Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Coronavirus: la répartition géographique des nouveaux cas (dimanche 20 septembre)    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Tanger: une usine clandestine de fabrication de sacs en plastique démantelée    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2020

Bien avant que Netflix et Amazon n'attirent les stars de Hollywood vers le petit écran, la chaîne du câble HBO avait assis une solide réputation en aidant à faire émerger la télévision payante grâce à des programmes audacieux et de qualité. Aujourd'hui, la maison mère des "Soprano", de "Sur écoute" ("The Wire") et de "Game of Thrones" tente de rattraper ses rivaux en ligne, en lançant mercredi sa plateforme de streaming à plusieurs milliards de dollars, HBO Max. "Dans la constellation des marques de divertissement, HBO est une pièce maîtresse", dit Christopher Smith, qui enseigne la communication à l'université de Californie du Sud. Et "en utilisant la marque HBO, ils se fraient un passage dans la guerre du streaming". Car la plateforme entre sur un marché bondé. Après Netflix, Amazon Prime Video et Hulu, sont arrivés Disney+, Apple TV+ et Quibi.
Mais après avoir prêté ses films et ses séries à d'autres plateformes de streaming pendant des années, la société mère WarnerMedia a décidé qu'elle ne pouvait plus se tenir à l'écart de la tendance qui a révolutionné Hollywood. Le lancement de HBO Max vient après l'achat par AT&T, pour 85 milliards de dollars, de Time Warner, et rassemble les titres de cet empire médiatique sous un seul toit.
Des séries bien-aimées du public comme "Friends" aux classiques du cinéma comme "Casablanca" et "Citizen Kane", en passant par la saga des "Batman", tous côtoieront les prestigieuses séries de HBO au sein du nouveau service. HBO Max devait frapper un grand coup en se lançant dans la course avec une émission spéciale rassemblant les acteurs de "Friends", mais le coronavirus est passé par là. La pandémie a retardé les tournages à Hollywood, et les patrons de HBO Max comptent sur les classiques et les séries "doudou" pour attirer des abonnés en mal de bonne humeur en cette période sombre. "Nous puisons vraiment dans la nostalgie et le sentiment de réconfort associés à ces personnages emblématiques que les gens adorent, et les histoires avec lesquelles ils sont tombés amoureux année après année", dit la cheffe du marketing, Katie Soo. "La réalité, c'est que nous vivons une période difficile, n'est-ce pas?", a-t-elle avancé récemment lors d'un séminaire en ligne avec le magazine Variety. "Il n'y a pas de manuel".
Mais malgré le séduisant catalogue de HBO Max, des analystes font part de leurs craintes sur sa stratégie.
A 15 dollars par mois, c'est le plus cher des services de streaming, au moment où le chômage aux Etats-Unis atteint des records. Et sa plateforme pléthorique rompt avec le modèle classique de HBO, qui se concentrait sur des productions moins nombreuses mais pionnières et de grande qualité, selon M. Smith. "Cela menace de diluer ce qui rendait HBO si particulière", estime-t-il.
HBO Max existera en outre parallèlement à HBO Go, un autre service de télévision payante, et à l'application HBO Now, ce qui pourrait ajouter à la confusion. "Mauvais slogans, mauvaise promotion. Mais le fond de ce qu'ils vendent est en fait formidable", résume M. Smith. Car bien que HBO Max n'ait pas prévu de programmes faits sur-mesure pour son lancement, elle a des séries et des films de premier plan en préparation.
Dans les tuyaux, se trouvent ainsi trois nouvelles séries du créateur de "Lost" JJ Abrams, une nouvelle version de "Gossip Girl" et une oeuvre de science-fiction de Ridley Scott: "Raised by Wolves". Côté films, un nouveau label de production, "Warner Max", fournira de huit à dix films à moyen budget par an.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.