Report des promotions: Les enseignants dénoncent!    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Pape Diouf, ancien président de l'OM, meurt du coronavirus    Nador : arrestation d'un individu en flagrant délit de possession de 3,8 kg d'héroïne    Coronavirus : 15 nouveaux cas confirmés, 617 au total, ce mardi 31 mars à 21h    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    Covid-19: nouvelles mesures au profit des établissements et entreprises publics    Le dirham se déprécie face à l'euro et le dollar    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Ouverture de la deuxième session législative le 10 avril prochain    Les éboueurs en première ligne à Fès    DGAPR : Soukaina Glamour et Ibtissam Batma ne bénéficient d'aucun traitement préférentiel    Communiqué du Bureau politique du PPS    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Hicham Hajji : «La culture restera toujours présente. Elle est indispensable»    «Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan    Confinement : Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    L'ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière    Covid-19 : 20 millions de dirhams mobilisés par le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    La culture à portée de clic!    Port d'Agadir : Hausse de 7% de l'activité    Banque Populaire : nouvelles mesures en faveur des entreprises    Covid-19: le Consulat rassure les Marocains d'Italie    Coronavirus : le Maroc peut en sortir plus fort    Issam-Eddine Tbeur: «la peste soit sur le Coronavirus !»    Les pjdistes mangent à tous les râteliers, dont la maladie, pour se placer en pole position du triple échiquier électoral de 2021    Fonds anti-Coronavirus: Abdelilah Benkirane -t-il fait don de sa pension exceptionnelle ?    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"
Publié dans Libération le 28 - 02 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/43164346-35714416.jpg?v=1582806663" alt="Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"" title="Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/43164346-35714416.jpg?v=1582806670" alt="Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"" title="Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"" /
Le bilan de la 3ème édition du Festival itinérant d'humour "Afrique du rire" est "exceptionnel", s'est félicité Tahar Lazrak, alias Oualas, initiateur et cheville ouvrière de cette manifestation artistique. "Le bilan de cette 3ème édition est exceptionnel. Nous avons fait les six dates à guichets fermés (..) Ils étaient plus de 10 millions à découvrir et suivre le festival sur les réseaux sociaux et plateformes digitales", a-t-il précisé, ajoutant que 6.500 spectateurs ont assisté aux différentes escales de cette édition.
Selon Oualas, ces chiffres témoignent de la "réussite de cet événement qui a permis d'apporter une nouvelle expérience hors du commun aux humoristes du festival".
Le rideau est tombé vendredi dernier sur la 3ème édition de l'Afrique du rire, avec un spectacle déjanté dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.
Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce premier festival ambulant d'humour en Afrique a été lancé cette année de Casablanca pour débarquer à Tanger et Rabat et mettre le cap ensuite sur Cotonou (Bénin), Dakar (Sénégal) avant un clap de fin à Abidjan (Côte d'Ivoire).
Comme à l'accoutumée, la 3ème édition de "Afrique du rire" ne s'est pas limitée à l'humour, accordant une place de choix à d'autres activités parallèles. Durant la tournée au Maroc, les comédiens sont notamment partis à la rencontre des étudiants boursiers de la Cité universitaire internationale (CUI) de Rabat. La 3ème édition a connu la participation de plus de 20 artistes venus de différents pays, dont Booder (Maroc), Ahmed Sparrow (Algérie), Kimenyi Hervé (Rwanda), Sacko Camara, Patson, Gouhou Michel, Digbeu Cravate, Le Magnifique et Observateur (Côte d'Ivoire), Kev Adams, Fabrice Eboué et Redouane (France).
Oualas, de son nom de scène, est né au Maroc et a grandi en Côte d'Ivoire où il a forgé une brillante notoriété. En 2017, il fonde "Afrique du rire", un festival itinérant qui a pour but d'établir un "trait d'union" entre les peuples du continent et ceux d'ailleurs. A 32 ans, Oualas est l'un des humoristes francophones les plus appréciés du continent, puisant son inspiration notamment dans sa double culture maroco-ivoirienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.