Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Nouveauté Nissan Juke : Un retour remarqué    Explosion au Liban : bilan provisoire, ce que l'on sait    Iker Casillas annonce sa retraite    Covid-19 : le gouvernement prend des mesures pour Tanger et Fès    Météo : temps chaud au Maroc, jusqu'à 45 degrés prévus mercredi    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Discours du Trône : début d'opérationnalisation    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Covid-19: 1.021 nouveaux cas confirmés au Maroc, 661 guérisons en 24H    Hôtellerie : Accor compte supprimer 1.000 emplois dans le monde    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    France/Covid-19: Macron annonce une nouvelle mesure    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Fortes chaleurs: Soyons vigilants    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    Belhanda sur les pas d'Amrabat?    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Biélorussie: Svetlana Tsikhanovskaia en passe de détrôner Loukachenko    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Une transaction sur 50 est frauduleuse    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    L'application TikTok sera bannie aux Etats-Unis si...    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lamia Chakiri, directrice régionale de la santé à Marrakech-Safi : La pandémie nous a permis d'augmenter notre capacité litière et de renforcer nos équipements
Publié dans Libération le 10 - 07 - 2020

Dans cet entretien accordé à la MAP, la directrice régionale de la santé à Marrakech-Safi, Lamia Chakiri, revient
sur les efforts déployés au niveau de la région Marrakech-Safi pour faire face à la pandémie de la Covid-19, sur les réalisation accomplies par le secteur de la santé en cette circonstance exceptionnelle notamment en termes
d'équipements, et enfin sur la synergie et l'échange d'expériences entre la médecine civile et la médecine militaire
Quelle est la situation épidémiologique actuelle ?
Au niveau régional depuis le déclenchement de la pandémie du nouveau coronavirus, nous avons assisté à une mobilisation sans faille de l'ensemble des services concernés afin de faire face à cette pandémie et éviter sa propagation. Nous avons réalisé près de 73.000 tests de la Covid-19. C'est un travail énorme. Ce dépistage de masse a été rendu possible grâce à la disponibilité des analyses du Covid-19 au niveau du laboratoire microbiologique du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Marrakech.
La région a enregistré jusqu'à présent 2605 cas confirmés et 57 décès. Le taux de guérison a atteint 71,2 %.
Qu'est ce que le secteur de la santé a pu tirer de cette pandémie en termes d'équipements ?
La pandémie de Covid-19 a permis de stimuler la coordination, l'accompagnement et le soutien, outre une forte mobilisation collective que ce soient les acteurs du secteur de la santé ou ceux d'autres secteurs se trouvant également au-devant de la scène dans la lutte contre la pandémie. Cette pandémie a eu pour effet d'accélérer la mise à niveau de l'ensemble des équipements et infrastructures de santé au niveau de la région Marrakech-Safi.
Depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, tout l'effort a été accentué sur la mise à niveau de l'ensemble des équipements et des infrastructures sanitaires de la région de manière à être en mesure d'accueillir les patients dans d'excellentes conditions et leur prodiguer tous les soins nécessaires, tout en veillant à la protection de la santé des cadres médicaux et du corps soignant.
La lutte contre cette pandémie a, en outre, permis l'augmentation de la capacité litière dédiée aux cas hospitalisés et le renforcement et la modernisation du matériel médico-technique.
La mobilisation collective et le plan ministériel, qui a été décliné au niveau de la région Marrakech-Safi notamment en ce qui concerne la préparation du dispositif de prise en charge des cas positifs de la Covid-19, ont donné lieu à une satisfaction totale de tous les besoins en termes de capacité litière, de matériel médical et technique comme en ressources humaines nécessaires.
Qu'en est-il de la synergie entre médecine civile et médecine militaire ?
Cette pandémie nous a permis de nouer de bonnes relations avec la médecine militaire qui a participé activement dans les efforts de lutte contre la pandémie conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Nous ne pourrons que nous réjouir et nous féliciter de cette collaboration et coordination de la médecine militaire avec la médecine civile, qui ont été exemplaires durant cette pandémie.
Cette pandémie a permis aussi un échange d'expériences entre la médecine militaire et sa consoeur civile. Il est à souligner que l'hôpital militaire nous a aussi soutenus dans tout ce qui se rapporte aux prélèvements et aux résultats des analyses microbiologiques.
Cette collaboration et cette coordination se poursuivent également depuis que les autorités compétentes, sur Hautes instructions Royales, ont décidé de regrouper les cas actifs du nouveau coronavirus dénombrés à l'échelle nationale, ainsi que les futurs cas positifs dépistés, au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et à Benguérir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.