Le Real Madrid prépare un hold-up pour Sancho    Coronavirus : 81 nouveaux cas, 8003 au total, jeudi 4 juin à 18h    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, jeudi 4 juin    «Dire non ne suffit plus»    Trois questions à Adil Terrab, président du Conseil préfectoral du tourisme de Meknès    Covid-19: Débat sur la place de la culture dans «le Maroc d'après»    Venezuela: La pandémie comme vecteur de rapprochement…    Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Italie: le foot avec des spectateurs au stade, déjà?    Ligue 1: Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Des placements privés pour les filiales d'Akwa    El Otmani appelle à privilégier la dimension territoriale    Pourquoi est-il vraiment dangereux d'utiliser son portable au volant ?    Le Maroc de tous mes espoirs!    La Fondation MAScIR prévoit la fabrication de 10.000 kits de diagnostic de la Covid-19 avant fin juin    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    GAM: « Comment les entreprises marocaines envisagent-elles leur stratégie de marques et communication ? »    Coronavirus : plus de 8 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes africaines    Crime social    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Les capacités de stockage de la SAMIR mises à la disposition des importateurs de produits raffinés    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Benzema a très envie de revenir à la compétition    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs
Publié dans Libération le 27 - 03 - 2020

Après le report du CHAN 2020, c'est au tour de la CAN 2021 et des compétitions interclubs de connaître leurs éventuels lots de chamboulement. En tous cas pour le moment, la Confédération africaine de football (CAF) ne veut en aucun cas précipiter les choses concernant la date de la tenue des phases finales de la Coupe d'Afrique des Nations, prévues du 9 janvier au 6 février de l'année prochaine.
A ce propos, le secrétaire général de la CAF, Abdelmounaïm Bah, a indiqué que « la seule raison qui nous pousserait à décaler la CAN serait une situation (Covid-19) qui perdure sur l'année 2020 et si cette crise actuelle ne nous permet pas de jouer l'ensemble des qualifications ». Et d'ajouter dans une déclaration relayée par Afrique Football Media que «nous avons encore 4 journées de qualification à jouer. Nous pouvons les jouer 2 par 2. Nous avons besoin de 2 fenêtres internationales. Nous en avons 4 à notre disposition : juin, septembre, octobre, novembre. A ce stade tout est possible. Si nous pouvons jouer les journées 3 et 4 en juin, nous les jouerons sinon nous les disputerons en septembre ou octobre et nous jouerons les journées 5 et 6 en novembre."
Pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021, le Onze national figure au groupe E aux côtés des sélections de Mauritanie, de Centrafrique et du Burundi. L'EN avait mal entamé sa campagne de qualification, se faisant accrocher à domicile, et contre toute attente, par l'équipe de Mauritanie (0-0). Fort heureusement que les partenaires d'Achraf Hakimi s'étaient ressaisis sur le champ pour s'imposer en déplacement sur le Burundi par 3 à 0.
Au sujet des compétitions interclubs, le secrétaire général de la CAF ne s'est pas montré optimiste outre mesure, en affirmant qu' « elles sont maintenues pour le moment. Sauf si cette crise dure six mois ou un an, elles seront probablement décalées ». Abdelmounaïm Bah a souligné que ce report fort probable devra « permettre à tous les championnats africains de terminer la saison et aux clubs d'enregistrer les joueurs ».
Aucun date concernant la poursuite de la C1 et la C2 continentales n'a pu être donnée, ce qui est tout à fait normal dans ce cas de figure. Néanmoins, la précision qui s'impose, c'est que les prochaines éditions de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération verront leurs reprises respectives décalées, «mais on a toujours pour objectif d'avoir les finales des prochaines éditions en mai 2021», a précisé Abdelmounaïm Bah.
Pour rappel, la Ligue des champions et la Coupe de la Confédération, édition 2020, en sont au stade du dernier carré avec une forte présence des clubs marocains. Ainsi, en C1, la demi-finale sera une double confrontation maroco-égyptienne avec les affiches WAC-Al Ahly et Raja-Zamalek, tandis qu'en C2, le plateau offre un choc 100% marocain avec comme protagonistes le HUSA et la RSB et une explication entre les équipes de Pyramids d'Egypte et de Horoya de Guinée.
Pour ce qui est du CHAN, le secrétaire général de la CAF a déclaré que « nous n'avons pas aujourd'hui de garanties que ce tournoi se joue en 2020 », mais l'instance africaine garde l'espoir de voir cet évènement se tenir au courant de cette année. Et de préciser qu' « on ne prendra aucun risque. On ne jouera que dans les meilleures conditions » et ça sera au Cameroun.
La sélection marocaine des joueurs locaux, tenante du titre d'ailleurs, devrait prendre part à cette sixième édition du CHAN, tournoi où elle a hérité au premier tour des équipes nationales du Rwanda, du Togo et d'Ouganda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.