Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Visites de feu SM Mohammed V à Tanger et à Tétouan    Courriers et colis destinés à l'international : Barid Al-Maghrib prévoit des changements    SM le Roi exonère des droits de bail les locataires des locaux des Habous    Lévinas, le visage, l'humanité    91 nouveaux cas, 1275 cas cumulés ce mercredi à 18H, et 97 guérisons    Baisse de la croissance et de 11,6 points du taux de couverture    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    Solidarité nationale : OLA Energy Maroc se mobilise    La controverse fait rage entre les écoles privées et les parents d'élèves    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Présidence du Ministère public : Appel à l'application stricte des dispositions sur le port de masque    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'invincible Zidane a-t-il perdu la main ?
Publié dans Libération le 29 - 02 - 2020

Même Zinédine Zidane connaît l'échec: l'entraîneur du Real Madrid, invaincu en confrontations à élimination directe en Ligue des champions, a été assommé 2-1 par le Manchester City de Pep Guardiola mercredi en 8e de finale aller, ce qui complique sérieusement sa fin de saison.
Toujours imbattable? N'ayant jamais perdu en 12 confrontations à élimination directe de Ligue des champions, "Zizou" devra faire en sorte que son équipe remonte son handicap à Manchester au match retour (le 17 mars) s'il veut tenir son rang... et ne pas voir la fin de saison madrilène tourner au vinaigre.
"Guardiola a remporté le match contre Zidane", a titré jeudi Marca, le quotidien le plus lu d'Espagne. "Guardiola a pris d'assaut le Bernabeu", ont affirmé à l'unisson les journaux barcelonais Mundo Deportivo et L'Esportiu de Catalunya.
C'est un fait: Zidane l'invincible, auteur d'un triplé historique en C1 (2016, 2017, 2018), Zidane le "Roi" de la compétition, tel que l'a qualifié Pep Guardiola mardi en conférence de presse, a désormais un genou à terre, à l'approche d'un clasico crucial face au FC Barcelone dimanche en Liga.
"C'est dur de jouer bien et de perdre de cette manière. Ça nous fait du mal, à tous. Le sentiment n'est pas bon, il est mitigé. (...) On doit aller gagner là-bas, on est capable de le faire, et c'est ce qu'on fera au match retour", a promis le technicien français mercredi soir.
"Nous avons fait trois ou quatre très bons mois, avec de très bons résultats, mais maintenant c'est vrai que c'est compliqué pour nous. On fait de mauvais matches au niveau des résultats, pas au niveau du jeu. Il faut être unis, plus forts. Et je vais le répéter : dimanche (le clasico), c'est une opportunité de sortir de cette mauvaise passe", a fait valoir "ZZ".
Reste que Zidane voit s'amenuiser ses chances de soulever une quatrième "Coupe aux grandes oreilles", un exploit inédit pour un entraîneur dans l'histoire de l'épreuve.
Et autour de lui, c'est toute la "Maison blanche" qui est ébranlée.
Mercredi, alors que les Madrilènes avaient réussi à ouvrir le score dans un temps faible (par Isco, 60e), ils ont vu le match et leur avenir en C1 basculer en cinq minutes (78e, 83e).
Pire: après cinq mois de reconquête, avec le gain de la Supercoupe d'Espagne en janvier, les Madrilènes voient ressurgir le fantôme de l'an dernier.
En mars 2019, en l'espace d'une semaine, le Real Madrid avait été éliminé de la Coupe du Roi par le Barça (1-1, 3-0), évincé en 8e de finale de Ligue des champions par l'Ajax Amsterdam (2-1, 1-4) et distancé par le rival catalan (1-0) lors du clasico en championnat. Cela avait sonné le glas du court mandat de Santiago Solari, débarqué pour permettre à Zidane de revenir aux commandes.
Ce début d'année 2020 pourrait méchamment y ressembler: défaits à Levante samedi en Liga (1-0, après 21 matches de championnat sans défaite), battus mercredi par City (2-1), les Madrilènes ont perdu Eden Hazard sur blessure (rechute de sa fracture à la cheville droite) et leur capitaine Sergio Ramos ne participera pas au retour à Manchester, suspendu après le carton rouge récolté en fin de match mercredi... Pour ne rien arranger, le Barça a récupéré la première place de Liga avec deux points d'avance sur le Real, qui se retrouve sous pression dimanche.
Ramos, en capitaine, a résumé la situation via un message posté sur Twitter jeudi matin : "Après une nuit très dure, je vois deux options: on peut penser à la déroute d'hier, ou travailler pour la victoire de demain. Moi, je choisis la deuxième. La tête et le coeur se tournent déjà vers le clasico".
L'invincible Zidane a-t-il perdu la main? Pas encore. Pas totalement. Mais le clasico de dimanche est déjà capital pour l'entraîneur français.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.