Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    Météo : temps chaud, averses et passages nuageux ce dimanche    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Ça chauffe au Liban, un policier tué et 238 personnes blessées    Juventus : Sarri passe à la trappe, Pirlo nommé entraineur    Un matelas anti covid-19 pour Messi    Champions League: le Barça et le Bayern passent en quart (VIDEOS)    Vidéo : Manifestations explosives contre les pouvoirs en place    Le député M'jid El Guerrab: « Le nombre de décès au Maroc demeure presque 100 fois inférieur par rapport à la France »    La Botola a désormais un nouveau leader    Coronavirus : 1.345 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 32.007 cas cumulés samedi 8 août à 18 heures    Coronavirus : record de 1345 cas positifs au Maroc ce samedi    Selon un flash Covid-19 élaboré par l'ONMT Marrakech a une prépondérance des chambres d'hôtel de 74% tout comme Rome    Covid-19 : Fermeture du port de Laâyoune jusqu'à nouvel ordre    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Tanger : La Marine Royale saisit 1200 kg de chira    Fati Jamali confirme sa contamination par le nouveau coronavirus    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    OCP fête son siècle d'existence    Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Rabat constitue son parc à sculpture    Un concours pour révéler les talents arabes du court-métrage    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Macron réclame une enquête internationale    Berkane s'offre le WAC    Rentrée scolaire 2020-2021 : Démarrage des cours le 7 septembre    La hausse des cas touchés par le coronavirus perçue différemment    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Huiles végétales, sucre et produits laitiers font grimper les prix mondiaux des produits alimentaires
Publié dans Libération le 11 - 07 - 2020

Le rebond des cotations des huiles végétales, du sucre et des produits laitiers ont fait grimper,pour la première fois depuis le début de l'année, les prix mondiaux des produits alimentaires en juin 2020.
En effet, « l'Indice FAO des prix des produits alimentaires affichait une moyenne de 93,2 points en juin, soit en hausse de 2,4% par rapport au mois précédent », a annoncé l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
Cependant, face aux incertitudes du marché causées par la pandémie de coronavirus (Covid-19), la « plupart des prix sur les marchés des céréales et de la viande ont persisté vers une tendance à la baisse », a relevé l'agence onusienne.
En détail, après quatre mois d'affilée de baisse, l'Indice FAO du prix des huiles végétales s'est accru de 11,3% en juin, gagnant ainsi 8,8 points. « Ce rebond s'explique essentiellement par la hausse des cours de l'huile de palme, et aussi des huiles de soja, de tournesol et de colza », a indiqué la FAO.
Dans un communiqué publié récemment, l'agence expliquela forte hausse du prix des huiles de palme par la relance de la demande mondiale d'importations. Laquelle est« favorisée par un relâchement des mesures de confinement liées au Covid-19 dans de nombreux pays et aux inquiétudes concernant d'éventuels reculs de production face aux pénuries de main-d'œuvre ».
Avec une valeur moyenne de 75,0 points en juin, correspondant à une hausse de 7,2 points, l'Indice FAO des prix du sucre a progressé de 10,6% par rapport au mois précédent.
Selon les explications de la FAO, « la hausse du pétrole brut a contribué à faire augmenter les marchés du sucre, encourageant les raffineries de sucre au Brésil à puiser dans leurs stocks de canne à sucre pour produire de l'éthanol au lieu du sucre ». Ce qui a, de ce fait, affecté les disponibilités à l'exportation du sucre ainsi que les prix.
Avec une valeur moyenne de 98,2 points en juin, soit une hausse de 3,8 points, l'Indice FAO des prix des produits laitiers a connu une hausse de 4%par rapport à mai.
Quand bien même cet indice est resté à un niveau 4,6 % inférieur à son niveau de juin 2019, force est de constater que le mois dernier a marqué la première hausse de l'indice après quatre mois de déclin consécutifs.
« La relance des demandes d'importations pour des stocks immédiatement disponibles associée à la baisse saisonnière des stocks en Europe et à une disponibilité limitée en Océanie ont contribué à la hausse récente des prix », a fait savoir la FAO.
Concernant l'Indice FAO des prix des céréales, l'agence annonce qu'il a baissé de 0,6% depuis mai (correspondant à une valeur moyenne de 96,9 points en juin), en raison « de nouvelles récoltes dans l'hémisphère nord et de meilleures perspectives de production dans de nombreux pays exportateurs, y compris dans la région de la mer Noire ».
Quant à l'Indice FAO des prix de la viande, il s'est établi à 95,2 points en moyenne en juin, accusant ainsi un repli de 0,6%, avec une moyenne en baisse de 6% par rapport à sa valeur de juin 2019.
Selon la FAO, les cotations pour la viande de bœuf et de volaille ont reculé du fait de la hausse des disponibilités à l'exportation dans les principales régions productives.
S'agissant des prix de la viande de porc, l'agence a noté qu'ils« ont enregistré une petite hausse, principalement en Europe, alors que se profile un nouveau relâchement des restrictions mises en place sur les marchés suite à la pandémie du Covid-19 ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.