masculin, le Prix du 2ème rôle féminin, le Prix du 2ème rôle masculin, le Prix de l'image, le Prix du son, le Prix du montage et le Prix de la musique originale.
Le jury de la compétition court métrage décernera, pour sa part, le Grand Prix, le Prix spécial du jury et le Prix du scénario, tandis que les films en lice pour la compétition du film documentaire se verront décerner le Grand Prix du documentaire et le Prix spécial du jury du documentaire.
Cette édition du festival sera ouverte par le film "Amina" de feu Mohamed Tazi Ben Abdelouahed, produit en 1980, alors que le film "Une porte sur le ciel" (1988) de la réalisatrice Farida Benlyazid sera présenté en séance spéciale le jeudi 5 mars, et ce en version restaurée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.